Contenu

Une croix sur l'enfance en Vendée

Résumé
Le récit de l'enfance et de l'adolescence de l'auteur, envoyé au début des années 1960 au séminaire à 11 ans pour devenir prêtre à Chavagnes-en-Paillers. Arraché à sa famille pour suivre une formation qu'il n'avait pas choisie, l'enfant a connu la solitude et l'incompréhension dans l'univers religieux pendant six ans avant d'être renvoyé dans sa famille.
Genre littéraire: Biographie/témoignage
Durée: 6h. 28min.
Édition: La Crèche (Deux-Sèvres), La Geste, 2018
Numéro du livre: 39619
ISBN: 9791035302184

Documents similaires

Durée:4h. 52min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:66044
Résumé: Un jour, dans une ruelle d'Oran, sa mère l'abandonne. Il est aveugle et n'a que trois ans ! On l'apporte à la crèche. Quel nom donner à cet enfant de personne ? Il portera celui de sa ville: Ourane, comme disent les indigènes. Alors commence pour lui la vie des internats, vie bien plus grise que rose, dans les établissements de l'Assistance publique. Ourane aime la musique. On lui donne un pipeau. Plus tard, il apprendra même à jouer du piano. La cour de l'hôpital, Alger, Paris, Colmar, Munster...autant d'étapes qui marqueront cette existence. Un soir de Noël, l'adolescent découvre la Bible en braille. Aurait-elle quelque chose à dire à un aveugle ? La suite du récit réserve bien des surprises... Ourane : Une histoire authentique, poignante et vécue. Ecrite pour les enfants, elle sera aussi lue avec intérêt par jeunes et adultes
Durée:3h. 13min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:73723
Résumé: Avec son histoire, Julien Thèves nous amène là où vivent nos souvenirs : dans les entrailles de l'enfance. C'est le pays d'où l'on ne part jamais, même si l'on s'évertue à essayer de le faire, même si l'on a l'illusion de l'avoir fait. "Le pays d'où l'on ne revient jamais, c'est l'enfance bien sûr, c'est la mère. C'est l'océan où tout finit, c'est ici et demain, c'est hier, c'est ce passé, il ne passe pas, aucun passé ne passe, on ne revient d'aucun pays, on y retourne, souvent, c'est le pays lointain, natal, le pays natal, c'est le pays où l'on a grandi. Même si l'on n'est pas d'ici, même si, pour ceux qui sont d'ici, on ne sera jamais d'ici".
Durée:3h. 54min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:26857
Résumé: Que sait-on de Jésus ? Qui a écrit les textes fondateurs du christianisme ? La vie des premières communautés chrétiennes. Comment s'est constitué le dogme ? Les différentes Eglises et confessions : leur histoire, leurs croyances, leurs symboles, leurs rites, leurs forces aujourd'hui Hérésies, Inquisition, Croisades : la face noire de l'Église. Moines et mystiques. Pour découvrir la religion qui a fait l'Occident.
Lu par:Sonia Imbert
Durée:15min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70647
Résumé: Tomoko, petite fille sensible et curieuse, reçoit de sa tante une poupée Kokeshi en bois d'érable. Elle l’adore et en fait son amie pour chaque moment de sa vie. Mais un matin d’orage, elle la perd. Chacun la réconforte, lui assurant qu’une bonne âme quelque part prend sans doute soin de sa kokeshi. Des années plus tard, alors qu’elle passe devant une patisserie, Tomoko découvre stupéfaite son amie Kokeshi dans la vitrine. Elle entre dans la boutique pour en savoir plus…
Durée:4h. 17min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:39624
Résumé: Depuis sa naissance, Lynx vit entre le fleuve et la forêt auprès de son père. Lorsque ce dernier meurt écrasé par un arbre, le jeune homme songe à quitter la buvette où il travaille pour s'enfuir vers le Maroc. Pourtant, l'arrivée de Lilia et de son enfant le pousse à rester. Au cours de cet été sec et chaud, Lynx doit se confronter au passé alors qu'une menace sourde plane.
Durée:5h. 29min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:39586
Résumé: Pendant les années soixante-dix à Buenos Aires, un archiviste du Congrès régale tous les soirs ses garçons de l'histoire de Justino qui, loin des strass hollywoodiens, a tout d'un Rocky argentin : le regard doux et franc, le sourire candide. Son fait d'arme : l'unique victoire par KO sur un adversaire qui deviendra champion national et à qui, toujours, il a refusé la revanche en raison d'une promesse faite à son épouse. Cette revanche a peut-être eu lieu, les variantes abondent, mais si le récit plaît tant c'est que l'énigme sportive se double d'une intrigue qui concerne les enfants au premier chef. L'ex-boxeur, reconverti en serrurier horloger, est au cœur d'un autre combat, amoureux celui-là, que se livrent les tantes des enfants, deux vieilles filles aigries jusqu'à la moelle qui cachent de frémissants secrets sous une irrésistible bigoterie. Seule la vieille horloge de la famille, entretenue autrefois par Justin, pourrait combler les lacunes de l'histoire. Les garçons devenus adultes en retrouvent la clef, mais le temps grippe tous les mécanismes... La parole collective, qui circule savamment entre les fils, densifie les symboles pour mettre au jour les rapports fraternels, l'amour et ses promesses, le paradis perdu de l'enfance et la complaisance d'une génération face à la dictature.
