Contenu

Petite soeur. Et autres histoires

Résumé
Kristoffer a huit ans. Le soir au coucher, il reste souvent éveillé, préoccupé par l'univers. Celui-ci a-t-il une fin ? S'il n'y a rien, qu'y a-t-il pour autant ? Tout ne peut pas continuer comme ça à l'infini, et rien ne peut pas être rien. L'univers a-t-il ou non un bord ? Ce soir-là, son père lui vient en aide. Il lui parle de Kant, ce philosophe qui l'a aidé à comprendre pourquoi on ne peut pas tout comprendre. Kant, ou « bord » en norvégien... Outre l'histoire de Kristoffer, ce volume rassemble trois autres textes de Jon Fosse pour la jeunesse. Chaque histoire raconte avec une voix d'enfant des péripéties que les adultes ne sont plus à même de comprendre : le chapardage d'une banane, une expédition à la cave, le franchissement des barrières du jardin. Ce recueil est composé des textes suivants : Si lentement (Uendeleg seint, traduction Terje Sinding) Kant (Kant, traduction Terje Sinding) Noir et humide (Vått og svart, traduction Terje Sinding) Petite Soeur (Søster, traduction Terje Sinding) [Fosse est prix Nobel de littérature 2023]
Genre littéraire: Nouvelle
Durée: 1h. 25min.
Édition: Paris, Arche éditeur, 2009
Numéro du livre: 75389
ISBN: 9782851817006

Documents similaires

Durée:12h. 39min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:75036
Résumé: Dernier tiers du 19e siècle : une paisible ville de la côte norvégienne est le théâtre d’événements mystérieux. Un jeune homme est retrouvé mort dans la forêt, les poignets tranchés par le couteau de la fille du pasteur, en même temps que débarque un étranger, Nagel, « charlatan étrange et singulier ». Crime ou suicide ? La question est sur toutes les lèvres, y compris celle du lecteur. En reconstituant les extravagantes apparitions de Nagel et en relatant ses interactions avec les villageois, le Prix Nobel de littérature Knut Hamsun explore la personnalité d’un héros insolite et insolent. "Hamsun est vraiment ce que l’on pourrait appeler un aristocrate de l’esprit." Henry Miller.
Durée:4h. 8min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:74169
Résumé: Norma se considère solide. Pourtant, ces derniers temps, la réalité a perdu sa densité. Sa mère vient de mourir, son mari avoue ne plus l’aimer, et elle garde de sa dernière performance sur les planches un sentiment d’humiliation tenace. Sur un coup de tête, elle part rendre visite à son père, Torsten, qui s'est installé dans la vieille maison où, enfant, elle passait ses vacances, sur une petite île norvégienne. Père et fille se voient rarement. Dès la traversée, des événements inattendus prennent la saveur déroutante de présages.... Prix Transfuge 2023 du meilleur roman étranger
Durée:3h. 7min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:71795
Résumé: Certains croient qu’il suffit de les montrer tout le temps pour gagner en capital sympathie. D’autres les planquent parce qu’ils sont écrasés de soucis. Quand on les sent, c’est qu’il y a un problème. Sans elles, on ne mangerait que des yaourts moka et on aurait tous l’accent auvergnat. Si on a les moyens, on peut les redresser, les aligner, harmoniser leur forme, raviver leur teinte, les remplacer par de la porcelaine. Lorsqu’on est mort, elles peuvent servir encore aux inspecteurs de police et aux archéologues en indiquant l’âge approximatif du corps. Ce livre convoque une performeuse anglaise, une nonne belge, un dentiste vaudois, l’Homme des glaces, Shelley Duvall, Peter Pan et Harry Dean Stanton pour traiter d’une partie singulière du corps. [Prix suisse de littérature 2022]
Lu par:Madiana Roy
Durée:3h. 56min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:69680
Résumé: Les rives d'un estuaire, une ville africaine, une île aride, une forêt nocturne, un quartier pluvieux, un jardin tropical, une maison délabrée : autant de lieux où se déroulent des incidents d'apparence anodine qui constitueront pourtant des rencontres décisives pour chacun des personnages des huit nouvelles réunies ici. Chantal Detcherry nous entraîne vers des contrées où le proche tout autant que le lointain sont sujets d'interrogation. Des surgissements, le plus souvent issus du monde naturel, semblent proposer des signes à déchiffrer. Entre séduction et menace, ils tissent un climat de tension et d'indéfinissable trouble. Un déséquilibre subtil vient miner le monde connu, introduire dans l'esprit du lecteur un fort sentiment d'inquiétante étrangeté. [Prix de la nouvelle de l'Académie française 2020]
