Contenu

Moi, Tituba sorcière, noire de Salem

Résumé
Abena, ma mère, un marin anglais la viola sur le pont du Christ the King un jour de 16** alors qu'il faisait voile vers La Barbade. C'est de cette agression que je suis née..." Ainsi commence la roman que Maryse Condé a consacré à Tituba, fille d'esclave, qui fut l'une des sorcières de Salem.
Durée: 6h. 48min.
Édition: Paris, Mercure de France, 2017
Numéro du livre: 39297
ISBN: 9782070379293
Collection(s): Folio

Documents similaires

Lu par:Madiana Roy
Durée:9h. 26min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:31910
Résumé: Télumée, paysanne de la Guadeloupe née au début du siècle, a été élevée par sa grand-mère, " haute négresse " justement nommée Reine sans Nom. Télumée a souffert de sa condition de femme, de Noire et d'exploitée. Pourtant, qu'elle soit en compagnie d'Elie ou au côté d'Amboise, le révolté, sa volonté de bonheur, de " récolter par pleins paniers cette douceur qui tombe du ciel ", est la plus forte. Voici l'univers des Antilles, avec ses couleurs, ses odeurs, sa vérité secrète, livré par une romancière qui s'approprie la langue française pour la soumettre à la musique noire
Durée:13h. 21min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:30813
Résumé: En 1969, Jeanne Favret-Saada s'installe dans le Bocage pour y étudier la sorcellerie. Personne ne veut lui parler. Tenir un journal paraît alors le seul moyen de circonscrire un " objet " qui se dérobe : relater les conversations, incidents, coutumes qui pourraient avoir un lien quelconque avec la sorcellerie, noter sytématiquement comment les gens refusent d'en parler. Dans la formulation même de ces refus se révèle peu à peu une conception du monde centrée sur l'idée de " force ". Un jour, tout bascule : parce qu'ils lui attribuent cette " force ", des paysans demandent à Jeanne Favret-Saada de les désenvoûter. Un autre ensorcelé, qui devine sa peur, lui annonce qu'elle est " prise " et l'adresse à sa désorceleuse. Dès lors, continuer à écrire permet à l'ethnographe de manier des situations incompréhensibles et dangereuses, de supporter l'enjeu mortel de toute crise de sorcellerie : " Corps pour corps, c'est lui qui y passe, ou c'est moi. "
Durée:7h.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:71025
Résumé: Roman inspiré par L'Africain de J.-M. Le Clézio dans lequel M. Condé évoque Victoire Quidal, sa grand-mère maternelle qu'elle n'a pas connue. Celle-ci est une cuisinière hors pair qui travaille au service d'Anne-Marie et Boniface Walberg. Son talent est très apprécié par la société guadeloupéenne, qui la réclame.
Durée:6h. 19min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:65531
Résumé: Dans la famille Ezéchiel, c'est Antoine qui mène le jeu. Avec son "nom de savane", choisi pour embrouiller les mauvais esprits, les croyances baroques et son sens aigu de l'indépendance, elle est la plus indomptable de la fratrie. Ni Lucinde ni petit frère ne sont jamais parvenus à lui tenir tête. Mais sa mémoire est comme une mine d'or. En jaillissent mille souvenirs-pépites que la nièce, une jeune femme née en banlieue parisienne et tiraillée par son identité métisse, recueille avidement. Au fil des conversations, Antoine fait revivre pour elle l'histoire familiale qui épouse celle de la Guadeloupe depuis les années 50: l'enfance au fin fond de la campagne, les splendeurs et es taudis de Pointe-à-Pitre, le commerce en mer des Caraïbes, l'irruption du roi béton, la poésie piquante du créole, et l'inéluctable exil vers la Métropole….. Intensément romanesque, porté par une langue bluffante d'inventivité, là où les chiens aboient par la queue embrasse le destin de toute une génération d'Antillais pris entre 2 mondes..
Durée:8h. 11min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:39159
Résumé: Une histoire complète de la sorcellerie en Occident : de ses origines les plus lointaines au culte païen de notre époque, en passant par sa persécution pour hérésie au XVIe siècle. Les sorcières nous hantent encore et toujours... Depuis l'Antiquité, nous imaginons volontiers une vieille harpie exerçant sa magie maléfique alors que les autorités déconcertées n'ont de cesse de la mener au bûcher. Elle est censée guérir ses voisins et leurs bestiaux à l'aide de plantes médicinales et de formules magiques. C'est en tout cas le tableau qui prévaut dans l'imaginaire populaire. Mais, avec ce portrait pour le moins trompeur et réducteur, on est bien loin du compte. Les visages de la sorcellerie sont multiples : elle est femme ou homme, jeune ou vieille, acquittée ou condamnée. En outre, il n'y a pas de magie noire ou de magie blanche mais simplement des intentions, bonnes ou mauvaises. La sorcellerie n'est pas non plus vouée à la persécution ou à la torture, car sorciers et sorcières ne périrent pas par millions et la répression ne se compta pas en siècles mais plutôt en années... Bref, la sorcière, la vraie, autrement plus intéressante que le cliché du conte pour enfants, commence tout juste à retrouver sa véritable épaisseur à mesure que s'éclaircit son histoire. Cet ouvrage aborde l'art sorcier sous un nouvel angle et participe ainsi à la refonte d'un personnage fascinant, trop souvent regardé à travers une loupe déformante.
Durée:12h. 22min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:31879
