Contenu

Sous l'oeil de la déesse

Résumé
Victime à 25 ans d’un grave accident cérébral dans les contreforts de l’Himalaya indien, Orianne déjoue plus tard les pronostics médicaux qui la condamnaient à renoncer à la haute altitude. Elle décide de poursuivre son rêve et de gravir le Lhotse (8,516 m), sommet satellite de l’Everest et 4e plus haut sommet au monde. Seule femme de son groupe, et alors même qu’elle n’est ni une alpiniste, ni une himalayiste d’expérience, elle se lance ainsi dans un périple dans « la zone de la mort ». Malgré le déroulement chaotique de son expédition, le 23 mai 2019, elle se retrouve au sommet du Lhotse, contemplant devant elle l’Everest, ou Chomolungma, la Déesse Mère du Monde.
Genre littéraire: Voyage/exploration
Mots-clés: Alpinisme -,
Durée: 8h. 5min.
Édition: Les Houches, Les Éditions du Mont Blanc, 2022
Numéro du livre: 72529
ISBN: 9782365451222

Documents similaires

Lu par:Micha Lescot
Durée:5h. 1min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:73581
Résumé: De 2018 à 2021, chaque mois de mars, Sylvain Tesson, en compagnie d'un guide de haute montagne, remonte à skis toute la chaîne des Alpes par les sommets, de Menton jusqu'à Trieste, parcourant 1.600 kilomètres dans la neige. Il livre le récit de cette aventure humaine, au cours de laquelle il fait des rencontres surprenantes, ainsi que ses méditations sur ces paysages totalement blancs.
Durée:4h. 19min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:71782
Résumé: Pourquoi la montagne exerce-t-elle une telle fascination ? Redoutées jadis, vues comme de hideuses verrues de pierre, les montagnes sont considérées depuis Rousseau comme le lieu de l’allègement et de la sérénité, par opposition aux villes dévoyées. L’attraction qu’elles suscitent ne faiblit pas depuis. Enfant de la neige et des sapins, élevé en Autriche et en Suisse, l’auteur a une relation très particulière avec son sujet : plus il monte en altitude, plus il renoue avec sa jeunesse. En sorte que cet essai sur la montagne s’inaugure comme une forme d’autobiographie sensible, où tous les sens concourent à la remémoration du passé : grimper, c’est pour lui rajeunir en esprit, renouer en une seule boucle les deux parties de sa vie. Au-delà des souvenirs personnels, la randonnée est un exercice de l’amitié, qui lie ensemble les membres d’une même cordée ou d’une même course. Mais pourquoi grimper au sommet si c’est pour en redescendre, pourquoi la souffrance de l’escalade se convertit-elle en jouissance, pourquoi l’absurdité de cette pratique rend-elle anodine l’absurdité de l’existence, quelle métaphysique de l’absolu se joue-t-elle là, quel défi au temps, au vieillissement, à la peur panique, au danger frôlé pour être mieux conjuré? Y a-t-il encore place pour une ontologie de l’héroïsme dans nos temps post-héroïques ? Au-delà de 2000 mètres, le surhomme nietzschéen est un aimable farceur… Dans un style chatoyant et sensuel, cet essai-récit fond dans une même neige choses vues et lues, littérature et philosophie, rituels d’une pratique passionnée et questionnements sur le sens de la vie, la destruction de notre écosystème, le crépuscule d’une forme d’aventure menacée comme un chef d’œuvre en péril. La ruée vers les sommets dit-elle à sa manière la fin d’un monde ?
Durée:13h. 24min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:69225
Résumé: Saviez-vous que l'Australie n'est pas seulement célèbre pour ses kangourous, ses drag-queens et ses surfeurs ? On y trouve aussi les bestioles les plus voraces et venimeuses du globe, des déserts où mieux vaut ne pas s'aventurer pour un petit besoin, et puis de drôles de gens persuadés que vous les prenez pour des ploucs du bout des antipodes. L'illustre auteur de ce livre a trop d'humour pour être un superhéro, mais il aimerait ressembler à Indiana Jones plutôt qu'à Mister Bean. Après avoir longtemps étudié les Américains pour notre plus grand bonheur, le voici surarmé de courage pour sillonner l'Australie et en aborder les thèmes les plus divers : sa flore, sa faune et sa population, mais aussi l'histoire très singulière de son exploration et de sa colonisation, sans oublier la " question aborigène ", car si une plume aussi caustique traite d'un sujet aussi grave, c'est pour mieux nous en révéler toutes les aberrations.
