Contenu

Recherche par mot-clé: Vieillesse

43 résultats. Page 1 sur 3.

Durée:6h. 41min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:76083
Résumé: Pour Sy Baumgartner, auteur et professeur de philosophie à l'université de Princeton, la vie n'a plus la même saveur depuis la mort de son épouse Anna, emportée par une vague à Cape Cod neuf ans plus tôt. Tandis que Baumgartner, désormais âgé de soixante-et-onze ans, continue de lutter pour vivre en son absence, le roman se déploie sinueusement en spirales de souvenirs et de réminiscences, de leur rencontre, étudiants, à New York aux quarante années de leur passion amoureuse. En explorant le grand palais de la mémoire, le nouveau roman de Paul Auster dissèque la relation d'un homme au fantôme de sa femme, et pose cette question : pourquoi se souvient-on de certains moments et pas d'autres ? Une étude sensible, profonde et fouillée sur l'attachement et les méandres du deuil de l'être aimé.
Lu par:Fanny Padoan
Durée:6min.
Genre littéraire:Contes et légendes
Numéro du livre:76021
Résumé: Cet album parle avec finesse de solitude, de vieillesse, du monde qui passe et avance dans l’indifférence, submergé par le rythme effréné du quotidien. Mais, parfois, une simple rencontre peut tout changer, illuminer le ciel intérieur et permettre de retrouver le goût si doux de la vie… C’est ce qui va arriver à Henri, vieil homme solitaire, invisible aux yeux de tous, dans l’attente immobile d’une étincelle. Il va pouvoir reprendre le bus de la vie, en bien étonnante compagnie, pour partir enfin à l’aventure!
Lu par:Eric Besnard
Durée:6h. 34min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:76532
Résumé: Après Retour à Reims, l'auteur poursuit son travail d'introspection en analysant la vie de sa mère décédée. En évoquant le parcours de cette dernière et son déclin au fil des années, il aborde des questions liées au vieillissement, à la maladie et aux structures d'accueil des personnes âgées.
Durée:8h. 10min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:75038
Résumé: A Londres, à partir de 1990. En rentrant de l’enterrement de son père, Kay réalise deux choses : elle n’a pas pu pleurer tant elle s’est sentie délivrée et jamais elle ne supportera la même fin de vie. C’est donc autour d’un verre qu’elle et son époux Cyril en viennent à nouer un pacte. Certes, ils n’ont que cinquante ans, sont en bonne santé et comptent bien encore profiter de leurs enfants et de leurs petits-enfants, mais pas question de faire vivre à leurs proches leur inéluctable dépendance, ni d’ailleurs de faire peser sur les finances publiques et les générations futures le coût de leur déliquescence. C’est décidé, le jour de leurs quatre-vingts ans, ils partiront ensemble. 2020. Kay est devenue une décoratrice d’intérieur très appréciée, Cyril a pris sa retraite. Kay minimise volontiers ses douleurs arthritiques, Cyril fait semblant d’être mal en point. Kay n’a pas d’opinion sur le Brexit, Cyril est radicalement contre. Arrive le soir de leurs quatre-vingts ans. Comme ils se l’étaient juré, ce soir, ils prendront tous ces tranquillisants accumulés patiemment et mourront ensemble. A moins que…A moins que Kay ne panique et laisse Cyril se suicider seul. A moins que Kay ne se rebelle contre le projet et que Cyril admette que tout ça n’était qu’une idée en l’air. A moins que Kay ne prenne les pilules mais que Cyril n’y parvienne pas. Et que leur fille décide de venger la mort de sa mère. A moins que leurs enfants ne devancent leurs projets et les enferment dans une horrible maison de retraite. A moins que la recherche médicale n’aie fait de tels progrès qu’ils testent un nouveau médicament capable de les faire rajeunir. A moins que la pandémie mondiale ne vienne bousculer tous leurs plans. A moins qu’ils ne trouvent le moyen de rester maîtres de leur destin…
Lu par:André Jol
Durée:6h. 5min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:74455
Résumé: Bien vieillir ? Dans la logique de certains diktats souvent moralisateurs, c'est un credo : il faut travailler, être actif. La paresse ? Un abominable défaut. Même très âgé, il ne faut pas "se laisser vivre" . En réalité, selon Philippe Abastado, il n'est nulle recommandation uniforme ni mode d'emploi unique. A travers l'Histoire, la littérature, la philosophie, ce livre nous aide à percevoir ce qu'être âgé signifie, pour se libérer des préjugés et des clichés si nombreux en la matière. Il esquisse à l'occasion le portrait de certains de ses patients, parfois célèbres, que l'on croit reconnaître. Un témoignage sensible doublé d'une érudition aussi réjouissante que pertinente. Philippe Abastado est cardiologue clinicien et directeur de recherche à Paris-Université en épistémologie appliquée à la médecine.
