Contenu

L'internat

Résumé
Dans le Donbass en guerre, en janvier 2015, un jeune prof décide d’aller chercher son neveu de 13 ans dans l’internat où il étudie, à l’autre bout de la ville. L’école, où l’adolescent a été « parqué » par sa mère, a été visée par des tirs et les élèves n’y sont plus en sécurité. L’homme met une journée entière à traverser la ville, devenue zone de guerre, et à atteindre le lieu en question. Le retour à la maison est une véritable épreuve. Les deux protagonistes se retrouvent au milieu des combats, plongés dans un brouillard laiteux. Des troupes paramilitaires et des chiens errants traversent les ruines ; des hommes apathiques, désorientés, titubent dans ce paysage urbain apocalyptique. La ligne de front se rapproche de plus en plus de la maison familiale… Serhiy Jadan décrit avec talent comment un lieu familier se transforme en un territoire étranger et inquiétant. Ses personnages sont décidés à lutter de toutes leurs forces contre la peur et la destruction. Dans L’Internat, la réflexion de Jadan sur la guerre dans le Donbass atteint son apogée. [Prix Hannah-Arendt pour la pensée politique 2022]
Durée: 12h. 45min.
Édition: Lausanne, Noir sur blanc, 2022
Numéro du livre: 73546
ISBN: 9782882508027

Documents similaires

Durée:4h. 23min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:73553
Résumé: Travailler dans la médiation des conflits armés, c'est s'enfoncer dans un brouillard - celui de la recherche de la paix. C'est cheminer sur une ligne de crête entre des belligérants pour qui trop souvent la fin justifie les moyens et des médiateurs ou des humanitaires qui tentent de limiter les souffrances dues à la guerre. Comment ne pas glisser du compromis à la compromission ? Jusqu'où négocier avec des régimes criminels ou des organisations terroristes ? Faut-il accepter de négocier avec le diable et si oui, avec quels risques ? Voilà le pacte faustien que Pierre Hazan explore ici, de la Bosnie-Herzégovine à la Syrie, du Mali à la Colombie et à l'Ukraine. Alternant le récit vécu et la réflexion éthique, Pierre Hazan, fort d'une longue expérience dans la médiation des conflits armés, tente d'élaborer une boussole morale dans un monde violent et en pleine recomposition.
Durée:13h. 16min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:75428
Résumé: Une boussole indispensable à qui veut comprendre les grands enjeux du monde contemporain. Une guerre dévastatrice vient d’éclater au cœur de l’Europe, qui ravive les pires traumatismes du passé. Comment en est-on arrivé là ? Amin Maalouf remonte, dans ce livre, aux origines de ce nouvel affrontement entre l’Occident et ses adversaires, en retraçant l’itinéraire de quatre grandes nations : d’abord le Japon de l’ère Meiji ; puis la Russie soviétique, qui constitua, pendant trois-quarts de siècle, une formidable menace pour l’Occident, son système et ses valeurs, avant de s’effondrer ; ensuite la Chine, qui représente en ce vingt-et-unième siècle, le principal défi à la suprématie de l’Occident ; et enfin les Etats-Unis, qui ont tenu tête à chacun des trois « challengers », et qui sont devenus, au fil des guerres, le chef suprême de l’Occident et la première superpuissance planétaire. L’ensemble de ces récits constitue une grande fresque historique qui éclaire, comme on ne l’avait jamais vu jusqu’ici, les enjeux des conflits en cours, les motivations des protagonistes, et les étranges paradoxes de notre époque.
Lu par:Madiana Roy
Durée:7h. 9min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:75988
Résumé: Quand la Russie déclare la guerre à l'Ukraine, Pavlov, écrivain, décide de s'engager dans l'armée ukrainienne tandis que sa femme Viktoriya, agente littéraire, s'exile en France avec leurs quatre enfants. Cette correspondance est comme un fil tressé qui parvient à abolir la distance et la séparation. Il y est question de violence, de deuil, de chagrin mais aussi et surtout d'amour.