Résumé: Michelet sait prêter sa voix aux parias du passé, à ceux qui n'ont pas eu d'histoire. A travers les siècles la femme tient-elle donc toujours le même rôle, celui de la mal aimée ? En embrassant d'un seul regard toute l'étendue du Moyen Age, de la Renaissance et du Grand Siècle, Michelet discerne pour la première fois la suite rigoureuse d'une tragédie dont l'héroïne serait une femme à la fois révérée et persécutée : la sorcière.
Durée:3h. 52min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:14354
Résumé: "Le Grand et le Petit Albert" ou "Les admirables secrets du Grand Albert" est une compilation de "recettes de grand-mères". Quelques passages peuvent être attribués à Albert le Grand, mais au cours des siècles, des auteurs anonymes ont complété l'ouvrage. Celui-ci, souvent censuré et interdit à la vente, fut cependant, jusqu'au début du XXème siècle, largement diffusé dans les campagnes, sous le manteau, par les colporteurs.
Durée:6h. 56min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:36867
Résumé: Cet ouvrage explore les rapports, souvent méconnus, de la Suisse avec la traite négrière et la colonisation, au travers de quelques exemples romands, tel celui des Larguier des Bancels. Cette famille franco-suisse dans le mouvement voit des centaines de Français et d’Européens se précipiter vers l’Île de France (île Maurice), vers 1750, dans l’espoir d’y faire rapidement fortune...
Durée:6h. 47min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:13861
Résumé: En septembre 2001, à Durban, la troisième conférence mondiale contre le racisme a reconnu que l'esclavage et la traite des esclaves constituaient un crime contre l'humanité. A cette occasion, la Suisse soulignait par la voix de son représentant qu'elle n'avait rien à voir avec l'esclavage, la traite négrière ou la colonisation. Cette déclaration résume parfaitement l'opinion qui a prévalu pendant plus de deux siècles : la Suisse n'a pas participé à l'esclavage des Noirs. Cet ouvrage rejette cette thèse et révèle, sur la base de matériaux originaux, que des marchands, des maisons de commerce et des financiers suisses ont participé à la traite des Noirs aux 18ème et 19ème siècles. Il montre que des citoyens hélvétiques ont exploité aux Amériques, des esclaves sur leurs plantations et que des soldats confédérés ont pris part aux répressions sanglantes de révoltes d'esclaves.
Lu par:Joël Roche
Durée:1h. 6min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:65241
Résumé: Max, frais émoulu de l'école primaire de Grand-Bourg a réussi au concours des bourses. Il envisage de quitter son île natale, Marie-Galante (Guadeloupe), pour aller poursuivre ses études au lycée Carnot de Pointe-à-Pitre. L'auteur nous fait vivre la fièvre des préparatifs puis ses premiers jours au lycée.
Lu par:Marie Dupont
Durée:2h. 21min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:66789
Résumé: L'année de son entrée en classe de sixième, la jeune Cynthia découvre soudain que son fie natale, La Guadeloupe, n'est pas au centre de l'univers. À l'origine de ce choc culturel, son professeur d'Anglais, le passionnant Mister Jones, grand amateur de voyages qui a déjà sillonné tous les continents. Un jour, le prof d'Anglais propose d'embarquer tout le collège dans un tumultueux séjour linguistique sur l'île voisine de Montserrat, dominé par l'inquiétant volcan de la Soufrière. Quand Cynthia annonce la nouvelle de son voyage à Père Francis, le vieux paysan qui vit redus derrière leur maison, la tristesse de celui-ci est incommensurable. Sans famille, sans moyens, Père Francis a toujours nourri le rêve secret de visiter Montserrat avant de mourir. Dans un élan de solidarité générale, Cynthia et ses camarades organisent une quête générale pour offrir le voyage de sa vie au paysan solitaire. Le séjour à Montserrat leur réserve bien des surprises. Mais à peine de retour à la Guadeloupe, voilà qu'un nouveau danger menace leurs nouveaux amis restés sur Mie d'en face : le volcan de la Soufrière commence à cracher de la cendre, et nul ne sait jusqu'où iront ses colères...
Durée:6h. 55min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:66906
Résumé: "La violence est une forme originale d'intimité, elle l'a toujours été et le sera toujours." Leur destin s'est scellé sur les ruines de la Plantation Beauvais, aux abords de Richmond, en Virginie, puis les flammes ont brouillé leurs traces. Nul n'a jamais su ainsi ce qui est arrivé à Emily Reid Levallois. A-t-elle péri en 1865 dans l'incendie criminel de la plantation qu'elle a peut-être provoqué pour se débarrasser d'un mari tyrannique ? Ou s'est-elle réinventée une vie ailleurs, comme le prétend la rumeur ? Rawls et Nurse, esclaves en fuite, ont-ils disparu dans les marais de Great Dismal ? Et le vieux George Seldom réussira-t-il, bien des années plus tard, à démêler l'énigme de ses origines, lui qui a été trouvé, enfant, avec un simple mot épinglé sur la poitrine : "Prenez soin de moi. Je vous appartiens maintenant"? De la guerre de Sécession à l'Amérique contemporaine, Kevin Powers fouille l'histoire violente et déchirée de son pays à travers les vies de ces personnages emblématiques du Sud, tout en explorant cette question qui hante depuis toujours le coeur des hommes : quelle empreinte laissons-nous sur terre ?