Contenu

Certaines n'avaient jamais vu la mer

Résumé
Nous sommes en 1919. Un bateau quitte l'Empire du Levant avec à son bord plusieurs dizaines de jeunes femmes promises à des Japonais travaillant aux États-Unis, toutes mariées par procuration. C'est après une éprouvante traversée de l'Océan pacifique qu'elles rencontrent pour la première fois à San Francisco leurs futurs maris. Celui pour lequel elles ont tout abandonné. Celui auquel elles ont tant rêvé. Celui qui va tant les décevoir. À la façon d'un choeur antique, leurs voix se lèvent et racontent leurs misérables vies d'exilées... leurs nuits de noces, souvent brutales, leurs rudes journées de travail dans les champs, leurs combats pour apprivoiser une langue inconnue, la naissance de leurs enfants, l'humiliation des Blancs... Une véritable clameur jusqu'au silence de la guerre et la détention dans les camps d'internement - l'État considère tout Japonais vivant en Amérique comme traître. Bientôt, l'oubli emporte tout, comme si elles, leurs époux et leurs progénitures n'avaient jamais existé.
Mots-clés: Roman HISTORIQUE
Durée: 4h. 45min.
Édition: Paris, Phébus, 2012
Numéro du livre: 18894
ISBN: 9782752906700
Collection(s): Littérature étrangère

Documents similaires

Durée:7h. 46min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:20213
Résumé: Veronika Zarnik est de ces femmes troublantes, insaisissables, de celles que l'on n'oublie pas. Sensuelle, excentrique, éprise de liberté, impudente et imprudente, elle forme avec Léo, son mari, un couple bourgeois peu conventionnel aux heures sombres de la Seconde Guerre mondiale, tant leur indépendance d'esprit, leur refus des contraintes imposées par l'Histoire et leur douce folie contrastent avec le tragique de l'époque. Une nuit de janvier 1944, le couple disparaît dans de mystérieuses circonstances, laissant leur entourage en proie aux doutes. Qui était vraiment Veronika ? Quelle fut vraiment sa vie ? Que cachait-elle ? Cinq proches du couple tentent alors de cerner l'énigmatique jeune femme et délivrent, par fragments, les nombreuses facettes de sa personnalité, et ainsi reconstruisent son histoire, celle de son mari et celle de la Slovénie.
Lu par:Lisette Vogel
Durée:17h. 11min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:31075
Résumé: Istanbul, XVIe siècle. Le jeune Jahan débarque dans cette ville inconnue avec pour seul compagnon un magnifique éléphant blanc qu'il est chargé d'offrir au sultan Soliman le Magnifique. En chemin, il rencontrera des courtisans trompeurs et des faux amis, des gitans, des dompteurs d'animaux ainsi que la belle et espiègle Mihrimah. Il attirera bientôt l'attention de l'architecte royal, Sinan : une rencontre fortuite qui va changer le cours de son existence. Au coeur de l'Empire ottoman, quand Istanbul était le centre grouillant de la civilisation, L'architecte du sultan est un conte magique où l'on découvre le destin extraordinaire d'un garçon aux origines modestes qui se verra élevé au plus haut rang de la cour. «C'est le roman le plus ambitieux qu'ait écrit Elif Shafak jusqu'à présent, et le meilleur.» The Independent «Elif Shafak peint le merveilleux tableau d'une ville grouillant de secrets, d'intrigues politiques et de liaisons amoureuses.» The Daily Times
Durée:3h. 13min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:26189
Résumé: La petite ville de Vigàta, en 1942-43. Nino, garde-barrière de son état et Minica, son épouse, filent des jours heureux dans leur maisonnette au bord de la voie ferrée. La guerre qui gronde autour d'eux et le fascisme aux abois, mais toujours virulent, ne les empêchent pas de rêver d'un enfant et, pourquoi pas, de gagner à la loterie. Cependant tout bascule lorsque Nino et son copain Totò, qui arrondissent leurs fins de mois grâce à de petits concerts dans le salon du barbier, décident de contourner la censure en interprétant des versions remaniées d'hymnes militaires et patriotiques.