Durée:8h. 22min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:73237
Résumé: Kiev, 1919. La ville est tombée aux mains des bolcheviks en février et le nouveau pouvoir s'y met en place tant bien que mal alors que la guerre civile fait rage : la région est en proie à des combats opposant les troupes de l'indépendantiste ukrainien Petlioura, l'armée blanche de Denikine, les anarchistes de Makhno... Samson, jeune étudiant, se retrouve du jour au lendemain à devoir se débrouiller seul après qu'un cosaque a tué son père sous ses yeux et lui a tranché à lui son oreille droite. Il découvre bientôt que celle-ci continue à entendre et lui transmet par moment les bruits qu'elle capte, même à distance. Enrôlé un peu par hasard dans la milice, Samson commence par enquêter sur les deux soldats de l'Armée rouge qu'on lui a imposés comme locataires et qu'il soupçonne de se livrer au brigandage, aidé par une jeune femme, Nadejda, bolchevik convaincue et employée au Bureau des statistiques, dont il ne tarde pas à tomber amoureux. Cette enquête le conduit sur la piste d'autres crimes dont l'instigateur serait un mystérieux Jacobson.
Durée:9h. 7min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:36902
Résumé: Quatrième de couverture: Felix Austria se déroule à Stanislaviv, l’actuelle Ivano-Frankivsk, autour de 1900. Nous sommes dans l’une des capitales culturelles de la Galicie, province de l’Empire d’Autriche-Hongrie. La vie de cette paisible ville des confins est vue à travers les yeux d’une jeune femme engagée comme cuisinière dans une famille aisée. Le récit explore les destins entrecroisés de Stefania et Adèle, la domestique et sa maîtresse, empêtrées dans une relation fusionnelle qui tournera mal. Dans sa transition vers la modernité, si bien décrite par Musil ou Stefan Zweig, ce monde s’avère à la fois hermétique et incroyablement divers, un brassage d’ethnies, de langues et de religions. À Stanislaviv, les habitants mènent leurs petites affaires : ils éprouvent des amours non partagées, dissimulent leurs secrets dans des armoires, se passionnent pour les sciences ou des spectacles de magie, s’amusent dans les bals et les carnavals. Cependant, malgré sa prospérité et sa stabilité apparentes, cette société porte les ferments de sa propre dissolution. Pour Sofia Andrukhovych, le mythe de la Felix Austria (« Autriche heureuse ») évoque un monde disparu, une société tolérante, prospère et multiculturelle. Une plongée dans l’Europe centrale d’avant 1914 – où l’on pressent les bouleversements du siècle à venir.
Durée:4h. 51min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:76542
Résumé: Publiées en 1832, quatre nouvelles évoquant la vie ordinaire du peuple ukrainien à l'époque des tsars et des guerriers cosaques, pour lesquelles l'auteur a utilisé de nombreux souvenirs d'enfance et puisé dans le folklore de l'Ukraine : La foire de Sorotchinetz, Une nuit de mai, La nuit de la Saint-Jean et La missive perdue.
Lu par:Madiana Roy
Durée:14h. 54min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:71757
Résumé: Dans un petit village abandonné de la «zone grise», coincé entre armée ukrainienne et séparatistes prorusses, vivent deux laissés-pour-compte : Sergueïtch et Pachka. Désormais seuls habitants de ce no man’s land, ces ennemis d’enfance sont obligés de coopérer pour ne pas sombrer, et cela malgré des points de vue divergents vis-à-vis du conflit. Aux conditions de vie rudimentaires s’ajoute la monotonie des journées d’hiver, animées, pour Sergueïtch, de rêves visionnaires et de souvenirs. Apiculteur dévoué, il croit au pouvoir bénéfique de ses abeilles qui autrefois attirait des clients venus de loin pour dormir sur ses ruches lors de séances d’«apithe?rapie». Le printemps venu, Sergueïtch décide de leur chercher un endroit plus calme. Ayant chargé ses six ruches sur la remorque de sa vieille Tchetviorka, le voilà qui part a? l’aventure. Mais même au milieu des douces prairies fleuries de l’Ukraine de l’ouest et du silence des montagnes de Crimée, l’oeil de Moscou reste grand ouvert..
