Contenu

L'aveugle et le philosophe ou Comment la cécité donne à penser

Résumé
La cécité est ici évoquée sous l’angle philosophique, à travers les discours des différents penseurs qui s’y sont intéressés : Descartes, Berkeley, Diderot, Wittgenstein et quelques autres.

Pas disponible en CD.

Durée: 9h. 19min.
Édition: Paris, Publications de la Sorbonne, 2009
Numéro du livre: 24494
ISBN: 9782859446208
Collection(s): Série philosophie
CDU: 100

Documents similaires

Durée:5h. 15min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:75977
Résumé: Friedrich Nietzsche (1844-1900) est une figure complexe de la philosophie. Son oeuvre majeure, la plus importante à ses yeux, Ainsi parlait Zarathoustra, est la plus difficile d'accès car, parue en quatre volumes, elle est la plus cryptée et la plus ésotérique. L'auteur, spécialiste incontesté de Nietzsche, se propose de décrypter ladite oeuvre à l'intention du grand public en se référant en filigrane à sa biographie, dans le but de démentir quelques idées reçues, notamment sur son détournement à des fins eugénistes ou totalitaires.
Lu par:Anne Seuvre
Durée:4h. 40min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:73407
Résumé: Philosopher, c'est penser sa vie et vivre sa pensée. Entre les deux, un décalage subsiste pourtant, qui nous constitue et nous déchire. A quoi bon tant penser si c'est pour vivre si peu ? On voudrait ici essayer autre chose : une philosophie à découvert, au plus près de la vie réelle, de ses échecs, de sa fragilité, de sa perpétuelle et fugitive improvisation. C'est ce que le mot d'impromptus, emprunté à Schubert, a paru pouvoir désigner à peu près.
Durée:2h. 39min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:75421
Résumé: Lawrence Durrell a toujours été attiré par le taoïsme et par le mélange de philosophie et de règles de vie sur lequel repose cette religion souriante, voire narquoise. A travers la théorie d'un mouvement global des processus naturels où alternent le yin et le yang, il perçoit une esthétique de l'univers qui, pour lui, est poésie. C'est donc le taoïsme qui unifie les deux parties de ce livre où les souvenirs ressortent sous l'interrogation philosophique : deux rencontres avec des êtres qui, chacun à leur manière, symbolisent pour l'écrivain le Tao et lui en révèlent le véritable sens. Grâce à Jolan Chang, l'érudit chinois sexagénaire aux allures d'adolescent, Durrell découvre, le temps d'un week-end, la magie essentielle du taoïsme, ce " point d'équilibre " idéal où s'inscrit l'homme dans le cosmos, où le couple d'amants immortels, incarnation extatique du yin et du yang, vit un orgasme exempt du narcissisme occidental qui réduit l'amour à se dominer mutuellement ". Son autre guide, c'est Véga au regard tantrique, avec laquelle il partit un jour à la recherche de Nietzsche et de Lou Andrés-Salomé sur les rives du lac Majeur. Cet univers de souvenirs et de méditations recèle, au fil du texte, d'étonnantes notations qui vont d'un humour débridé à la poésie la plus intimiste. A travers le sourire du Tao nous entrons dans un monde de gaieté et de légèreté, d'émotion et de réflexion que régit un style superbe, extrêmement élaboré, aux effets incantatoires et envoûtants.
Durée:7h. 3min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:76059
Résumé: Un roman culte infusé de spiritualité Alors que Sa Sainteté le dalaï-lama réfléchit à l'écriture d'un livre pour expliquer les clés de la sagesse bouddhique, le plus fameux chat du monde décide de relever lui-même le défi ! Dans cette nouvelle aventure, il va expérimenter les quatre pratiques essentielles qui permettent de se libérer des liens, des croyances et des blocages pour accéder à la bonté. Avec sa façon toujours décalée et attachante d'appréhender la vie, le chat parviendra-t-il à diffuser la lumière et la douceur de son maître ?
Lu par:Madiana Roy
Durée:2h. 41min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:76034
Résumé: Dans ce texte traversé par un souffle poétique puissant, Francine Carrillo prétexte sa fascination pour les palimpsestes pour nous faire visiter le pré-texte de nos vies. Les palimpsestes, ce sont ces " textes écrits par-dessus un autre texte qui, tel un discret berceau, s'efface pour leur laisser vie " . C'est en puisant dans la longue saga biblique ainsi que dans sa connaissance intime de la langue hébraïque et des profondeurs de l'âme humaine, que l'auteure donne à entendre le mystère limpide, manifeste et pourtant à peine déchiffrable qui soutient nos vies, les verticalise et les emmène toujours vers l'ouvert. Avec elle et Sarah, avec elle et Elie, Jacob, Abraham, le nom de Dieu devient le garant du peut-être, du " renversement du destin en destination " . " J'ai faim de mots qu'il faut briser pour qu'ils produisent des étincelles " , écrit Francine Carrillo. Ce sont de ces mots-là qu'est tissé ce texte profond qui, loin de nous rassasier, nous rend à la faim de vivre, à l'audace d'être soi et d'aimer.
Durée:54min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:72200
Résumé: Le rabbin et le psychanalyste - deux professions qui pour beaucoup représentent une promesse de révélation du sens. C'est par exemple la démarche très caricaturale du patient qui souhaite à tout prix que son psychanalyste interprète son rêve et lui en révèle sa signification sans ambiguïté, mettant fin à toute équivoque possible. Celui qui écoute, qui lit, serait donc détenteur d'une lecture "vraie", d'un sens authentique, signant la fin de la possibilité de toute autre lecture. Delphine Horvilleur explique ici combien cette théorie de l'interprétation comme théorie du signe serait en réalité gage de la mort de l'interprétation, en l'enfermant dans une fidélité stérile et sourde.