Durée:2h. 2min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:17071
Résumé:
Durée:7h. 39min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:37400
Résumé: Campagnes d'un sportif et explorateur solitaire du début du XXe siècle. Le premier livre de Norbert Casteret dont la lecture a suscité la vocation d'innombrables spéléologues.
Lu par:Nadine Maugie
Durée:5h. 54min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:37399
Résumé: Témoignage de Norbert Casteret sur ses explorations et sa vie sportive.
Durée:11h. 11min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:35496
Résumé: Dans ce captivant recueil de récits qui est aussi un livre de vie, Russell Banks, explorateur impénitent, invite son lecteur à l'accompagner dans ses plus mémorables voyages – des Caraïbes à l'Himalaya en passant par l'Écosse. Entretien avec Fidel Castro à Cuba, folles virées en voiture à l'époque hippie, expériences diversement radicales, relations entretenues avec ses quatre épouses successives, autant d'étapes formatrices aux allures de quête de soi qui ouvrent chez le lecteur un chemin vers le cœur et l'âme d'un romancier aussi fameux que respecté.
Durée:8h. 27min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:71823
Résumé: Eté 1785, rade de Brest. Deux majestueuses frégates lèvent l'ancre et partent à l'assaut du monde. A leur bord, le comte de Lapérouse et ses hommes, résolus à faire rayonner les couleurs du roi sur les mers. L'un des plus longs mystères de l'histoire de France commence… Pour assouvir leurs rêves de gloire et d'aventure, ces intrépides vont devoir défier les brisants et les tempêtes, affronter l'hostilité des populations indigènes et surmonter leurs peurs. Mais le jeu en vaut la chandelle : de l'île de Pâques à la Californie, en passant par le Kamtchatka et l'Australie, les contrées inexplorées se succèdent, et les découvertes extraordinaires se multiplient. Jusqu'à ce jour funeste de 1788, où les deux bateaux disparaissent corps et biens. Naufrage ? Epidémie ? Attaque de pirates, voire mutinerie ? Des générations se sont passionnées pour retrouver la trace de Lapérouse et découvrir la vérité. L'enquête de Gérard Piouffre démêle l'écheveau, en apparence inextricable, de cette énigme devenue légende et lève enfin le voile sur l'un des secrets les mieux gardés du Pacifique.
Durée:4h. 16min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:69197
Résumé: "Qu'allais-tu faire là-bas ? Tes amis te le demandaient souvent : pourquoi encore cette ville ? Pourquoi tout ce temps ? Qu'y a-t-il à New York que tu ne connais pas déjà ? Parfois tu te le demandais aussi. Tu l'avais arpentée en long, en large et en travers, si bien que tu la connaissais mieux que ta ville natale. "Pour écrire" était la réponse qui coupait court à toute question. Mais il y avait quelque chose d'autre de trop difficile à expliquer". En 2003, Paolo Cognetti, âgé de 25 ans, se rend à New York pour réaliser une série de films documentaires sur la littérature américaine. Le jeune écrivain tombe sous le charme de la ville qui ne dort jamais et, pendant dix ans, il n'aura de cesse d'y retourner. Ces Carnets de New York sont le récit de ses multiples allers-retours dans la ville "des chasseurs de fortune, des souffleurs de bulles de savon et des rêves brisés" . Dans cette langue qui n'appartient qu'à lui - divin mélange de simplicité et de poésie -, il nous entraîne sur les pas de ses héros littéraires, Melville, Whitman, Ginsberg, Capote ou encore Paley, Salinger et Kerouac. Il déambule dans Brooklyn, "la ville des écrivains" , erre entre les gratte-ciel de Manhattan, traîne sa solitude le long de l'Hudson ou de l'East River, fait une pause chez Ozzie's pour noircir les pages de son carnet. Comme toujours avec Paolo Cognetti, il n'est de voyage sans rencontres et nouvelles amitiés : à chaque retour à New York, le voilà qui retrouve ses amis italo-américains, Bob, son "oncle de Brooklyn" qui doit ses rudiments d'italien à lecture de Moravia et Jimmy, qui nourrit une passion pour Mussolini et n'a jamais mis les pieds en Italie. Illustré de neuf cartes dessinées par l'auteur, ces carnets sont une ode à New York, "ses ponts, ses îles, ses automnes, ses habitants mi-réels, mi-fantastiques"
