Contenu

La bête aveugle: roman policier

Quatrième de couverture
La "bête" dont il question dans ce roman est un masseur aveugle à la recherche de la beauté ; sa nature artiste le conduit à créer un art tactile inédit. Assasinats, morbidité extravagante, machiavélisme, le tout est teinté d'un humour nettement macabre...
Durée: 3h. 41min.
Édition: Arles, P. Picquier, 1999
N° de notice: 14597
ISBN: 9782877304399
Collection(s): Picquier poche

Documents similaires

La proie et l'ombre

De:Edogawa, Ranpo Lu par:Françoise Dufour
Durée:3h. 49min.
Genre:Policier/épouvante
Quatrième de couverture:Ce roman très célèbre est un subtil jeu de miroirs où le narrateur, Edogawa lui-même, cherche à élucider un meurtre commis par un autre auteur de littérature policière...
De:Edogawa, Ranpo Lu par:Serge Valerino
Durée:10h. 3min.
Genre:Policier/épouvante
Quatrième de couverture:La jeune Hatsuyo, fiancée de Minoura Kinosuke, est assassinée dans sa chambre fermée à clé. Minoura demande de l'aide à son ami Kôkochi Miyamagi, détective à ses heures. Quand ce dernier est tué à son tour, Minoura découvre des indices laissés à son intention qui le mènent jusqu'à une île où se déroulent des expériences effrayantes.

Un amour inhumain

De:Edogawa, Ranpo Lu par:Anne Maquaire
Durée:4h. 59min.
Genre:Nouvelle
Quatrième de couverture:Ce recueil original rassemble six nouvelles et novellas inédites en français d'Edogawa Ranpo. Publiées sur près de trente ans, entre 1926 et 1955, elles reflètent ses thèmes fétiches de la passion obsessionnelle et d'une fascination aux accents morbides, parcourues d'un frisson d'étrangeté caractéristique de l'oeuvre de l'auteur, à l'influence séminale dans la culture japonaise. Contes noirs parfois fantastiques, dans la lignée d Henry James et d Edgar Poe, ou récits policiers à la Conan Doyle marqués par un grand onirisme, ces récits hypnotiques frappent par leur profonde modernité, qu'ils explorent les figures de la poupée (Un amour inhumain) ou du fantôme (L'abri antiaérien), en passant par des images de femmes très fatales (L'apparition d'Osei). La passion amoureuse en particulier, avec un goût particulièrement japonais, s'y révèle dans tout son absolu, dévoilant les recoins les plus sombres de la nature humaine.
De:Oé, Kenzaburo Lu par:Brigitte Cottens
Durée:5h. 38min.
Genre:Roman : au sens large et aventures
Quatrième de couverture:Pendant la Seconde Guerre mondiale, des enfants d'une maison de correction fuient les bombardements et se réfugient dans un village de montagne. Leur éducateur les place sous l'autorité d'un maire convaincu qu'un mauvais enfant doit être supprimé " dès le bourgeon ". Le jeune narrateur et son petit frère font partie de ce groupe de délinquants bientôt à la merci des villageois haineux, qui les contraignent à enterrer des animaux victimes d'une épidémie. Quand trois personnes meurent, contaminées, les villageois, pris de panique, abandonnent le village en y enfermant les enfants, qui prennent possession des maisons désertées et esquissent même les règles d'une vie en société. Temps suspendu, unique dans cette histoire de bruit et de fureur, où s'expriment les douceurs de la fraternité et les joies d'un premier amour. Malgré la présence d'un jeune Coréen et d'un soldat déserteur qui tentent de les aider, l'affrontement avec les villageois de retour ne pourra être évité. Cette impressionnante fable sociale écrite en 1958 appartient à la grande veine de Kenzaburô Ôe. Densité, richesse d'analyse, foisonnement de l'imagination, violence, émotion: toutes les qualités du Prix Nobel se trouvent réunies.
De:Natsume, Soseki Lu par:Brigitte Cottens
Durée:2h. 22min.
Genre:Roman : au sens large et aventures
Quatrième de couverture:« Un jour, tandis que j'étais dans mon bureau, occupé comme d'habitude à confier au papier des choses mélancoliques, un bruit étrange est parvenu à mon oreille. La véranda bruissait. On aurait d'abord pu croire qu'une femme avançait en retenant le bas de son kimono de soie, mais le froissement de l'étoffe sur le plancher était par trop vif pour un simple bas de robe. J'ai alors comparé ce bruit au crissement des plis de l'ample pantalon que porte le chambellan, lors de la fête des poupées, évoquant le glissement de la soie sur les marches du palais fictif. Laissant mon roman, je sortis sur la véranda, le stylo entre les doigts : le moineau de Chine prenait son bain. »

