Contenu

Opération Z

Quatrième de couverture
Signe de reconnaissance sur les blindés russes en Ukraine, la lettre Z a été utilisée pour désigner l'opération russe en Ukraine. Après le succès de Poutine, le maître du jeu ? qui explique les raisons de la guerre en Ukraine dont les origines remontent à plus de trente ans, Jacques Baud revient sur les causes profondes de la guerre en Ukraine et les raisons qui ont poussé Vladimir Poutine à déclencher l'opération " Z ", le 24 février 2022. Il explique comment le conflit aurait pu être évité et les pistes qui ont été délaissées. Il analyse le déroulement des actions militaires et la manière dont elles ont été interprétées en Europe, et en France en particulier. Il explique le bouleversement de l'ordre mondial sur les plans politiques et économiques, ainsi que les conséquences à long terme sur notre vie quotidienne provoqué par les sanctions occidentales. Il analyse le travail des services de renseignement et les enseignements à tirer de cet épisode tragique. En s'appuyant sur les informations des services de renseignement et des rapports officiels, Jacques Baud décrit le rôle de l'Union Européenne et de l'OTAN dans cette guerre, et comment les intérêts de tous ont été sacrifiés pour l'intérêt de quelques-uns, en abandonnant l'Ukraine.
Durée: 11h. 26min.
Édition: Paris, Max Milo, 2022
N° de notice: 73541
ISBN: 9782315010370

Documents similaires

Anthracite

De:Gras, Cédric Lu par:Marie-Annick Ferron
Durée:7h. 50min.
Genre:Roman : au sens large et aventures
Quatrième de couverture:"A l'hiver 2014, dans une Ukraine survoltée, la foule furieuse se mit à dézinguer toutes les idoles communistes. Elle détruisait les plâtres, les granits, les bronzes, la fonte, les effigies, elle abattait les grands Lénine, les petits, les statues où il montrait la voie (sans issue). Elle cognait le spectre d'une URSS qui la hantait. Elle défoulait sa haine contre les fantômes soviétiques, taillant tout cela en pièces et veillant jusqu'à l'aube, comme si les sculptures avaient eu le pouvoir de se redresser à la faveur de la nuit. Et d'une certaine manière c'est ce qui arriva : l'empire fut ravivé". Entre guerre civile et mines d'anthracite, deux amis d'enfance traversent leur Donbass natal dans un road-trip tragi-comique. Une grande épopée contemporaine.
De:Baud, Jacques Lu par:Francine Crettaz
Durée:10h. 48min.
Genre:Société/économie/politique
Quatrième de couverture:Vladimir Poutine est-il devenu le maitre du jeu ? Pourquoi et comment le Président russe a décidé d’attaquer l’Ukraine ? A-t-il cherché à empêcher l’Ukraine de s’associer à l’Europe ? Cherche-t-il à reconstituer l’URSS ? L’OTAN a-t-elle promis de ne pas s’étendre vers l’Est après 1990 ? En s’appuyant sur les dossiers des services de renseignement et les rapports officiels, Jacques Baud passe ainsi en revue les événements de l’histoire récente de la Russie, qui ont conduit à la guerre avec l’Ukraine ; il analyse les différents contentieux entre l’Occident et la Russie, et éclaire sur le rôle que joue aujourd’hui Poutine sur la scène internationale. Jacques Baud est un ex-membre du renseignement stratégique suisse, spécialiste des pays de l’Est et chef de la doctrine des opérations de la paix des Nations Unies.
De:Amacher, Korine Lu par:Françoise Dufour
Durée:21h. 16min.
Genre:Histoire/géographie
Quatrième de couverture:Déboulonnement de statues de Lénine en Ukraine ; réhabilitation du passé impérial et stalinien en Russie ; nouvelle «politique historique» officielle en Pologne: depuis la chute du communisme en 1989-1991, les questions mémorielles sont au centre de l’actualité polonaise, ukrainienne et russe. Elles alimentent les batailles géopolitiques en cours autour de l’ancrage européen de la Pologne ou de l’Ukraine, de l’annexion de la Crimée ou de la guerre dans le Donbass. Or, la Russie, l’Ukraine et la Pologne sont liées par une histoire commune où les conflits font disparaître les cohabitations et la diversité humaine de ces territoires. En éclairant des espaces, des événements et des figures qui ont été l’objet de récits historiques divergents, voire conflictuels, cet ouvrage montre comment, de l’histoire à la mémoire, des «romans nationaux» antagonistes sont écrits

