Contenu

Mort d'un cheval dans les bras de sa mère

Résumé
Variations sur un rapprochement inattendu entre l'animal et l'humain. En dix chapitres fragmentaires, le récit offre des portraits d'animaux sauvages, domestiques, réels ou imaginaires, mais aussi celui de la mère de la narratrice, hantée par la mort de deux nourrissons. Une réflexion sur l'humanité, la maternité, l'adoption et le deuil.
Durée: 4h. 29min.
Édition: Paris, Verticales, 2018
Numéro du livre: 37752
ISBN: 9782072766381

Documents similaires

Lu par:Lucien Weiss
Durée:9h. 43min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:65016
Résumé: Etes-vous spéciste ? Autrement dit, refusez-vous de prendre en compte les intérêts de certains animaux, uniquement parce qu'ils sont d'une autre espèce que la nôtre ? Si c'est le cas, vous commettez une discrimination arbitraire, similaire à celle que les racistes opèrent à partir de la race ou l'ethnie. C'est en tout cas la thèse de ce livre, qui entreprend une déconstruction en règle de ce spécisme. Constitué de textes fondamentaux du mouvement anti-spéciste français et d'articles inédits, il montre l'inanité aussi bien de l'idéologie qui oppose la nature à la culture que des éthiques fondées sur une hiérarchie des êtres. A la place, il promeut une éthique plus juste, qui prend en compte les intérêts de l'ensemble des êtres capables d'être affectés en bien ou en mal par ce qui leur arrive, c'est-à-dire de tous les êtres éprouvant des sensations, des émotions et des sentiments. L'antispécisme nous invite ainsi à opérer une révolution dans nos rapports aux animaux humains et non humains - y compris les animaux sauvages.
Lu par:Agnès Baron
Durée:5h. 43min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:66109
Résumé: Un ouvrage sur les relations affectives entre les humains et les animaux de compagnie, sur leur histoire commune, les raisons pour lesquelles les animaux familiers sont presque considérés comme des personnes, etc.
Durée:6h. 11min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:74745
Résumé: Dans l'objectif de déconstruire un certain nombre d'idées reçues, le journaliste met en évidence la perception déformée que les hommes ont des animaux : les moutons seraient des suiveurs, les porcs seraient sales, les loups seraient méchants, etc. Selon lui, cette perception faussée pourrait expliquer que l'homme néglige et exploite la nature.
Lu par:Anne Tardy
Durée:4h. 16min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:75299
Résumé: L'auteure s'intéresse à la disparition des êtres chers et à la manière d'aborder leur absence. Dans la continuité de son travail d'exploration du réel, elle constate que le chagrin conduit le coeur vers la littérature et la philosophie dans l'espoir d'y trouver une consolation, mais que les mots des autres ne consolent pas. Le drame serait ainsi une suspension provisoire de nos soucis.
Durée:6h. 3min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:16546
Résumé: Comme vous le savez, le Labrador vit ses rêves intensément. Mes copains me disent que quand je rêve, je cours, je grogne, mes babines bougent et même j'aboie. Je me demande s'ils n'exagèrent pas un peu. Bref, l'autre jour j'ai fait un drôle de rêve. Nous étions en ville avec mon patron. C'était l'après-midi et il faisait beau. D'habitude nous allons nous promener dans la forêt ou à la rivière, mais ce jour-là, nous étions en train de travailler en ville. Mon patron n'était pas comme d'habitude et je me rendais bien compte qu'il y avait quelque chose d'étrange qui se passait. Mais comme j'ai appris consciencieusement mon métier et que je portais mon harnais, j'obéissais aux ordres et je guidais. Trouver le bouton pour le passage piétons, traverser la route, chercher un banc, descendre l'escalier, trouver le guichet de la poste, longer le quai de la gare, éviter l'obstacle en travers de la route, tout y a passé. Je me suis dit que c'était vraiment étrange.
Durée:5h. 53min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:75030