Durée:6h. 59min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:68876
Résumé: Lauréate du prix Nobel de littérature 2018, Olga Tokarczuk nous offre un recueil de nouvelles qui vient confirmer l’étendue de son talent : qu’elle se penche sur les époques passées ou qu’elle s’amuse à imaginer celles du futur, elle a toujours le souci d’éclairer le temps présent et ne se défile devant aucune des questions qui se posent aujourd’hui à nous. L’esprit d’enfance, le désir d’immortalité, le délire religieux, mais aussi le transhumanisme, le rapport à la nature, la fragilité de la civilisation : sans surenchère dans la dystopie, sans jamais de complaisance dans la noirceur, Olga Tokarczuk nous fait mesurer les espaces infinis de ce qui échappe à notre connaissance. Mais pour cet écrivain qui excelle à découvrir des connexions et des correspondances, le salut réside à n’en pas douter dans les puissances de l’imaginaire et dans l’acceptation par chacun de sa propre étrangeté. [Prix Nobel 2019]
Lu par:Madiana Roy
Durée:3h. 24min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:68084
Résumé: Une mère inconnue qui ressemble à Liz Taylor, un père tendrement aimé qui se prend pour Musset, un amant marié qui joue avec un revolver, un autre qui apparaît le jour de la mort de Beckett, des amies en Allemagne, en Corse, en Angleterre, dont parfois le souvenir a presque disparu, et un Je tantôt féminin, tantôt masculin, vulnérable ou assassin, apparaissent tour à tour, comme on abat des cartes, dans ce nouveau jeu d'Anne Serre placé sous le signe de Lewis Carroll. Un autoportrait en trente-trois facettes.
Durée:6h. 31min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70418
Résumé: "Le pays se lavait les mains. Oui, et même un grand nombre de ceux qui avaient vraiment fait quelque chose savaient qu'ils auraient pu faire davantage, et ils n'avaient pas envie qu'on le leur rappelle". Pendant la guerre, Ingrid Barroy avait sauvé, soigné et aimé Alexander, un Russe survivant du naufrage du Rigel, qui avait coulé au large des côtes du Helgeland. De cet amour aussi bref que libre était née une petite fille, Kaja. Début 1946, la guerre est terminée, Kaja a dix mois, et Ingrid décide, contre l'avis de tous, de partir à la recherche de celui qu'elle présente comme son "homme". Avec sa fille sur le dos et la valise à la main, elle va suivre Alexander à la trace dans toute la Norvège, d'une ferme à une autre, d'une gare à l'autre, de pêcheur en passeur, de bûcheron en médecin. Les yeux du Rigel est le troisième volume de la trilogie consacrée à Ingrid Barroy. C'est le voyage d'une femme qui quitte son île pour la terre ferme, la forêt, les villes et même l'étranger, et qui rentre dans son île, après avoir croisé des hommes et des femmes pleins de cicatrices extérieures et de blessures internes, dans une Norvège qui, si elle n'est plus ravagée par la guerre, n'est pas en paix avec elle-même. On retrouve ici tout le talent de Roy Jacobsen, qui sait si bien mêler avec force et poésie la grande Histoire et les destins de gens modestes, ainsi que les ombres du passé.
Durée:5h. 49min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:68051
Résumé: Les poètes, les enfants, les simples d'esprit ont reçu la grâce de voir au-delà des apparences, d'entendre l'inaudible et de se trouver directement au cœur de l'essentiel. Le don de Tarjei Vesaas, peut-être le plus grand écrivain norvégien de ce siècle (1897-1970), aura été de savoir abolir la dérisoire ligne de démarcation entre vie et mort, solitude et présence. Il n'y a pas d'explication toute prête à proposer de ce chef-d'œuvre qu'est Palais de glace, tant la symbolique en est riche et les harmoniques multiples. Peut-être ne s'agit-il que d'une variation intensément poétique sur le grand secret du thème sacré : l'amour plus fort que la mort. Les deux petites filles qui s'aiment à en mourir, qui aiment l'amour plus qu'elles-mêmes réalisent leur rêve fou, l'une dans la fantastique splendeur de la cascade figée par le gel en un sublime château de glace, l'autre dans un immatériel palais du souvenir. Et l'art de Vesaas, fait d'approches timides, d'élans retenus, d'ébauches à demi suggérées édifie en un texte impeccable un mausolée d'images prestigieuses, de phrases chantantes qui atteint une perfection narrative rarement égalée dans son œuvre.