Durée:3h. 48min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:74964
Résumé: Écrivain raté et célibataire endurci, cet homme de soixante-sept ans accepte difficilement les atteintes de l'âge. Son unique famille - à la fois adorée et haïe - est celle de sa maîtresse Catherine, surnommée Dido, de vingt ans sa cadette et pourvue d'un mari et de deux enfants. Recroquevillé dans sa tanière, Jacques Levrault vit seul avec un chat dont la royale beauté le fascine. Ses rares instants de bonheur, il les doit aux visites de Dido. Mais ce bonheur même se transforme vite pour lui en torture.
Durée:7h. 44min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:74877
Résumé: La Roque, village cévenol, un matin d'août. Ada, une vieille dame anglaise, veuve, pense à sa fille Becca, sous l'emprise d'une communauté d'illuminés, qu'elle n'a pas vue depuis dix ans. Au bout de son jardin, un cirque s'est installé. Lorsque Graff, un homme âgé, ancien funambule, se blesse, il pense que son existence est terminée. Sa rencontre avec Ada change tout.
Durée:9h. 17min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:74962
Résumé: Comment entretenir son capital jeunesse grâce aux hormones, vitamines, minéraux et oligo-éléments.
Durée:9h. 35min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:74677
Résumé: Maxine, vieille dame atteinte d'Alzheimer, s'enfuit de sa maison de retraite pour se suicider. Elle croise Alex, un jeune homme dépressif et introverti. Ils font route ensemble vers Bruxelles mais leur voyage se transforme en cavale car la police est à la recherche de Maxine. Cette course-poursuite bouleverse leur existence et les amène à croire à nouveau en la vie.
Durée:8h. 59min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:72128
Résumé: Terrible ironie du sort, c’est dans sa chair que Jules va vivre une décrépitude qu’Edmond et lui se seraient complu à décrire dans l’un de leurs romans naturalistes – trempés de ce « réalisme du ruisseau » qui émerveilla tant Zola, et selon lequel rien ne doit être dissimulé. En décrivant lui-même cette lente agonie avec délicatesse et cruauté, Alain Claude Sulzer prend en quelque sorte la place du romancier qu’Edmond, désespéré, n’a pu assumer. Il reproduit aussi ce que les Goncourt avaient entrepris dans "Germinie Lacerteux", en disséquant la déchéance de leur bonne, Rose, personnage sulfureux et mystérieux dont les deux frères, au regard pourtant aiguisé et alors que tout se passait sous leur toit, n’avaient rien perçu des turpitudes. Ce faisant, dans "Les vieux garçons", Sulzer agit comme un mineur de l’âme : il s’aventure dans les tréfonds humains afin d’en extraire l’essence la plus toxique.
Durée:2h. 59min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:73797
Résumé: Louise, septuagénaire atteinte de la maladie d'Alzheimer, est placée en Ehpad jusqu'au jour où elle est ciblée pour participer à un essai clinique. Au bout d'un long tunnel, peut-être, le retour à une vie autonome. Face à cette perspective inattendue, une nouvelle organisation s'impose pour les proches de la vieille dame. Une fiction polyphonique qui interroge sur le grand âge, la résilience familiale et le sens de la vie.
