Contenu

Par les soirs bleus d'été

Résumé
Détélina habite seule avec son fils Léo, un enfant différent qui vit dans son propre monde fait de rituels et de couleurs. Dans leur village de montagne, de mines désaffectées et de tourisme, un jeune ukrainien du Donbass arrive un jour, à la recherche de ses origines. Léo accepte sa compagnie.
Durée: 4h. 21min.
Édition: Paris, Albin Michel, 2019
Numéro du livre: 67222
ISBN: 9782226441119
Collection(s): Romans français

Documents similaires

Durée:4h. 32min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:65999
Résumé: Sabine pensait que ce week-end dans un hôtel perdu au milieu des montagnes marquerait le début de sa nouvelle vie. Son mari allait recevoir un trophée pour sa dernière invention miraculeuse. Elle serait associée à son triomphe comme elle l’avait été à son travail, et pourrait enfin prendre sa revanche sur un destin contrarié. Mais le rêve se fissure dès les premiers instants. Sa mère tant redoutée ne s’est pas seulement invitée sans raison à la fête, elle figure en bonne place au programme du congrès. Une femme inconnue semble si familière à Sabine qu’elle a l’impression de se regarder dans un miroir moqueur. Bientôt son malaise gagne les autres invités, alors que les portes se referment et qu’ils se retrouvent tous prisonniers d’une nuit où les dimensions se mêlent et où le temps perd sa logique. S’agira-t-il pour Sabine de fuir, ou de se retrouver ? Tout est possible dans ce roman qui invente à chaque page une manière neuve de dire la fragile beauté de l’existence.
Durée:5h. 56min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:37325
Résumé: A 28 ans, Pierre a quitté Paris pour s'installer dans la Sarthe. Il vit de quelques brocantes, travaille une biographie de Rosa Bonheur, une peintre du XIXe siècle spécialiste des vaches. Un temps mannequin, ancien étudiant en philosophie et homosexuel, il se demande pourquoi il s'est mis ainsi en retrait du monde et commence une quête intérieure. Premier roman.
Durée:11h. 51min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:16450
Résumé: L'obligation d'"être soi-même" est le mot d'ordre de la nôtre. Mais, passé l'évidence du droit à l'autonomie personnelle, rien n'est clair. "Soi-même" existe-t-il vraiment ? Jean-Claude Kaufmann, pour avoir perçu le sens de nos comportements les plus anodins, nous connaît mieux que personne. Il inflige ici, mine de rien mais preuves à l'appui, une sévère et utile correction à quelques-unes de nos croyances les mieux ancrées.
Durée:1h. 57min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69949
Résumé: Le souvenir d'une amitié absolue et pourtant étiolée de l'enfance, le retour pour arpenter et confronter le territoire familial, l'apprentissage et l'éveil d'un corps ralenti, au dos longtemps objet médical. Trois temps racontent les recoins du placard, celui dans lequel on enferme les trans, les queers, les anormales. Ils sont écrits par la haine, la violence, la pauvreté, la prison, l'hégémonie, mais à cela y répondent l'impitoyable poésie du corps, le lien organique et sensible au sol, la mémoire locale et rurale, la tendresse et la force du devenir, le rire et la rage de se tenir debout. Car Luz Volckmann le rappelle : "le placard nous réduit. Or, j'ai l'orgueil du peuple des géants".
Lu par:Manon
Durée:3h. 49min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:29102
Résumé: Dans une Barcelone étourdie par la crise, vibrante de toute l'énergie d'une jeunesse qui refuse le monde tel qu'il est, un homme part à la recherche de son petit-fils adolescent. Lui-même a tout quitté : sa solitude, la paix et l'oubli qu'il croyait avoir trouvés au fin fond des Cévennes. Et voici que dans la capitale catalane bruyante et révoltée, où plane l'ombre des combattants de 36, c'est sa propre histoire qu'il rencontre et dont il peut enfin se libérer.
Durée:5h. 17min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:35755
Résumé: Zâl, 20 ans, est un funambule qui se livre à des performances sur les réseaux sociaux. La jeune Téa vient tout juste de quitter sa famille. Quant à Andras, un vieil homme bourru qui a abandonné la Hongrie vingt-cinq ans plus tôt, il vit reclus sur son passé. Tous trois se rencontrent, apprennent à s'apprivoiser puis décident d'aller ensemble à un festival à Budapest.