Les abeilles grises

De:Kurkov, Andrej Jurevic Lu par:Madiana Roy
Durée:14h. 54min.
Genre:Roman : au sens large et aventures
Quatrième de couverture:Dans un petit village abandonné de la «zone grise», coincé entre armée ukrainienne et séparatistes prorusses, vivent deux laissés-pour-compte : Sergueïtch et Pachka. Désormais seuls habitants de ce no man’s land, ces ennemis d’enfance sont obligés de coopérer pour ne pas sombrer, et cela malgré des points de vue divergents vis-à-vis du conflit. Aux conditions de vie rudimentaires s’ajoute la monotonie des journées d’hiver, animées, pour Sergueïtch, de rêves visionnaires et de souvenirs. Apiculteur dévoué, il croit au pouvoir bénéfique de ses abeilles qui autrefois attirait des clients venus de loin pour dormir sur ses ruches lors de séances d’«apithe?rapie». Le printemps venu, Sergueïtch décide de leur chercher un endroit plus calme. Ayant chargé ses six ruches sur la remorque de sa vieille Tchetviorka, le voilà qui part a? l’aventure. Mais même au milieu des douces prairies fleuries de l’Ukraine de l’ouest et du silence des montagnes de Crimée, l’oeil de Moscou reste grand ouvert..

L'internat

De:Jadan, Serhiy Lu par:Françoise Dufour
Durée:12h. 45min.
Genre:Roman : au sens large et aventures
Quatrième de couverture:Dans le Donbass en guerre, en janvier 2015, un jeune prof décide d’aller chercher son neveu de 13 ans dans l’internat où il étudie, à l’autre bout de la ville. L’école, où l’adolescent a été « parqué » par sa mère, a été visée par des tirs et les élèves n’y sont plus en sécurité. L’homme met une journée entière à traverser la ville, devenue zone de guerre, et à atteindre le lieu en question. Le retour à la maison est une véritable épreuve. Les deux protagonistes se retrouvent au milieu des combats, plongés dans un brouillard laiteux. Des troupes paramilitaires et des chiens errants traversent les ruines ; des hommes apathiques, désorientés, titubent dans ce paysage urbain apocalyptique. La ligne de front se rapproche de plus en plus de la maison familiale… Serhiy Jadan décrit avec talent comment un lieu familier se transforme en un territoire étranger et inquiétant. Ses personnages sont décidés à lutter de toutes leurs forces contre la peur et la destruction. Dans L’Internat, la réflexion de Jadan sur la guerre dans le Donbass atteint son apogée. [Prix Hannah-Arendt pour la pensée politique 2022]

Schubert à Kiev

De:Guirchovitch, Léonid Lu par:Martine Moinat
Durée:13h. 55min.
Genre:Roman historique/biographique
Quatrième de couverture:Schubert à Kiev aborde un thème qui, dans les lettres russes contemporaines, est toujours frappé de tabou: la collaboration avec l’occupant nazi d’une partie de la population soviétique. L’action débute au printemps 1942. Les espoirs que les nationalistes ukrainiens avaient placés dans le Reich ont fait long feu. L’éphémère indépendance de leur pays a laissé place à un régime de terreur. Tous les Juifs de la ville ont été massacrés à Babi Yar, à l’exception de ceux qui se cachent ou qui ignorent leur origine. Valentina Maleïeva, pianiste de l’opéra, qui élève seule sa fille Pania, fait l’objet d’un chantage de la part du metteur en scène?: ayant découvert l’identité « mortellement dangereuse » du père de la jeune fille, une beauté de dix-huit ans, il tente de contraindre la mère à une liaison à trois. C’est l’opéra – la musique – qui constitue l’épicentre de l’action romanesque, et apparaît comme le révélateur d’une époque et d’un tournant historique. En effet, les destinées humaines, particulièrement poignantes dans ce texte, ne sont pas l’unique enjeu du livre?: il s’agit aussi de mettre en lumière l’écroulement de la culture romantique dont le nazisme représente la dernière étape et Schubert le symptôme par excellence.
De:Chekhtman, Eli Lu par:Danielle Schwartz
Durée:33h. 32min.
Genre:Roman historique/biographique
Quatrième de couverture:Erev est une fresque monumentale, saisissante et à ce jour entièrement inédite en français, de la vie des Juifs de Polésie, cette région à cheval sur les territoires russe, ukrainien, polonais et biélorusse. On y suit le destin de la famille Boïar, de la période tsariste à la création d'Israël, et, à travers eux, celui de tout un peuple que les violents soubresauts de l'histoire du XX e siècle ont décimé. Eli Chekhtman, considéré comme l'un des maîtres de la littérature yiddish contemporaine, a mis près de trente ans à achever ce chef-d'oeuvre. Témoignage historique et littéraire essentiel, les 7 volumes de cette saga ici regroupés en un seul évoquent des points encore mal connus de la vie des communautés juives de cette région, et généralement peu évoqués dans la littérature yiddish. L'auteur fait ainsi vivre sous nos yeux une galerie de personnages confrontés aux défis du siècle qui s'ouvre à eux, et que leur judéité place au coeur de nombreux enjeux. Au fil des pages, on découvre la vie des shtetels et celle des juifs de la ville, embourgeoisés ; les conflits intercommunautaires, la persécution dont ils sont victimes - notamment par les autorités - les engagements des uns et des autres, les espoirs soulevés par les grandes idéologies, mais aussi l'immense et indicible tragédie de l'extermination des juifs d'Europe, le tout retranscrit dans une langue exaltée, pétrie d'un réalisme presque magique, et d'un lyrisme bouleversant.