Résumé: L’instruction est un mystérieux exercice d’empathie, pratiqué par d’anciens maîtres nomades, consistant à s’imaginer à la place d’un animal conduit à l’abattoir. Lorsque Isabelle Sorente décide de la suivre, elle n’imagine pas que cela la conduira à l’intérieur d’un élevage industriel, et à un questionnement bouleversant sur l’écriture et notre lien aux autres espèces Dans un style envoûtant, l’autrice raconte une quête spirituelle moderne, reliant le destin des bêtes de somme au nôtre. Car humains ou animaux, tous sont emportés dans une course frénétique, happés par une logique fatale, à laquelle l’instruction oppose sa magie poétique, faisant de ce roman d’initiation fascinant une déclaration d’amour à la littérature.
Durée:3h. 35min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:14336
Résumé: Que l'on ne soit pas du genre à s'attendrir à la vue du premier cabot n'empêchera nullement de se délecter en lisant "Les Larmes d'Ulysse". Cette suite de textes est si savamment composée que, malgré ses transitions nombreuses et ses ruptures parfois abruptes, elle semble à tout moment spontanée, comme naturelle. Nous approchons le braque de Roger Grenier, l'auteur et nombre de ses amis écrivains : Camus, mais aussi Romain Gary, Jacques Brenner... Souvent plusieurs rencontres par page. Chacun est saisi en quelques mots ou en quelques pages face à son chien ou face à celui de Grenier. L'auteur semble vouloir saisir la singularité de toute personne dans le contact avec un animal. Une part de la vie infra-langagière se jouerait là mieux que nulle part ailleurs. Grenier aime ces bêtes, il lui plaît que ses amis les regardent, les caressent, leur parlent. Ce qui est vrai pour ses amis l'est aussi, d'une autre façon, pour les écrivains qu'il affectionne et pour quelques personnages historiques.
Durée:3h. 51min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:67980
Résumé: «Ce jour-là, le 25 août 2015, l'événement n'est pas : un ours attaque une anthropologue française quelque part dans les montagnes du Kamtchatka. L'événement est : un ours et une femme se rencontrent et les frontières entre les mondes implosent. Non seulement les limites physiques entre un humain et une bête qui, en se confrontant, ouvrent des failles sur leurs corps et dans leurs têtes. C'est aussi le temps du mythe qui rejoint la réalité ; le jadis qui rejoint l'actuel ; le rêve qui rejoint l'incarné.»
Lu par:Richard Lemal
Durée:8h. 3min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:69931
Résumé: Ce volume est consacré à la place des animaux dans la mondialisation au prisme de l'unité du vivant. Le cochon, le chameau, le pangolin ou encore la pieuvre sont autant d'exemples utilisés pour illustrer ce qui lie la santé de l'être humain à celle de ces animaux, sauvages ou domestiques, souvent pris dans les flux des échanges commerciaux mondiaux.
Durée:49h. 34min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:36308
Résumé: La nature des relations que l'Homme entretient avec l'Animal obéit à une loi Inexorable : nul ne saurait aborder le Monde des animaux sans y projeter son propre univers mental, soucieux, par là, de marquer strictement la frontière entre humanité et animalité. Comment représenter le monde dans lequel vivent les animaux, quand il nous est très largement inconnu pour en rendre compte, nous l'avons cerné en multipliant les approches et en mettant à profit toutes les compétences. Le vétérinaire, le mathématicien, le neurobiologiste, le psychanalyste, l'éthologue, l'historien, l'archéologue, L'anthropologue, le philosophe et le psychiatre apportent chacun leur contribution à l'édifice.
Durée:16h. 14min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:17675
Résumé: Comment traitons-nous les animaux que nous mangeons? Convoquant souvenirs d'enfance, données statistiques et arguments philosophiques, Jonathan Safran Foer interroge les croyances, les mythes familiaux et les traditions nationales avant de se lancer lui-même dans une vaste enquête. Entre une expédition clandestine dans un abattoir, une recherche sur les dangers du lisier de porc et la visite d'une ferme où l'on élève les dindes en pleine nature, J.S. Foer explore tous les degrés de l'abomination contemporaine et se penche sur les derniers vestiges d'une civilisation qui respectait encore l'animal.
Durée:1h. 47min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:74247
Résumé: B. Morizot, philosophe spécialiste des relations entre l'humain et le vivant, interroge l'histoire de la représentation des animaux. Il expose leur caractéristiques et ce qui fait d'eux des êtres que l'on pourrait qualifier de merveilleux. Partir sur leurs traces permet de mieux les comprendre et de cohabiter avec eux.