Durée:8h. 53min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:35782
Résumé: Carlos, ancien militant d'extrême gauche broyé par la dictature argentine, est à la dérive. Sa soif de vengeance est inextinguible. Le récit d'une quête obsessionnelle avec en toile de fond la radiographie d'un pays qui n'a pas réglé ses comptes avec son histoire. ©Electre 2017
Durée:16h. 31min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:28800
Résumé: Dans le village de Shadbagh, Abdullah, dix ans, veille sur sa petite sœur Pari, trois ans. Entre les deux enfants, le lien est indéfectible, un amour si fort qu'il leur permet de supporter la disparition de leur mère, les absences de leur père en quête désespérée d'un travail et ces jours où la faim les tenaille. Mais un événement va venir distendre ce lien, un choix terrible qui modifiera à jamais le destin des deux jeunes vies, et de bien d'autres encore ... Des années cinquante à nos jours, d'une petite cahute dans la campagne afghane aux demeures cossues de Kaboul, en passant par le Paris bohème des seventies et le San Francisco clinquant des années quatre-vingt, Hosseini le conteur nous emmène dans un voyage bouleversant, une flamboyante épopée à travers les grands drames de l'Histoire.
Durée:10h. 46min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:19271
Résumé: Inspirée de la vie du premier Indien diplômé de Harvard en 1665, une formidable fresque, pleine de passion et d'aventures, sur la confrontation entre spiritualité amérindienne et puritanisme des premiers colons. Élevée dans le calvinisme le plus pur, Bethia Mayfield, fille de pasteur, se sent à l'étroit dans sa vie. Dotée d'un esprit vif, d'une curiosité sans bornes, elle n'aspire qu'à une chose : se voir offrir la même éducation que les hommes. Pour tromper l'ennui, la jeune fille arpente les terres sauvages de Martha's Vineyard. Un jour, son chemin croise celui d'un jeune Indien Wampanoag.
Durée:25h. 10min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:16082
Résumé: En 1871, les Meijer - Salomon le marchand de bestiaux, sa femme Golda, leur fille Mimi, romanesque et coquette, et Hannele, une orpheline qu'ils ont élevée, vivent à Endingen, bourgade helvétique qui fut longtemps l'une des deux seules où les Juifs étaient autorisés à résider. L'arrivée, impromptue, de Janki, un vague cousin, qui s'installe chez eux, va bouleverser ce petit monde clos. Il aurait, dit-il, vécu à Paris. Il est beau parleur, hâbleur et ambitieux. Il ouvre à Baden, la ville voisine, un magasin " Aux Tissus de France ", et, épouse Hannele la laborieuse, qui va travailler avec lui avant de fonder son propre magasin, les " Galeries Modernes ". Mimi épouse Pin'has, le fils du boucher et érudit talmudiste, follement amoureux d'elle et qui le restera toute sa vie. La famille Meijer a commencé son ascension sociale, quitte peu à peu Endingen pour Baden, puis Zürich. Entre dans la modernité. Parallèlement, Janki multiplie les efforts pour être admis dans la société suisse, toujours foncièrement antisémite. Son fils François va finir, dans le même espoir, par se convertir. Comme toutes les familles, les générations successives de Meijer vivent leurs amours, leurs drames, leurs succès et échecs professionnels, évoluent- y compris sur le plan religieux - en passant du 19ème au 20ème siècle.
Durée:4h. 50min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:69257
Résumé: A la fin de la Seconde Guerre mondiale, femmes et enfants allemands sont exposés à l'avancée de l'armée soviétique qui a pour mission de les exterminer jusqu'au dernier. Leur unique espoir est de gagner la Lituanie. La foret sombre et inquiétante devient alors l'un des seuls refuges de ceux que l'Histoire appellera les "enfants-loups".