La stupeur

De:Appelfeld, Aharon Lu par:Francine Chappuis
Durée:6h. 48min.
Genre:Roman historique/biographique
Quatrième de couverture:Un matin, Iréna découvre ses voisins juifs alignés devant l'entrée de leur magasin. Un gendarme les tient en joue : ordre des Allemands. Le lendemain, ils sont agenouillés, brutalisés, avant d'être assassinés. Leur magasin est pillé. Dans ce village ukrainien, la catastrophe est en marche, et elle provoque chez la jeune paysanne un sursaut. L'effroi de ne pas avoir pu secourir ses voisins se double de celui que lui inspire son mari, un brute qui la maltraite. Il faut partir. Commence alors une longue errance aux accents prophétiques. De village en village, Iréna proclame que le Christ était juif, et que lever la main sur ses descendants est un crime inexpiable. Menacée par les hommes et protégée par les femmes - paysannes, aubergistes ou prostituées -, Iréna accomplira son destin jusqu'au bout. "L'Histoire est un cauchemar dont je cherche à m'éveiller" , a écrit James Joyce. Dans ce dernier roman publié de son vivant, Aharon Appelfeld relève le défi : La Stupeur plonge ses racines dans ce qu'il y a de plus archaïque en l'homme - la soif de détruire et le besoin de réparer.

Les loups

De:Vitkine, Benoît Lu par:Denise von Arx
Durée:9h. 27min.
Genre:Policier/épouvante
Quatrième de couverture:Olena Vladimirovna Hapko, dite La Chienne, est la femme la plus puissante et la plus riche d’Ukraine. Elle a atteint ce statut par une vie de lutte sans merci et sans concession, à jouer plus durement et plus sauvagement que n’importe quel homme la prenant de haut. Nous voici à trente jours de son investiture à la présidence du pays : assaillie d’ennemis, arrivera-t-elle indemne au jour J ? [Source : Payot]

Anatolin

De:Treichel, Hans-Ulrich Lu par:Lucile Etienne
Durée:3h. 1min.
Genre:Roman : au sens large et aventures
Quatrième de couverture:Le destin de son frère aîné, disparu pendant la guerre bien avant sa naissance, n'est pas le seul mystère que le narrateur d'Anatolie doit élucider. L'origine des parents, tous deux issus des minorités allemandes en Europe centrale, est également entourée de silence et de points d'interrogation. Se rendre dans le village ukrainien d'où vient le père, puis dans ce village polonais qui porte le nom étrange d'Anatolin et où est née la mère. semble alors au narrateur la bonne solution pour aller au bout de ses incertitudes. Mais ces deux voyages ne lui apprennent strictement rien... Dans un récit parfois burlesque et toujours teinté d'une ironie subtile, Treichel met non seulement à mal une certaine mode des " pèlerinages " sur les lieux de naissance de nos familles et, à travers eux, la mystification des origines qui participe à toute construction identitaire, mais il pousse aussi très loin le jeu entre fiction et réalité. Roman à suspense, brillant et divertissant, Anatolin forme une sorte de trilogie romanesque avec Le disparu (Folio, 2007) et Vol humain (Du monde entier, 2007), et confirme le grand talent de Hans-Ulrich Treichel comme écrivain de la mélancolie et du doute.

Donbass

De:Vitkine, Benoît Lu par:Jean-Philippe Deschamps
Durée:9h. 10min.
Genre:Policier/épouvante
Quatrième de couverture:Hiver 2018. Sur la ligne de front du Donbass, la guerre s'est installée depuis quatre ans. Plus grand monde ne se rappelle comment tout a commencé. L'héroïsme et les beaux principes ont depuis longtemps cédé la place à une certaine routine. Mais quand un enfant est assassiné sauvagement, même le colonel Henrik Kavadze, l'impassible chef de la police locale, perd son flegme. Benoît Vitkine, lauréat du prix Albert-Londres 2019, aborde un angle mort de la géopolitique mondiale : le déchirement d'une région entre la Russie et l'Ukraine, volontairement ignoré et toujours d'actualité.
De:Audic, Morgan Lu par:Philippe Develay
Durée:16h. 13min.
Genre:Policier/épouvante
Quatrième de couverture:Un cadavre mutilé est découvert à Pripiat, près de Tchernobyl. Le commandant Melnyk, un policier ukrainien animé par le sens du devoir, est chargé d'enquêter tandis qu'Alexandre Rybalko, un policier russe, a été engagé par le père de la victime pour retrouver l'assassin et le tuer. Leurs investigations se croisent et les conduisent sur la trace d'un double homicide commis la nuit du 26 avril 1986.