Durée:2h. 43min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:39162
Résumé: Le narrateur, seul dans une maison au bord d'une rivière, se confie sur son enfance, sur l'arrachement à la campagne et sur le couple de paysans qui l'a élevé jusqu'à ses 7 ans, sur le désamour de sa famille et sur le refuge qu'il a trouvé dans l'art. «Certains jours de chaleur, à la vue des herbes brûlées sous le soleil, ou dans les arbres dépouillés du cœur de l’hiver, dans les eaux scellées, je sens monter en moi quelque chose de déchirant, un sentiment de solitude. Alors, il peut m’arriver de parler aux poissons privés de parole. Je ne quitterai donc pas cette enfance, cette grande maison de l’enfance. Comme autrefois, je pourrais danser sous le cerisier. Juste précipiter le temps. Attendre. Attendre comme j’attendais qu’Irmina rentre du Paraclet. Attendre comme j'attendrai longtemps un père qui n’est jamais venu. Attendre comme j’attendais la visite de ma mère.»
Durée:3h. 54min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:34122
Résumé: Quelques mots singuliers entendus enfant dans la conversation ses grands, quelques cartes figurant les monuments d'une cité mythique, un livre qui tombe d'un rebord de table et s'ouvre à la page du 2 mai 1950, une villa blanche qui vous rappelle l'Afrique, et un vieux poste de radio, et revoilà la légende du Rosebud, le souvenir qui imprègne le présent et dont le parfum ne se dissipe jamais, et qui aide, transforme l'avenir en un jardin vivable, comme Bogart trouve la force de quitter Ingrid Bergman en lui disant, pendant que l'avion mouline du brouillard sur la piste, We'll always have Paris. " Et c'est ainsi, dans Casablanca, que les deux amants réussissent à continuer à vivre, à se séparer s'il le faut et à suivre chacun son propre chemin, en se souvenant de leur idylle dans le Paris d'avant l'occupation allemande. En puisant dans cette réserve de lumière. Avec ce livre entièrement dédié à un sentiment, celui du " merveilleux ", à sa naissance et son cours à travers la vie d'un homme - la sienne - l'auteur nous invite à le suivre dans son propre puits de lumière. Nous aurons toujours Paris est conçu sous forme de boucle, et c'est dans le perpétuel aller-retour entre les rêveries de l'enfant, ses projections et leur prolongeaient à l'âge adulte, dans leur décalage, souvent, que se glisse le merveilleux, que se construisent la vie et l'œuvre, avec leurs impasses, fausses pistes, déceptions et surprises. Il n'est donc pas, ou très peu, question de Paris dans ces pages. Mais plutôt de pérégrinations et de rencontres : du Japon à l'Afrique, et de julien Gracq à Ismail Kadaré ou Albert Cossery, quand ce n'est pas l'ombre du toujours énigmatique B. Traven.
Lu par:Manon
Durée:3h. 31min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:28743
Résumé: Le témoignage d'une fille de prêtre qui évoque sa vie et ses relations avec son père afin de contribuer à la réflexion de la société et de l'Eglise sur le mariage des hommes d'Eglise.
Lu par:Paula Viala
Durée:4h. 53min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:74896
Résumé: Pendant l'Occupation, Louis Calaferte a onze ans. Il raconte la guerre telle que la voit, telle que la vit un enfant.
Durée:1h. 28min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:39190
Résumé: Issu d'un milieu populaire de banlieue parisienne, entouré de douze frères et soeurs, le romancier et professeur d'économie revient sur son enfance, à la fin des années 1950. A la fois récit au premier degré d'un enfant de dix ans et réflexion de l'adulte sur les souvenirs et l'apprentissage, une exploration attendrissante, généreuse et poétique.
Durée:9h. 57min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:76161
Résumé: Dans cette autobiographie, l'humoriste raconte son parcours d'enfant abandonné qui, à la naissance, était prénommé Franck ainsi que sa carrière marquée par divers aléas et par un passage au Club Med qui lui a été salutaire. Sa sensibilité l'a notamment amené à retrouver sa mère biologique et à lui confier son amour. " Il m'aura fallu près de 60 ans pour comprendre pourquoi je suis comme je suis. Je vais te raconter mon parcours fait de bric et de broc, rempli d'expériences plus ou moins bonnes mais qui m'ont toujours apporté une leçon. Une vie faite de désillusions, de surprises en tous genres et de chocs, qui m'ont fait prendre conscience de la fragilité de l'existence et de la vitesse à laquelle tout cela passe. "