Contenu

Recherche par lecteur : Cécile Baumgarten

17 résultats.

Durée:6h. 59min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:77270
Résumé: Etude anthropologique du sourire dans ses aspects sociaux, affectifs, émotionnels et physiques. En se fondant tant sur les sciences que sur les arts, l'auteur montre qu'il s'agit d'un moyen de communication sans mot et de tout son corps. Il explique que cette expression relève à la fois du corps, des conventions sociales et de la spiritualité.
Durée:7h. 10min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:76530
Résumé: Des paysages enneigés aux volcans, en passant par les tempêtes marines, les jungles tropicales ou les chants d'amour et de défis des animaux, le biologiste révèle, au gré de ses expériences de terrain, les secrets des sons de la nature, la relativité du silence et ses significations. Il invite à méditer sur la pollution sonore produite par l'homme.
Durée:8h. 1min.
Genre littéraire:Roman terroir
Numéro du livre:75761
Résumé: A la fin du XIXe siècle, Céline, jeune enseignante, vient en aide à son père qui est contraint de cesser son métier de papetier à cause d'un accident. Elle reprend alors la direction du moulin familial dans la région d'Annonay où elle fait face à de nombreuses épreuves et à des souvenirs douloureux.
Durée:5h. 7min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:75277
Résumé: La vie de Gaston Dreyfus, médecin militaire qui se porta volontaire en 1883 pour le Tonkin dans le cadre de la campagne d'Indochine, où sa conduite lui vaudra la Légion d'honneur.
Durée:17h. 42min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:73862
Résumé: En 1820, des insurrections éclatent dans le Piémont. Bondino, un officier, comprend que la tentative révolutionnaire est vouée à l'échec. Il enclenche des négociations pour la reddition d'une ville assortie d'un versement d'argent. Il fuit avec le butin et franchit la frontière. Sept ans après, Bondino caresse le projet de libérer l'Italie des Autrichiens. Fait suite à Le hussard sur le toit.
Durée:7h. 31min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:73361
Résumé: Entre mai et juillet 2021, quatorze écrivains ont passé chacun trois jours et trois nuits à l'abbaye de Lagrasse, entre Carcassonne et Narbonne. Ils témoignent de cette expérience, durant laquelle ils ont partagé la vie de prière et de travail des quarante moines vivant sur les lieux.
Durée:5h. 45min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:72775
Résumé: Portrait de maître G. Kiejman, défenseur du monde de l'édition et de celui du cinéma. Il retrace son parcours, de l'assassinat de son père à Auschwitz en 1943 à ses premiers pas en tant qu'avocat dans les années 1960, en passant par sa fuite dans le Berry avec sa mère et son amitié avec F. Mitterrand.
Durée:4h.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:72231
Résumé: La narratrice interroge l'écheveau de son héritage familial, cherchant à en savoir plus sur ses aïeules qui, sur plusieurs générations, depuis le milieu du XIXe siècle, ont accouché de filles sans être mariées et subsisté grâce à des travaux d'aiguille. Interrogeant ses tantes, sa mère, fouillant les archives, elle remonte le fil de sa lignée, racontant l'histoire sociale des filles-mères.
Durée:9h. 51min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:71503
Résumé: En famille - titre qui fait pendant à Sans famille - présente, à travers le destin d'une jeune orpheline, la vie et l'évolution d'un grand complexe industriel de la fin du XIXe siècle: les usines Saint Frères de la vallée de la Nièvre, dans la Somme. Roman "populaire" dans la tradition des récits d'enfant à la recherche de leur origine, En famille est aussi un roman sur la question sociale qui intéressait beaucoup d'écrivains de l'époque. Car, à travers un récit dans lequel l'auteur fait, une fois de plus, la preuve de ses talents de conteur, ce sont la condition ouvrière et le patronage industriel qui sont au cœur de l'œuvre.
Durée:9h. 18min.
Genre littéraire:Roman terroir
Numéro du livre:71085
Résumé: En Normandie, vers 1900, Jeanne vit dans la ferme familiale avec sa mère et ses trois frères. Depuis la mort du père, la famille est sous la coupe tyrannique de l'oncle. Jeanne se réfugie souvent au lavoir communal, ce qui pique la curiosité d'Hector Ballanger, un riche Parisien qui possède le château voisin. Il l'embauche pour diriger sa buanderie.
Durée:5h. 1min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:70619
Résumé: A dix-huit ans, {la fleur de l'âge}, Mouloudji vit à Paris, au sortir d'une enfance vagabonde. Comédien et chanteur en herbe, c'est au Café de Flore qu'il passe le plus clair de son temps : aucun des habitués ne lui est inconnu : Sartre, Beauvoir, Prévert, Fabien Loris, Duhamel, Lola... En toile de fond, les uniformes vert-de-gris, la silhouette du père et l'angoisse du lendemain. Pour subsister, il collectionne les petits métiers (acteur, manoeuvre, professeur de mime, veilleur de nuit, bûcheron, etc.) ; c'est aussi l'époque de ses premières amours (s'y profilent quelques-unes de ses "émouvantes") qui le font peu à peu passer à l'âge adulte sans rien perdre cependant de ce charme léger, à peine teinté d'ironie, qui l'empêche de se prendre jamais au tragique..
Durée:22h. 41min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:69742