Durée:12h. 25min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:66041
Résumé: Sedd est un garçon de quatorze ans, intelligent, cultivé et très réfléchi pour son âge. Il a un sens aigu de ce qu’il faut faire et du comme il faut – non seulement pour sa propre personne, mais également pour un établissement de standing. Car Sedd vit à Fåvnesheim, un vaste hôtel de montagne tenu par ses grands-parents, dans une Norvège qui n’a pas encore pleinement encaissé les dividendes du pétrole. On va suivre Sedd pendant cette année 1982 où le monde vacille lentement autour de lui, tandis qu’il s’efforce de rester debout, tout en nous racontant ces funestes événements. Tels les homards de l’aquarium de l’hôtel, les personnages de cette histoire se cachent sous des carapaces, derrière une accumulation de façades, et ne peuvent ni ne veulent voir ce qui se passe.
Lu par:Nadine Maugie
Durée:6h. 32min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:38948
Résumé: Après des années d'absence passées à Copenhague, où il a étudié la médecine, Benjamin Gronelv est de retour sur les terres de sa Norvège natale. À Reinsnes, comptoir marchand aux rivages battu par les tempêtes de la mer du Nord, il retrouve son père, le vieil Anders, qui dirige toujours la ferme familiale, aidé par Stine et Tomas, les fidèles domestiques. Hanna est là aussi, son amie d'enfance. Si les visages sont souriants à son arrivée, il ne peuvent dissimuler longtemps à Benjamin les difficultés. Le hareng a complètement disparu des côtes de Senja et, en cette fin de XIXe siècle, le brouhaha de l'industrie florissante semble sonner le glas des activités traditionnelles. C'est ce monde frêle et indécis que Benjamin a choisi d'offrir à l'enfant chétif qu'il transporte avec lui dans ses bagages : sa petite fille Karna
Lu par:Janick Quenet
Durée:7h. 8min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:20940
Résumé: Je refuse est la chronique d'une amitié entre deux garçons, Jim et Tommy. Ils grandissent dans la même petite commune près d'Oslo, et malgré leurs différences, ils sont inséparables. Jim est enfant unique, couvé et protégé par une mère très pieuse, tandis que Tommy est l'aîné d'une fratrie de quatre. Sa mère a disparu, et il est malmené par un père alcoolique et violent. Bientôt, Tommy, sa soeur Siri et deux autres soeurs jumelles sont placés dans trois familles d'accueil différentes. Tommy, encore adolescent, va commencer à travailler dans la scierie de Jonsen, l'homme qui s'est proposé de prendre soin de lui, tandis que Jim continue à aller au lycée et à fréquenter Siri. Mais un jour, un incident banal sur un lac gelé - Jim, pris de peur, pousse Tommy sans réellement le vouloir - trouble cette amitié si forte, et c'est sans doute le souvenir honteux de ce moment qui constitue le point de départ de la descente aux enfers de Jim. Il commet une tentative de suicide, et lors de son séjour en hôpital psychiatrique, une confrontation stupide va séparer les deux amis à jamais. C'est seulement trente ans plus tard qu'ils se retrouvent, mais il est peut-être trop tard... Le récit avance alors sans souci de chronologie pour retracer la vie cabossée de ces deux hommes : si Tommy a fait carrière dans la finance, sa vie est dominée par ses échecs sentimentaux et sa colère. Quant à Jimmy, il vivote entre son travail de bibliothécaire et des arrêts maladie de longue durée. La narration donne également la parole à Siri, et des retours en arrière permettent de comprendre l'histoire de la mère de Tommy et le rôle que Jonsen a joué dans sa vie. Le récit se déploie lentement entre les années 60 et 2006 pour constituer une mosaïque narrative qui ménage le suspense jusqu'à la fin.
Lu par:Karine Maurer
Durée:14h. 30min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:20981
Résumé: Entre une mère énigmatique, une petite sœur discrète et l'ombre inquiétante de son père, elle ne sait pas toujours de quoi elle rit du haut de ses 15 ans. En retrait, elle observe les autres et ressent sa timidité « comme une congère qui l'enveloppe ». Puis elle découvre le rock, la danse et les garçons. Mais à l'heure de l'insouciance, elle met au monde un enfant et part étudier à la ville. Elle lit, se met à écrire, remporte un concours d'écriture, se marie et publie. Pourtant, elle traverse l'existence comme si elle espérait mieux. Le verbe console, il ne fait toutefois rien de plus. Après un cheminement intérieur, la jeune femme devenue écrivain parviendra à fabriquer son destin en le réinventant. Avec toujours autant de délicatesse, Wassmo souffle les grands renoncements et les petits bonheurs d'une destinée et la formidable pugnacité d'une femme qui entend vivre comme elle le souhaite.