Contenu

Ragotte: nos frères farouches

Résumé
A-t-on jamais vu plus gai qu'un pinson, plus benêt qu'un âne, plus limpide qu'une eau de roche ? Peut-être, mais la poésie tord parfois le cou à bien des lieux communs. Les animaux familiers prennent dans les joyeux portraits ici rassemblés une allure inattendue. Les pigeons : " ils restent toute la vie un peu niais ". La puce : " un grain de tabac à ressort ". Le paon : " il va sûrement se marier aujourd'hui ". Le brochet : " immobile à l'ombre d'un saule, c'est le poignard dissimulé au flanc du vieux bandit "
Genre littéraire: Nouvelle
Durée: 4h. 55min.
Édition: Lausanne, Mermod, 1945
Numéro du livre: 15800
Collection(s): Collection du Bouquet

Documents similaires

Durée:2h. 4min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:15980
Résumé: Elles peuplent vos cauchemars. Et pourtant, la plupart du temps, elles sont inoffensives. Par exemple, saviez-vous que si le crocodile demeure si souvent la gueule ouverte, c'est pour rafraîchir son estomac et qu'il lui arrive de jeûner pendant deux ans ? Et que si la démarche d'une hyène est toujours un peu ridicule, elle a l'excuse d'avoir les pattes postérieures plus courtes que les antérieures ?
Lu par:Claude Fissé
Durée:2h. 25min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:18978
Résumé: Cette série de proses brèves auxquelles Tozzi travailla de 1915 à 1917, constamment republiées depuis cette date, ont un seul point commun : dans chacun des 69 fragments, un animal apparaît, de manière fortuite ou marginale, pour parer le récit de sa signification propre. Chaque segment narratif se trouve ainsi relié à toutes les autres par un subtil fil symbolique. Deux fragments, le premier et le dernier, donnent la clef du texte. Ils se caractérisent par la présence du seul animal qui, au sein du recueil, semble vivre en accord avec la nature : l'alouette. Cet oiseau représente un besoin d'élévation, de sens, d'accord avec la nature. Dans la premier fragment est décrite la difficulté qu'a l'alouette à vivre dans un monde dominé par l'homme ; dans le dernier, un appel à l'animal afin qu'il revienne au sein de l'âme humaine pour la régénérer. Les narrations intermédiaires, dans lesquelles l'alouette n'est pas présente, deviennent des allégories vides. Celles-ci s'attachent à souligner le besoin d'un sens et l'impossibilité de l'obtenir. Les Bêtes est également le portrait d'un homme irrité contre la vie et contre lui-même en polémique avec son temps.
Durée:9h. 23min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:8185
Résumé:
Durée:3h. 47min.
Genre littéraire:Roman animalier
Numéro du livre:19321
Résumé: " Pour autant qu'on pouvait le distinguer dans le crépuscule où baignait le jardin, c'était un fox-terrier, sans doute un croisement de fox à poil dur et de fox à poil ras. Son corps svelte était recouvert d'un poil blanc court et lisse, sans tache ni éclaboussure. Seules les oreilles étaient noisette, avec un trait noir à la naissance. Par une de ces coquetteries dont la nature est prodigue, le dessin et la couleur, à l'attache de chacune des oreilles, n'étaient pas symétriques. De l'oreille gauche, une raie noisette descendait jusqu'aux cils en passant par le dessus de la tête. Au-dessous de l'oreille droite, la gueule était d'une blancheur immaculée, mais derrière l'oreille le trait noir, comme pour faire un contraste amusant avec la blancheur de la gueule, descendait profondément sur la nuque, dépassant la ligne où, d'habitude, les chiens portent le collier. Là, il s'élargissait en une sorte de carré noir, pour autant que la nature consente à former des carrés et autres figures géométriques régulières. Ajoutons deux grands yeux luisants à la base d'une tête allongée en triangle, à la pointe duquel brillait un petit nez noir comme astiqué au cirage, et nous aurons dessiné à grands traits la gracieuse silhouette qui venait de s'installer aux pieds d'Ancsa. " L'histoire de Niki, une chienne ordinaire, et des Ancsa, un couple non moins ordinaire, est une parabole extraordinairement émouvante, sans jamais donner dans la sensiblerie, sur l'attention, la gentillesse et la résistance de l'amour.
Durée:38min.
Genre littéraire:Théâtre
Numéro du livre:22067
Résumé: Marthe et son mari, Pierre et sa femme vivent dans une résidence commune. Les deux ménages sont unis et heureux. Cependant Pierre éprouve auprès de Marthe un irrésistible plaisir. Sous un flirt élégant et spirituel qui se défend de plus en plus mal d'intentions plus précises, se fait jour un désir assez pressant. Marthe résiste et elle dégrise gentiment Pierre et l'engage à retrouver sa femme.