Résumé: « La Seine est le fleuve sur le bord duquel j'aurai passé l'essentiel de ma vie. Je me suis aperçu très tard que cette mince coulée grise et verte formait le centre d'un territoire, réel et imaginaire, dont je n'avais cessé de vouloir déchiffrer le secret. » Comment raconter un fleuve ? Comment dire ses boucles, ses méandres, les villes qui le bordent, les ponts, les ports, les entrepôts ? Comment dire les générations qui l'ont façonné, ont bâti ses rives, ont cultivé ses terres ? Dans L'Or du temps, François Sureau part de la source et descend, chapitre après chapitre, vers l'embouchure. Il s'arrête avec pour seule nécessité le rêve et le souvenir. Ses haltes se transforment ainsi en autant de récits. De la géographie surgit l'Histoire, la grande, mais aussi la plus intime. Vies héroïques, riches heures d'écrivains et de peintres égarés, moments mystiques, secrets conciliabules, digressions impromptues sur le droit, la politique, l'anarchie, la diplomatie. De la source à Troyes de Samois à Évry, Bercy, Paris... François Sureau avance de proche en proche, et forme peu à peu un livre unique, étonnant, libre, où s'entrecroisent tous les grands thèmes qui le fondent.
Durée:2h. 30min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:68702
Résumé: « Bâtonner », c’est copier-coller une dépêche en la remaniant à la marge. Symptôme ordinaire d’une dépossession des travailleurs, le bâtonnage illustre ce que l’argent fait au journalisme : la concurrence s’intensifie, la production de contenus s’accélère, l’information en vient à être usinée en série. Et tandis que les éditorialistes pontifient, les petites mains de la profession, de plus en plus précaires, perdent le sens de leur métier. La fusion du néolibéralisme et du numérique détériore la nature de leur travail et les conditions de son exercice. Dès lors, pourquoi les journalistes continuent-ils à consentir à ce qu’ils font ? Fruit d’une longue enquête, ce livre décrit les ressorts de l’aliénation d’une profession déqualifiée et disqualifiée, qui certes proteste mais continue de se croire indispensable à la vertu publique. Toujours plus prompte à « décoder » les fake news des autres, elle en oublie que le journalisme-marchandise n’est pas l’ami du peuple, mais un vice qui corrompt la pensée et, avec elle, la possibilité de la démocratie.
Durée:2h. 9min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:68212
Résumé: "Tout mon être était d'Afrique du Nord, berceau historique des tribus berbères. C'est à quarante-cinq ans passés que j'ai pris la pleine conscience de cette lointaine appartenance. Il était temps d'amorcer un rapprochement, de partir à la découverte, de comprendre pour mieux aimer. Mais avant d'entreprendre le voyage, j'ai voulu récapituler ce que je savais. J'ai remonté le fil de mon existence pour repérer ce que je n'avais pas vu, pas saisi, de ce monde berbère qui m'avait fait signe sans que je lui réponde. La mémoire offre de beaux voyages, surtout quand on chevauche des mots." C'est effectivement à un "beau voyage" que nous convie Eric Fottorino, une quête infiniment personnelle qui devient passionnante découverte : une région, une histoire, des traditions millénaires, une langue, un peuple, des peuples car, comme s'en amuse l'historien Gabriel Camps, il est finalement plus facile de citer les pays d'où ne viennent pas les Berbères, tant leurs origines sont partout, ou presque, du Nil à l'Afrique noire, de l'Inde aux contrées nordiques... De Ouarzazate à Fès, en passant par les gorges du Thodra, la vallée du Dadès et les dunes de Merzouga, Eric Fottorino raconte les Berbères, juifs et arabes, femmes façonnant l'argile et hommes cultivant la terre, artisans et commerçants, opposants politiques et cinéastes engagés... Il prolonge aussi la quête des origines qui est la sienne et qu'il a racontée dans ses deux ouvrages L'homme qui m'aimait tout bas et Questions à mon père, en allant vers la Tunisie de son père adoptif et le Maroc de son père naturel.
Durée:2h. 41min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:68441
Résumé: Juin 1940. Chartres, submergée par la foule des réfugiés du Nord, s'est simultanément vidée de ses propres habitants. Quelques unités combattantes en retraite la traversent encore, bientôt suivies par les premiers détachements de la Werhmacht. Resté à peu près seul à son poste, le jeune préfet est convoqué par le vainqueur, qui veut le contraindre à signer un document mensonger portant atteinte à l'honneur de l'armée française.
Durée:5h. 20min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:67933
Résumé: Nous voulons tous être reconnus pour les dons que nous faisons ou que nous croyons faire. Telle est la vérité que les auteurs font apparaître. En relisant Sénèque, Marcel Mauss et beaucoup d'autres, ils montrent comment notre existence s'inscrit au coeur de nombreux cycles du demander, donner, recevoir et rendre, et analysent les troubles psychiques comme autant de blocages dans ces cycles qui fondent les sociétés. Ainsi, nous demandons trop (nous sommes exigeants) ou trop peu (nous sommes timides) ; nous donnons trop (nous sommes grandioses) ou trop peu (nous sommes calculateurs) ; nous n'acceptons pas de recevoir (nous sommes blasés) ou surestimons toujours ce qu'on nous donne (nous sommes extasiés) ; nous ne savons pas rendre (nous sommes ingrats) ou ne supportons pas d'être en dette (nous sommes tourmentés). Décrivant avec humour tous ces "ratés" de la relation avant qu'ils ne deviennent pathologiques, Main Caillé et Jean-Edouard Grésy nous donnent les moyens de les surmonter pour retrouver un équilibre, c'est-à-dire un juste rapport aux autres et au monde.
Durée:4h. 7min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:67302
Résumé: En mai 1987, une femme décide de faire de sa maison parisienne son tombeau. Mais avant cela, elle veut parler, raconter sa vie. Elle compose un numéro au hasard. Pendant deux heures, Sophie, madame Tout-le-monde, parlera avec Yolanda, mieux connue sous le nom de Dalida.