Durée:7h. 5min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:67897
Résumé: Nadia n’a jamais connu son père, mort avant sa naissance. À dix-sept ans, elle apprend que Nâzim, né en Turquie, immigré en France, avait été abattu lors d’une attaque de banque. Comme une frange de la jeunesse révoltée des années 1980, il s’était fourvoyé dans un groupuscule violent, au nom d’une lutte radicale contre l’injustice. Bouleversée, Nadia va chercher à renouer les fils de son histoire, entre Strasbourg où elle a grandi, et Istanbul où s’est réfugiée une ancienne complice de son père. Perdue, elle trouve un peu d’apaisement dans le hang, un instrument de musique dont elle joue bientôt dans les rues, en Alsace et dans la métropole turque. Y trouvera-t-elle de quoi combler l’absence ? Avec ce roman sur l’engagement, l’exil, la violence et la rédemption, Michel Serfati nous offre aussi le récit sensible d’une quête des origines.
Durée:3h. 26min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:75005
Résumé: La philosophe dessine dix rôles ultracontemporains dans lesquels nombre de personnes se trouvent enfermées pour montrer que la notion d'identité a pris au XXIe siècle une ampleur qui risque de faire sombrer la société. Elle propose alors comme alternative l'authenticité.
Durée:4h. 25min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69715
Résumé: Ioan, un photographe de renom, s'est replié dans un mas des Cévennes après la mort accidentelle de son fils. Il reçoit un jour un appel de sa bru, qui lui apprend la disparition de son petit-fils, parti pour Barcelone six mois plus tôt. Celui qui vivait comme un reclus décide d'arpenter la capitale catalane pour retrouver cet adolescent qu'il connaît à peine.
Durée:5h. 25min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:16773
Résumé: Dans la ville de Banos de Agua Santa, au centre de l'Equateur, vient d'arriver un étranger, Tchaka, qui se fait engager comme jardinier par un grand propriétaire terrien. Installé sur les pentes du volcan Tungurahua dont il pressent la reprise d'activité, il découvre qu'une jeune femme y a établi en secret un camp de base pour faire passer la frontière aux candidats à l'émigration sans qu'ils tombent sous la coupe des " coyotes ". Pourquoi ont-ils échoué dans cette zone à risque où l'éruption peut à chaque instant tout saccager, est-ce le prix à payer pour qu'ils se réconcilient avec leur passé ?
Durée:4h. 39min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:22474
Résumé: On est dans l'après-guerre d'une guerre civile qui a opposé ceux du Nord à ceux des plaines et du littoral. Un homme, Schwara, sans doute forestier ou charpentier, descend vers le port principal où réfugiés, trafiquants, humanitaires et même vacanciers se côtoient sans se voir. Il est à la recherche d'un autre homme, qui prend l'allure d'un absolu et tente de venir en aide à ceux qu'il rencontre, ne déclenchant que suspicion et haine. Des veuves de pêcheurs, traumatisées par les viols collectifs tentent de le tuer. Mais lui avance obstinément, atteint le pont en ruines de Ran-Mositar et propose ses services pour sa reconstruction. Sur le chantier, travaille une femme, Iréni, qui porte aussi son poids de malheur et dont la fille Luria se vend aux marins pour survivre. Dans ce climat de douleur et de haine, le destin achèvera ce que la guerre a saccagé.
Lu par:Pierre Riou
Durée:4h. 44min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:65918
Résumé: Dans une zone du Grand Nord ignorée des cartes, d'anciens ouvriers oubliés de tous se sont regroupés en communautés hostiles. Seuls Kolya, un sculpteur d'ivoire descendant des Lapons, et Lyouba, la seule jeune femme à y être née, savent écouter les saisons, les hivers terribles et les printemps flamboyants, passer les frontières, déjouer la vigilance de gardiens invisibles pour s'aventurer à leurs risques et périls hors de ce lieu interdit. Dans un style tour à tour âpre, rude et poétique, l'auteur de Matin brun et du Grand Exil dépeint les lieux désolés d'un monde industriel en ruine, la toute-puissance et la beauté de la nature arctique, les peurs qui enferment les hommes, la mémoire et les rêves qui les ouvrent à la liberté.