Durée:9h. 58min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:75709
Résumé: "Là, sur cette rive perdue, le berger nu à mes côtés, écoutant alentour les cris spectraux des oiseaux d'eau aux longues pattes, au long bec, écoutant l'eau clapoter sinistrement comme la langue d'un lion repu contre la rive perlée, je sentis que, même si j'étais submergé plus tard par la vulgarité du monde moderne, celui des voitures, des usines, des téléphones et des "cinémas", je ne pourrais jamais oublier qu'un jour - un certain dimanche après-midi - j'avais contemplé une partie de la Terre où demeuraient des traces évidentes du formidable génie créateur de Dieu". Sont ici réunis les récits africains de Llewelyn Powys écrits lors du long séjour qu'il fit au Kenya pour aider son jeune frère Willie, le benjamin de la famille, à la ferme qu'il avait acquise. Y apparaissent en pleine lumière, la vulgarité, la rapacité et la cruauté des sujets de Sa Majesté, décuplées par le soleil qui flambe et attise les pulsions, tandis que rôdent les bêtes de proie, que rugissent les lions et que se déchaînent les éléphants de la vallée du Grand Rif...
Durée:7h. 27min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:74395
Résumé: Sur le Toit du monde à la fois ombrageux et accueillant, bâton de marche dans une main, carnet dans l'autre, Olivier Weber a peu à peu trouvé ce qu'il recherchait : l'isolement, le recueillement, la méditation, le souffle poétique de la vie sauvage, comme une échappatoire à la vitesse et à la modernité. " C'était une vieille promesse. Confronté aux souvenirs des guerres que j'ai couvertes, j'ai voulu me rendre dans une contrée mythique et oubliée, le Mustang. Fermé aux étrangers jusqu'en 1992, ce petit royaume en Himalaya désormais rattaché au Népal est un "petit Tibet' à la culture protégée et sans la tutelle de la Chine. Avec deux amis, dont un aveugle, et trois Mustangais, dont un prince du pays, je me suis aventuré au-delà de l'Annapurna dans des vallées perdues, sur des montagnes isolées, dans des hameaux dépeuplés qui tutoient les cieux, dans des monastères en renaissance ou désertés. A chaque pas, le cheminement et le pèlerinage intérieur se révélaient plus importants que le sommet, le vagabondage davantage que la conquête. Après plusieurs semaines d'une marche souvent vertigineuse, cette quête de pureté et de la "montagne intègre' fut l'occasion de réflexions sur le temps, l'hyper-communication de nos sociétés, l'empathie et la compassion, loin du rythme effréné de nos quotidiens. "
Durée:17h. 1min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:67815
Résumé: Quand Kapka Kassabova retourne en Bulgarie, son pays natal, pour la première fois depuis vingt-cinq ans, c’est à la frontière avec la Turquie et la Grèce qu’elle se rend. Une zone inaccessible lorsqu’elle était enfant et que la guerre froide battait son plein, un carrefour qui grouillait de militaires et d’espions. Au gré de son voyage, l’autrice découvre les lieux qui furent dominés par des forces successives, de l’Empire ottoman au régime soviétique, et baignés de mythes et de légendes. Son livre est peuplé de magnifiques portraits de contrebandiers, chasseurs de trésors, botanistes et gardes-frontières, et aussi de migrants. Lisière est à la fois le récit d’une immersion dans les coulisses de l’Histoire, un regard neuf sur la crise migratoire en Europe et une plongée au coeur de géographies intimes. Il se situe à mi-chemin entre les oeuvres de Ryszard Kapuscinski et de Svetalana Alexievitch.