Durée:37min.
Genre littéraire:Théâtre
Numéro du livre:22065
Résumé: Deux amants se retrouvent pour la dernière fois, chacun pour se marier selon les convenances. Quelle dérision de parler de plaisir dans cette rupture où chacun tente, dans un dialogue vif, tantôt léger, le plus souvent ironique, de cacher sa souffrance face à un bonheur auquel il doit renonce
Durée:5h. 1min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:19588
Résumé: Poil de Carotte a beau se taillader les joues pour qu'elles rosissent, personne ne l'embrasse. Mme Lepic n'aime pas son petit dernier aux cheveux roux. « Tout le monde ne peut pas être orphelin », se répète Poil de Carotte, et il nous livre ses idées personnelles, « ainsi nommées parce qu'il faut les garder pour soi ». Ni la générosité ni la sincérité ne paient dans le monde des adultes. Il faut ruser. L'existence de Poil de Carotte est un enfer dont il ne s'échappe que par une cruelle lucidité. Jules Renard a écrit là un chef-d'œuvre d'ironie, d'intelligence et de tendresse. « Qui a lu une telle œuvre ne peut l'oublier », affirme Robert Sabatier.
Durée:3h. 47min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:16835
Résumé: 'L' oeil clair' réunit trente-quatre textes posthumes. Dans ces chroniques villageoises et citadines pleines d'esprit, Jules Renard dresse notamment un portrait irrésistible et mordant du monde des lettres, temple de la vanité et de l'hypocrisie.
Lu par:Michel Joyet
Durée:5h.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:12556
Résumé: L'écornifleur, écrit en 1890, publié en 1892, a pour héros un parasite habile, mais séducteur pusillanime qui se rend indispensable à une famille de bourgeois en vacances au bord de la Manche (père, mère et nièce).
Durée:30min.
Genre littéraire:Théâtre
Numéro du livre:75395
Résumé: Un jeune Parisien, Georges Rigal, veut passer " huit jours à la campagne " chez son ami, Maurice Perrier. En bon citadin, il rêve de longues promenades, de nourritures saines, de contacts vrais, simples et chaleureux. C'est Maman Perrier, la grand-mère de Maurice, qu'il rencontre en premier. Son accueil correspondra-t-il à ses attentes ? Ce séjour comblera-t-il ses envies ? Jules Renard publie cette pièce en 1906 alors qu'il est maire d'un petit village de la Nièvre. Les gens " de la campagne ", il les connaît ! Tout comme les Parisiens, qui discourent sur les charmes de la province... Un acte et sept scènes pour sourire des portraits peu flatteurs de ces " rats des villes et des champs ", où excelle l'humour grinçant et acerbe de Jules Renard.
Durée:9h. 43min.
Genre littéraire:Roman animalier
Numéro du livre:13186
Résumé: Quatrième de couverture : Une merveilleuse et authentique histoire... Voici comment on ne peut s'intéresser qu'aux chiens et devenir le maître - et le sujet - d'un adorable petit chat roux. Comment, grâce à ce chat Monty, un couple londonien renonce à son existence brillante et trépidante pour aller cultiver des fleurs en Cornouailles... Pourquoi les Tangye font le serment de ne jamais avoir d'autre chat que Monty, sauf si un chat noir inconnu arrive chez eux un jour d'orage. De quelle façon le destin les prend au mot et leur envoie Lama... Comment les chats Oliver et Ambrose, sosie ou presque de Monty et Lama, viennent donner à tous ces événements un caractère magique. Et surtout, voici comment des êtres humains chaleureux peuvent partager avec des animaux la liberté d'une existence sauvage, et faire de leur vie à tous un cercle enchanté.
Lu par:Aline Viredaz
Durée:7h. 32min.
Genre littéraire:Roman animalier
Numéro du livre:13204
Résumé: Ils nous protègent, ils nous fascinent, ils nous chérissent, ils nous font peur, ils nous civilisent. Nous les chassons, nous les mangeons, nous les aimons. Bêtes ou hommes, nos destins sont indissociables. Si l'on en croit la Bible, le Créateur dit à l'homme de conquérir tout ce qui vit sur terre, dans la mer et dans le ciel. Pour s'en repentir plus tard, au point d'éliminer tous les humains, épargnant le seul Noé et son innombrable ménagerie. Depuis, les choses se sont un peu arrangées, mais nos relations avec les animaux restent un impénétrable mystère. Comment le chat ou le chien nous sauvent-ils de la solitude ou de l'ennui ? Pourquoi cet aigle s'attache-t-il à un gamin perdu, cet écureuil à un malade ? Les cent histoires d'animaux de Noa Bercovich, merveilles d'émotion et d'humour, ne sont pas des fables mais toujours des énigmes et des témoignages extraordinaires qui éclairent ou obscurcissent le sens de notre propre vie. Non, le peuple indéchiffrable de l'Arche est loin d'avoir délivré tous ses secrets.