Vers la lumière: roman

De:Genyû, Sôkyû Lu par:Jocelyne Corbaz
Durée:3h. 47min.
Genre:Roman : au sens large et aventures
Quatrième de couverture:Au soir de sa vie, une femme, originaire d'Osaka, rejoint sa fille mariée à un bonze dans un petit temple bouddhiste. Peu après, elle apprend qu'elle est atteinte d'un cancer incurable. Entourée de la sollicitude des siens, elle accepte sereinement la mort qui approche et décrit avec curiosité et humour ce qu'elle ressent : les transformations physiques, les sensations inconnues, l'activité des médecins et infirmières autour d'elle... Puis, peu à peu, elle perd la notion du temps, souvenirs et rêves viennent se mêler aux événements du présent, et elle avance vers une autre dimension. S'inspirant de son expérience personnelle de moine zen ayant beaucoup lu ce que les religions disent de l'au-delà et les scientifiques des mystères de la physique, l'auteur aborde l'expérience de la mort et ce qui la suit, avec audace et quiétude. Le chemin qu'il décrit est un chemin vers la connaissance et la lumière.
De:Matsui, Kesako Lu par:Anne Maquaire
Durée:8h. 26min.
Genre:Policier/épouvante
Quatrième de couverture:Katsuragi, une geisha prisée du quartier réservé de Yoshiwara, a disparu. Un personnage, dont l'identité reste longtemps inconnue, enquête auprès des travailleurs de ce quartier interlope. Il découvre peu à peu ses secrets, son fonctionnement complexe, ses règles et ses usages.

La favorite: le roman de Yang Kouei-fei

De:Inoue, Yasushi (1907-1991) Lu par:Simone Reeve-Gagnebin
Durée:9h. 49min.
Genre:Roman historique/biographique
Quatrième de couverture:La Chine médiévale, les amours tragiques de l'empereur Siuna-tsong et de Yang Kouei-fei, personnages aussi célèbres en Chine que Tristan et Yseult en Occident.
De:Kitano, Takeshi Lu par:Anne-Lise Zambelli-Blanc
Durée:1h. 33min.
Genre:Roman : au sens large et aventures
Quatrième de couverture:Takeshi Kitano raconte son enfance dans le Japon d'après-guerre. Une enfance en gris et rose, aux couleurs que son père, peintre en bâtiment, testait sur la porte de la maison avant d'en couvrir les murs de ses clients. Si c'est bien l'enfance, comme le pense Kitano, qui détermine notre sensibilité d'adulte, alors la sienne a aussi les couleurs de son gobelet de cantine en bakélite rouge, des caramels aux prunes, des toupies beigoma en plomb et à peine plus grosses que le pouce, des cerfs-volants ornés de guerriers du kabuki, de la chasse aux libellules, de son père brutal et ivrogne et de sa mère qui se battait en vain pour que son fils travaille en classe, alors que lui n'aurait jamais arrêté de jouer...

Le dit du Genji [4 CDs]

De:Murasaki, Shikibu Lu par:Françoise Dufour
Durée:68h. 27min.
Genre:Roman historique/biographique
Quatrième de couverture:"Le Dit du Genji", ce grand classique de la littérature universelle dont Borges disait qu'il n'a jamais été égalé, fut écrit au début du onzième siècle par dame Murasaki, une aristocrate qui vécut à la cour impériale de Heian-kyô (l'actuelle Kyôto). Cependant, écrit René Sieffert qui a travaillé à sa traduction près de vingt ans, "pas un instant je n'ai eu le sentiment d'un véritable dépaysement, ni dans le temps ni dans l'espace, mais au contraire me hantait l'impression constante d'être engagé dans une aventure mentale étonnamment moderne. Il m'a semblé découvrir des situations, des analyses, des dialogues qui pouvaient avoir été imaginés hier, si ce n'est demain." Ce "roman-fleuve", qui retrace le destin politique et la riche vie amoureuse d'un prince, le Genji, vaut autant par la vigueur de la narration que par l'évocation d'un climat, une atmosphère, un état d'âme, les accords d'une cithare ou le parfum d'un prunier en fleur - illustration parfaite de l'impermanence de ce monde et de la vanité ultime de toute entreprise humaine.
De:Kirishima, Kazuhiro Lu par:Cyrille Caille
Durée:7h. 31min.
Genre:Biographie/témoignage
Quatrième de couverture:Il est rare qu'un lutteur de sumô écrive un livre. Celui-ci a été publié par un glorieux ex-ozeki de trente-sept ans, aimé et célébré comme un demi-dieu. Mais pour gravir un à un les échelons, il lui aura fallu vivre un apprentissage rigoureux : endurer un régime alimentaire à la limite du gavage, supporter un entraînement physique éprouvant et développer une force spirituelle à toute épreuve. Car, " vaincre dans le sumô, c'est aussi se vaincre soi-même ". Une devise qui a inspiré ces immortels pour une lutte déployée dans un espace qui ne mesure même pas cinq mètres de diamètre et qui ne dure pas dix secondes ! Ce témoignage exceptionnel - enrichi d'un glossaire et d'un long développement sur l'histoire et les techniques propres à ce sport qui confine parfois à l'art - offre au lecteur le privilège de pénétrer par la porte secrète dans le monde du sumô, cet univers si énigmatique qu'il semblait, jusque-là, interdit aux non-initiés.

Ecstasy: roman

De:Murakami, Ryu Lu par:Françoise Dufour
Durée:9h. 4min.
Genre:Littérature érotique
Quatrième de couverture:Du Japon, "Ecstasy" a l'élégance mais aussi la cruauté. Bien que ce livre conte l'histoire d'une déchéance par les drogues et le sexe, rien n'y évoque le galop apocalyptique qui scande par exemple "American Psycho." Tout ici est pesé, lent et solennel : le mot "rituel" y est d'ailleurs souvent utilisé.Tout commence pour le héros par cette phrase que, dans le quartier du Bowery, lui lance un SDF parlant un japonais impeccable : "Eh ! toi, tu sais pourquoi Van Gogh s'est coupé l'oreille ?"