Durée:9h. 20min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:72022
Résumé: Dans ce journal imaginaire, rythmé par les saisons, un vieillard de 88 ans nommé Casimir aborde de nombreux sujets – événements, rencontres, souvenirs, émotions, passage des saisons qu'il observe de sa fenêtre, rêves, interrogations et opinions – dans lesquels se dessinent progressivement son personnage ainsi qu'un fil rouge dominé par le questionnement de la mort en général et de sa propre finitude en particulier. Comment cela va-t-il se passer ? N'étant atteint d'aucune maladie mortelle, il se sait pourtant souffrant de divers maux qui le mèneront inévitablement à la perte de son indépendance. Or Casimir refuse catégoriquement de finir sa vie dans une institution pour personnes dépendantes. Comment y échapper ? La fin de la vie est une friche où seuls prolifèrent les points d'interrogation posés par trop de problèmes laissés à l'abandon. L'auteur se penche avec bienveillance sur cette question, à travers les yeux de Casimir, au caractère bien trempé mais empli de douceur et d'humanité.
Durée:5h. 58min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:72702
Résumé: Dans les Pyrénées, Aurore, infirmière à domicile, élève seule son fils Nils. Le jour où elle découvre une annonce dans laquelle Noël, un vieil homme atteint d'Alzheimer, demande de la compagnie pour ne pas finir ses jours seul, elle prend contact avec lui. De profonds liens se nouent alors entre Aurore, l'adolescent et Noël. Premier roman.
Durée:10h. 43min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:71593
Résumé: Dans la petite ville côtière de Crosby, dans le Maine, Olive Kitteridge est connue – et redoutée – pour son caractère bien trempé et son franc-parler détonant. Professeure de maths retraitée, veuve depuis peu, elle apprend à négocier les épreuves mais aussi à apprécier les joies que lui réserve cette nouvelle période de sa vie : bientôt, Olive se remarie, renoue avec son fils, essaie d’apprivoiser ces créatures étonnantes que sont ses petits-enfants, et, surtout, le temps qui passe. Au fil des années, elle croise sur son chemin nombre de connaissances, amis ou anciens élèves : une jeune femme sur le point d’accoucher au moment le plus incongru, une autre qui vit recroquevillée depuis qu’elle a un cancer, ou encore une fille confrontée à l’effroi de ses parents lorsqu’elle leur révèle exercer la profession de maîtresse SM. Dans le sillage d’Olive, on pousse des portes et découvre les histoires, les drames et les destinées singulières des habitants de Crosby. Une fois encore, Elizabeth Strout met brillamment à nu la vie des gens ordinaires et livre un roman superbe, tendre, mélancolique et plein d’humour sur le couple, l’amour, la vieillesse et la solitude, en déroulant le fil de l’histoire de son irrésistible Olive à l’automne de sa vie.
Durée:5h. 54min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70963
Résumé: Arthur, un vieil homme, ancien comédien ayant joué des milliers de personnages sur les planches comme à l'écran, s'apprête à passer un été avec son petit-fils Louis. Soixante ans les séparent, mais aussi la maladie, la perte de mémoire et les regrets de ne pas avoir été un bon père. La spontanéité de l'enfant et la douceur de l'été lui permettent de retrouver le goût des choses simples.
Lu par:André Jol
Durée:3h. 17min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69636
Résumé: Un colloque sur « La phase terminale de l’être humain » réunissant médecins, économistes et anthropologues suédois se penche sur la question cruciale de la durée de vie... En vue de réduire les "coûts d'entretien" des vieux, des malades incurables et autres membres improductifs de notre société, comment convaincre la population qu'il serait plus sage d'un point de vue économique d'imposer aux citoyens une date de fin de vie ? « Nous naissons tous au même âge, n’est-ce pas, pourquoi ne pourrions-nous pas alors aussi tous mourir au même âge ? » Telle est la question au coeur de ce récit provocateur, qui fit scandale à sa parution en 1978. Carl-Henning Wijkmark souligne la relativité de la dignité humaine dans un monde en rapide mutation et nous met en garde contre la barbarie technocratique que les sociétés modernes nous réservent. Une réflexion sur notre rapport à la mort qui se révèle d'une effrayante actualité.