Durée:6h. 44min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71636
Résumé: « En 1974 la guerre est entrée dans ma vie. Elle m’a poussé d’un coup vers un rebord de moi-même que je n’aurais peut-être jamais découvert si mon père avait été simplement français. » En 1974, la plus orientale des îles méditerranéennes est violemment déchirée. Chypre, envahie par la Turquie, est partagée en deux territoires. Le père de l’auteure, l’aîné des Makariou, ne s’en relèvera pas. Comment réparer une telle blessure ? Historienne d’art, spécialiste d’art islamique, Sophie Makariou a voué sa vie à ce que son histoire familiale lui semblait lui donner pour ennemi : « la Turquie », et au-delà l’Orient et l’Islam. Elle fait œuvre de mémoire pour comprendre, s’attache à connaitre pour réparer. Ce récit, écrasé de soleil et teinté de sang, tisse et détisse, dans l’amour et l’inquiétude, un « monstrueux accroc », une identité déchirée comme l’a été Chypre. Entrecroisant les parfums et les sons sur la trame de l’histoire, l’auteure observe, dans ces pays aimés plus que tous autres – du Liban à la Syrie, en passant par la Turquie –, comment cette partie du monde que l’on nomme l’Orient est au cœur des convulsions de ce siècle.
Durée:9h. 10min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:71778
Résumé: Un roman d'amour, de guerre et de tragédie familiale, qui aborde des questions métaphysiques à travers une histoire forte. Une exploration sans concession de toutes les formes de dévastations provoquées par les conflits - ceux que se livrent les peuples comme les individus, au sein de la famille ou du couple.
Durée:9h. 10min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:71976
Résumé: Hiver 2018. Sur la ligne de front du Donbass, la guerre s'est installée depuis quatre ans. Plus grand monde ne se rappelle comment tout a commencé. L'héroïsme et les beaux principes ont depuis longtemps cédé la place à une certaine routine. Mais quand un enfant est assassiné sauvagement, même le colonel Henrik Kavadze, l'impassible chef de la police locale, perd son flegme. Benoît Vitkine, lauréat du prix Albert-Londres 2019, aborde un angle mort de la géopolitique mondiale : le déchirement d'une région entre la Russie et l'Ukraine, volontairement ignoré et toujours d'actualité.
Durée:10h. 1min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:75397
Résumé: Une douce brise souffle sur Kiev, en ce mois d'avril 1919. Pourtant, l'époque est à l'anxiété, au danger et à la faim. La population est soumise au diktat de décrets promulgués quotidiennement par le nouveau pouvoir bolchevique, que le jeune Samson, membre de la milice, est chargé de faire respecter. Mais, en ces temps de disette, celui interdisant tout commerce de viande a du mal à passer. Difficile de résister à des pirojki aux abats vendus sous le manteau au Marché juif quand le régime quotidien se compose de fade gruau d'avoine ! Samson ne le sait que trop bien. Difficile aussi de se promener fièrement au bras de sa tendre amie sans se faire remarquer par les agents de la Tchéka. Sans parler des risques qu'il y a à errer, la nuit, aux abords de la gare où règnent les agents sans scrupule de la puissante direction des chemins de fer... Une peinture savoureuse d'une ville sous pression, aux résonances très actuelles.
Lu par:Madiana Roy
Durée:3h. 35min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:74119
Résumé: Les Chevaux de feu est un roman de l'écrivain ukrainien Mykhaïlo Kotsioubynsky écrit en 1911 sur son séjour dans la région Hutsule. L'ouvrage conte l'amour de deux Hutsuls issus de familles rivales, Marichka et d'Ivan. L'histoire se termine tragiquement pour les deux protagonistes.