Durée:6h. 32min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:73564
Résumé: "Faire son deuil", tel est l'impératif qui s'impose à tous ceux qui se trouvent confrontés au décès d'un proche. Cela va-t-il de soi ? Se débarrasser de ses morts est-il un idéal indépassable auquel nul ne saurait échapper s'il ne veut pas trop souffrir ? L'auteure a écouté ce que les gens racontent dans leur vie la plus quotidienne. Et une histoire en a amené une autre. "J'ai une amie qui porte les chaussures de sa grand-mère afin qu'elle continue à arpenter le monde. Une autre est partie gravir une des montagnes les plus hautes avec les cendres de son père pour partager avec lui les plus beaux levers de soleil, etc." Elle s'est laissé instruire par les manières d'être qu'explorent, ensemble, les morts et les vivants. Elle a su apprendre de la façon dont les vivants se rendent capables d'accueillir la présence de leurs défunts. Depuis un certain temps, les morts s'étaient faits discrets, perdant toute visibilité. Aujourd'hui, il se pourrait que les choses changent et que les morts soient à nouveau plus actifs. Ils viennent parfois réclamer, plus fréquemment proposer leur aide, soutenir ou consoler... Ils le font avec tendresse, souvent avec humour. On dit trop rarement à quel point certains morts peuvent nous rendre heureux ! Ce livre a reçu le prix des Rencontres philosophiques de Monaco 2016
Durée:2h. 36min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:68538
Résumé: La vie de mon fils a été interrompue de façon imprévisible et violente. D’une façon en quelque sorte inacceptable. Mais je veux soutenir ici qu’en dépit de ces apparences, sa vie, singulière comme toute vie réellement subjectivée, a existé, pleinement, porteuse d’un sens dont la signification et l’usage avaient valeur universelle.
Durée:3h. 20min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:73698
Résumé: L’auteure nous prouve une fois encore que tous les sujets méritent une réflexion philosophique. Que se cache-t-il derrière ce paradoxe de la force et du mou? L’impératif de souplesse que nous imposent nos sociétés toujours plus compétitives ou encore l’absence de résistance qui semble parfois la forme de défense la plus efficace? Découvrez l’autre côté de la force grâce à ce texte aussi amusant qu’accessible.
Durée:5h. 40min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:72546
Résumé: Ce livre " Et si la philosophie ", 89 textes répondra à toutes vos questions. Il est la synthèse de quatre ans d'animation-philo. Il est facile d'accès et n'a pas pour but de démontrer mais de vous donner des éléments de réflexion et de vous amener à réaliser vos propres échafaudages de pensée. Il sera le compagnon des étudiants, des animateurs et des enseignants en philosophie ou tout simplement des personnes animées par une saine et insatiable curiosité.
Lu par:Wanda Asnar
Durée:7h. 16min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:71328
Résumé: La Rhétorique d’Aristote est considérée encore aujourd’hui comme le texte fondateur de la discipline. Cicéron, Quintilien, Perelman ou Habermas, pour n’en citer que quelques-uns, sont tous ses héritiers. Pourtant, il existe peu de commentaires philosophiques qui s’attachent à rendre compte de cette œuvre dans son intégralité. C’est cette lacune que vient combler ce livre. L’ambition poursuivie n’est pas d’offrir un commentaire littéral, ni une paraphrase du texte d’Aristote, mais de comprendre les questions qu’il cherche à traiter et à harmoniser en un tout cohérent, qui est ce qu’on appelle aujourd’hui la rhétorique. Celle-ci est-elle une branche de l’éthique ou de la politique? Est-elle plutôt raisonnement et argumentation, ou est-elle avant tout discours littéraire, fait de figures de style, ce qui va de l’épopée à la tragédie? De plus, qu’est-ce que persuader et comment le discours y parvient-il? Trois livres composent la Rhétorique, qui semblent à la fois se compléter et parfois se contredire. Michel Meyer démontre, dans son analyse, que l’entreprise est plus cohérente qu’il n’y paraît, malgré certaines ambiguïtés chez Aristote lui-même. Cette approche nouvelle de l’œuvre d’Aristote est enracinée dans la théorie du questionnement (la problématologie), développée par Michel Meyer depuis plusieurs décennies et permet de restituer à la Rhétorique toute sa cohérence et sa fécondité actuelle.
Durée:3h. 59min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:68776
Résumé: La peur gagne. Peur du chômage, peur de l'insécurité, peur des immigrés, peur du changement climatique... Rien de plus humain que d'avoir peur lorsqu'on est face à un danger. Rien n'est pourtant plus utile et dangereux que l'instrumentalisation de nos peurs. Rappelons Machiavel : la peur est propice au pouvoir. Mais le pouvoir peut-il éradiquer nos peurs ? Ne contribue-t-il pas aussi à les propager ? En analysant les différents visages de nos peurs ( des peurs de notre enfance jusqu'à celle de la mort en passant par la peur au travail ), Michela Marzano scrute l'une des émotions les plus répandues de nos sociétés contemporaines et pourtant l'une des moins étudiées. Elle nous invite à redécouvrir la vertu de la confiance qui, sans nous mettre à l'abri de l'inconnu ou de l'imprévu, nous permet en même temps d'aller vers les autres et de renouer avec notre propre altérité.