Lu par:Michel Méron
Durée:9h. 59min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:26814
Résumé: Et si la Renaissance était née d'un livre ? Un livre perdu, connu par fragments, recopié par quelques moines et retrouve par un humaniste fou de manuscrits anciens ? L'idée, audacieuse, vertigineuse, ouvre les portes de l'histoire de Poggio Bracciolini, dit le Pogge, qui découvrit une copie du De renon nanéra de Lucrèce dans un monastère allemand. C'était a l'aube du XVe siècle. Le Pogge n'était pas seulement un bibliophile passionné et un copiste hors pair. II aimait les arts et il avait écrit des facéties grivoises. Il aimait les femmes et était père de dix - neuf enfants. Il n'aimait pas l'Eglise mais il était secrétaire d'un pape diaboliquement intelligent et corrompu. Ainsi s'ouvre à nous un monde inouï. celui d'une cour papale où s'agitaient agents cupides, moines séducteurs, filous. femmes de petite vertu et humanistes d'exception: un monde a la fois sévère et déprave, contraignant mais libre. En découvrant. copiant et diffusant l'oeuvre de Lucrèce, le Pogge aura levé le voile sur les temps modernes, et influence des esprits aussi puissants que Montaigne ou Machiavel. Car tout, selon Lucrèce, est fait d'atonies en mouvement, qui s'entrechoquent au hasard, se séparent et se rencontrent à nouveau. Telle fut l'intuition géniale du poète latin, une célébration de la danse de la matière et un bréviaire d'athéisme qui allaient bouleverser le Moyen Age finissant.
Durée:5h. 20min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:77046
Résumé: Au milieu du XIXe siècle, Nancy, 16 ans, quitte la petite île de Clear pour oublier son enfance marquée par la famine et la mort. Installée à Cork, dans le sud de l'Irlande, sa vie prend une tournure dramatique quand elle tombe enceinte après s'être laissée séduire par un jardinier.
Durée:2h. 39min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:74955
Résumé: En 1881, sans parler un mot d'anglais mais avec quarante mille dollars - détournés - en poche, l'architecte valencien Rafael Guastavino part pour New York avec l'intention d'y faire breveter la technique, connue depuis le Moyen Âge en Europe, de la voûte en briques. Persuadé d'être accueilli à bras ouverts, il découvre la réalité misérable de l'immigration et bataille, accumulant les chantiers prestigieux - la gare de Grand Central, la cathédrale Saint-Jean-le-Théologien ou le pont de Queensboro - pour peu à peu construire une entreprise florissante, épaulé dans l'ombre par son fils et homonyme, Rafael Guastavino. Les années passant et sa santé déclinant, le père cède sa place progressivement et deux les hommes finissent par se fondre en un iconique self made man à la biographie incertaine. Andrés Barba s'empare de ces deux figures et, jouant avec le mythe du « rêve américain » et les codes du genre, il comble les lacunes de la biographie et offre un passionnant récit, ironique et audacieux, qui est aussi une réflexion puissante sur l'identité, la paternité et les limites entre narration historique et simple fiction.
Durée:18h. 3min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:16046
Résumé: Présentation de l'éditeur : Angleterre, 1537. En butte aux menées du redoutable Thomas Cromwell, le clergé catholique jadis tout-puissant perd son pouvoir, voit ses biens confisqués et ses monastères menacés de dissolution. Partout, la révolte gronde. Après la décapitation d'un commissaire du roi à Scarnsea, l'ardent réformateur anglican Matthew Shardlake est envoyé sur les lieux. Dans le monastère glacial, son enquête se heurte au mutisme des moines. Chacun d'entre eux semble avoir quelque chose à cacher. Alors que la mort frappe de nouveau, Shardlake doit percer au plus vite les mystères de cette étrange congrégation. Mais il ignore encore à quel point de terribles découvertes ébranleront ses plus profondes convictions.