Lu par:Anne Maquaire
Durée:7h. 46min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70041
Résumé: Il n'y a plus que la cuisine et le mari, le ciel gris derrière la mousseline des rideaux, et ce présent dont il faut bien se contenter. Ce présent est sa prison. Plus jeune, elle l'a supporté parce que, concevant l'avenir comme un espace vierge, un monde à lui tout seul, elle a cru que celui-ci prendrait un jour la place de celui-là et changerait le goût de sa vie. Mais le temps n'a fait que traverser son corps. Il est passé, la laissant là, inchangée avec sa façon d'appréhender les choses et les gens. L'avenir s'est rétréci tellement qu'il s'est confondu avec le présent et empêche désormais toute espérance de se déployer.» Chaque soir, Marie commence sa ronde : il faut être certain que tout est bien fermé, chaque volet, chaque fenêtre, que l'on n'a surtout pas oublié d'éteindre la lumière. Marie est une vieille femme : elle ne veut pas être dérangée. Elle veut que chaque chose soit à sa place, que chaque jour s'écoule comme la veille, sans imprévu, sans douleur, qu'elle puisse contempler tout ce que la vie lui a permis de rassembler et d'accumuler : les objets, les photos, les souvenirs. Aujourd'hui cette vie sans histoires lui convient. Mais, avant, elle voulait vivre, elle cherchait la passion et les drames, la souffrance, la sienne et celle des autres, de tous ceux qui l'entouraient. Elle s'est mariée, a eu deux enfants, elle a hérité de la maison de ses parents, mais a-t-elle vécu ? Et comment a-t-elle vécu ?
Lu par:Anita Renard
Durée:6h. 20min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69546
Résumé: «J’avais du mal à écrire ; je tournais en rond. Mes personnages me procuraient un vertige d’ennui. J’ai pensé que n’importe quel récit réel aurait plus d’intérêt. Je pouvais descendre dans la rue, arrêter la première personne venue, lui demander de m’offrir quelques éléments biographiques, et j’étais à peu près certain que cela me motiverait davantage qu’une nouvelle invention. C’est ainsi que les choses ont commencé. Je me suis vraiment dit : tu descends dans la rue, tu abordes la première personne que tu vois, et elle sera le sujet de ton livre.»
Durée:3h. 19min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69275
Résumé: Après une vie de travail, Lucius Marnant n'a pas les moyens de subvenir à ses besoins. A la faveur d'une rencontre, il s'engage dans des combats de vieillards organisés au sous-sol d'une boite de nuit pour amuser une foule jeune, avide et fascinée par ces corps déliquescents livrés à leur propre violence. Peu à peu, Lucius prend goût à ce déferlement de brutalité. Peu à peu, les coups donnés, les coups reçus vont faire revivre Lucius. Dans un texte cru, puissant, Tarik Noui dépeint des gladiateurs fatigués, décrépits, qui combattent dans l'unique but de se sentir vivre, d'éloigner un temps le spectre de la mort. Publié en 2012 sous le titre A nos pères, Vous êtes jeunes, vous êtes beaux a été adapté au cinéma par Franchin Don avec, entre autres, Gérard Darmon, Josiane Balasko, Patrick Bouchitey et Denis Lavant.
Lu par:Virginie Trin
Durée:8h. 10min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:67930
Résumé: Pourquoi vieillir fait-il peur ? Notre perception du vieillissement n'a pas évolué au rythme du progrès démographique. Au lieu de nous réjouir de toutes ces années de vie supplémentaires, nous nous désolons de vieillir. A l'échelle de la société, cette perception est pire encore : l'allongement de la durée de vie est souvent présenté comme un frein au développement d'un pays. Et si on choisissait de se réjouir plutôt que de subir ? Partant du constat qu'il n'y a pas d'époque plus favorable pour être un adulte d'âge mur, Carl Honoré s'est lancé dans une quête des personnes âgées épanouies. Partout dans le monde, il a rencontré des pionniers du vieillissement, qui révolutionnent notre rapport au temps. Il en tire une réflexion pleine d'optimisme : il est temps de casser les préjugés et d'abattre les frontières qui séparaient les différents âges de la vie. Le traditionnel enchaînement des séquences "études", "vie professionnelle" et "repos" n'a plus sens aujourd'hui. Nous pouvons apprendre, travailler, prendre soin des autres, nous engager, créer et nous amuser tout au long de nos vies. "Notre âge a de moins en moins le pouvoir de nous définir et de nous limiter. A nous de choisir la manière dont nous vieillissons et dont nous le vivons."