Contenu

Le mort vivant: roman

Résumé
Connaissez-vous le système de la tontine? Un groupe de personnes cotise à part égale, et le dernier survivant rafle la mise totale. Le Mort vivant est l'histoire de deux frères, derniers prétendants d'une tontine, Joseph et Masterman Finsbury. Quand Jacques Finsbury, leur frère cadet décède, Joseph se retrouve tuteur des deux enfants de Jacques. Mais il gère bien mal les biens de ses neveux, et une fois à l'âge adulte, l'un d'eux, Maurice, va contraindre son oncle à le désigner bénéficiaire de la tontine. Maurice devient très intéressé à la bonne santé de son oncle. Un accident de train va bouleverser tous ses plans... Ce roman d'humour noir est la première de trois oeuvres coécrites par R.-L. Stevenson et son beau-fils, Lloyd Osbourne. (moins)
Genre littéraire: Humour-satire
Durée: 9h. 11min.
Édition: Saint-Germain-en-Laye, Association Des Livres à Lire et à Entendre, 2010
Numéro du livre: 20746

Documents similaires

Durée:3h. 17min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:13980
Résumé: Toujours en quête d'aventures extravagantes, le prince Florizel et son compagnon, le colonel Geraldine, rencontrent un soir un étrange jeune homme qui les convie à une soirée du Club du suicide. Les deux amis découvrent avec horreur et fascination un diabolique jeu de cartes où le seul gain est la mort...
Durée:5h. 47min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:13077
Résumé: Quatrième de couverture : "Il ne croyait aucunement avoir provoqué cette scène ; elle lui semblait une explosion toute volontaire de sa nature inculte..." Quelques heures après avoir tracé ces lignes, le 3 décembre 1894, sans avoir achevé ce qu'il considérait comme son chef d'oeuvre, Stevenson mourut. "Ce joyau d'une valeur incontestable" a inspiré à Henry James un éloge attristé : "Sa beauté à le lire brise doublement le coeur - de songer qu'un talent capable de nous donner tant de fraîcheur encore, tant de vie, se soit éteint sans qu'il ait pu jouer , peut-être, ses plus belles cartes. Il y a dans ce texte, je crois, une matière toujours nouvelle, comme s'il faisait vibrer une nouvelle corde."
Lu par:René Depasse
Durée:8h. 57min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:20109
Résumé: Quel garçon entre 9 et 15 ans n'a pas lu ce roman d'aventures ? Winston Churchill lui-même avoue l'avoir lu, offert par son père, à sa sortie en volume (il avait 9 ans et demi) : « Je me souviens du délice avec lequel je dévorais ce roman ». L'histoire du jeune garçon, Jim Hawkins, fils d'aubergistes, embarqué sur un navire où un docteur, un chevalier et un honnête capitaine ont à cohabiter et à lutter avec des mutins ivrognes a fait rêver et le capitaine Silver pirate unijambiste a contribué à la célébrité du roman ! « C'est sur les instances de M. le chevalier Trelawney, du docteur Livesey et de tous ces messieurs en général, que je me suis décidé à mettre par écrit tout ce que je sais concernant l'île au trésor, depuis A jusqu'à Z, sans rien excepter que la position de l'île, et cela uniquement parce qu'il s'y trouve toujours une partie du trésor. » 1883. (litteratureaudio.com)
Durée:1h. 52min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:13154
Résumé: "Je dirais presque qu'il faut un certain talent à ceux qui ont l'intention de passer leur vie ensemble sans mourir d'ennui." Virginibus Puerisque, que l'on pourrait traduire par "aux demoiselles et aux garçons" ou, plus simplement, par "aux célibataires", rassemble quatre essais consacrés à l'épineux problème du mariage et, plus généralement, aux relations entre les hommes et les femmes. Sur le coup de foudre, la jalousie, l'infidélité, ou l'assortiment des goûts, Stevenson livre des aperçus paradoxaux, sans jamais se départir d'un cynisme de bon aloi. Ces textes incompréhensiblement restés inédits en français, sont des merveilles de finesse, d'humour, avec une légèreté dans la profondeur qui porte à son plus haut niveau l'art des essayistes anglais.
Lu par:Claude Fissé
Durée:1h. 26min.
Genre littéraire:Contes et légendes
Numéro du livre:7520
Résumé: Keawe a acheté une bouteille magique, en verre, ventrue à long col. Il suffit de formuler un voeu pour qu'il se réalise aussitôt. Mais cette bouteille a été fondue dans les flammes de l'enfer et en cours de cuisson, un diable y a été enfermé. Impossible de l'ouvrir, de la casser ou de s'en séparer, sinon...
Durée:4h. 9min.
Genre littéraire:Littérature fantastique
Numéro du livre:18650
Résumé: Petit, difforme, velu, un monstre erre dans l'atmosphère trouble des rues de Londres. Le vent souffle, l'éclat rouge des réverbères perce à peine le brouillard... Paisiblement installé dans son bureau, devant le feu qui crépite, un respectable savant voit avec épouvante sa belle main se dessécher, se couvrir de poils... Une histoire à faire dresser les cheveux sur la tête du lecteur, même le plus enclin à se dédoubler.
Durée:6h.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:21771
Résumé: Par un maître de l'humour british, le quatrième volet des aventures de Wilt, héros délicieusement raté, loser magnifique et éternelle victime. Situations cocasses, rebondissements multiples, quiproquos en tous genres Tom Sharpe nous revient, plus en verve que jamais. Le moins qu'on puisse dire, c'est que la perspective des vacances n'enchante pas Wilt : Eva, sa gargantuesque moitié, vient de lui annoncer qu'ils sont tous invités, quadruplées comprises, à passer l'été en Amérique, chez l'oncle Wally. Or les remarques racistes du vieil homme, ses insupportables souvenirs de guerre et son anticommunisme primaire ont laissé à Wilt un goût amer. Comment se sortir de ce piège ? En s'inventant un cours de théorie marxiste. Victoire ! Eva décolle avec les filles, et Wilt peut réaliser un vieux rêve : partir à l'aventure, sans carte, sans horaire, redécouvrir l'Angleterre, loin du bruit et de la fureur... Sauf que Wilt a le chic pour se trouver au mauvais endroit au mauvais moment. Et, pendant ce temps, de l'autre côté de l'Atlantique, les quadruplées sèment la terreur...
Durée:11h. 42min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:18004
Résumé: Michael Beard a atteint une cinquantaine plus que mûre. Il est chauve, rondouillard, dénué de toute séduction et, au moral, il ne vaut guère mieux. Mais il a dans le temps obtenu le prix Nobel de physique ; depuis lors il se repose sur ses lauriers et recycle indéfiniment la même conférence, se faisant payer des honoraires exorbitants. En même temps, il soutient sans trop y croire un projet gouvernemental à propos du réchauffement climatique. Quant à sa vie privée, elle aussi laisse à désirer. En coureur de jupons invétéré, Beard voit sa cinquième femme lui échapper. Alors qu'il ne croyait plus se soucier d'elle, le voilà dévoré de jalousie. Bientôt, à la faveur d'un accident, il pense trouver le moyen de surmonter ses ennuis, de relancer sa carrière, tout en sauvant la planète d'un désastre climatique. Il va repartir de par le monde, à commencer par le pôle Nord... À travers les mésaventures de ce prédateur narcissique, incapable de se contraindre, Ian McEwan traite des problèmes les plus actuels. Et sur ces sujets très sérieux, il parvient à nous faire rire. Voici peut-être le roman le plus comique, le plus intelligent, le plus narquois de cet auteur.
Durée:10h. 40min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:17571
Résumé: Henry Pulling, banquier à la retraite, amateur de poésie lyrique et de jardinage, mène une paisible existence dans sa petite maison de banlieue. Bien ancré dans ses habitudes, il refuse obstinément la moindre interférence dans le courant de sa vie de célibataire. C'est compter sans l'irruption de sa tante Augusta, une femme excentrique de soixante-dix ans, charmante et volage, qui décide d'ouvrir les yeux de son neveu sur un monde résolument autre. Et celui de tante Augusta est sans tabous ni limites, entourée qu'elle fut d'hommes surprenants comme le révérend d'une église pour chiens ou M. Visconti, le grand amour de sa vie. Les voilà donc partis dans un tourbillon de voyages qui leur réserve bien des surprises.
Lu par:Carole Beuron
Durée:12h. 21min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:68386
Résumé: Claire? Tout le monde vous dira qu'elle sait tout faire. Fonceuse, dynamique, organisée, elle n'a pas encore rencontré de challenge impossible. Apprentie comédienne, Lorna, quant à elle, attend son heure de gloire, se bat vaillamment contre les ignominies de son existence et ne trouve de réconfort qu'auprès de Claire, sa confidente de toujours. Mais pour une fois c'est Lorna qui doit soutenir son amie : Claire hérite d'un charmant cottage qui va devenir un cauchemar intégral. Brinquebalant, décrépi, occupé par un vieillard irascible - et son cochon de compagnie -, Paradise Cottage pourrait bien s'avérer le défi de trop. A moins que son beau voisin ne lui donne un petit coup de main.
Durée:8h. 19min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:65833
Résumé: "Il n'y a que deux sortes de lecteurs de Wodehouse, affirmait un critique anglais, ceux qui l'adorent et ceux qui ne l'ont pas lu." Gageons que la France va redécouvrir avec enthousiasme ce monde éternel rempli de filles énergiques, d'oncles dociles, de tantes redoutables, de pairs excentriques et de baronnets transis que domine la figure inoubliable de Jeeves, le butler irremplaçable, le gentleman du gentleman, à la puissance cérébrale sans limites... et aux cocktails infaillibles contre les chagrins d'amour et les gueules de bois.
Durée:7h. 30min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:27349
Résumé: Wilt n'aime pas les femmes, ni son boulot, ni d'ailleurs tout ce qui se met entre lui, sa bière et son pub. Mais voilà, il n'a pas encore réussi à se débarrasser d'Eva, sa chère épouse. Le destin lui a même joué un sacré tour. Il est désormais père de quadriplettes. Cinq à la maison. Trop pour ce misogyne ultra-acide et peu porté sur l'art subtil de la négociation. Alors Wilt se jette à corps perdu dans le travail. Suite à cette désaffection paternelle, Eva embauche Irmgard, une jeune fille au pair. Wilt, d'abord réticent à l'idée d'en avoir une sixième sur le dos, change vite d'avis lorsqu'il rencontre cette Allemande qui ne manque ni de charme, ni d'esprit.