Contenu

Kafka: 2: le temps de la connaissance

Résumé
Après Le temps des décisions qui a vu Kafka devenir écrivain, Reiner Stach raconte, dans ce volume, les désillusions artistiques, la maladie et la mort de l'auteur du Procès. A la fin du premier tome de cette monumentale biographie, Reiner Stach laissait Kafka dans un no man's land consécutif à une triple catastrophe : mondiale, avec le déclenchement de la Grande Guerre ; intime, avec la rupture de ses fiançailles ; littéraire, avec l'abandon du Procès. En un sens, Kafka n'en ressortira pas. La fin de la guerre transformera son univers jusqu'à le rendre méconnaissable. Il contractera la maladie qui lui coûtera la vie. Ses séjours de repos l'éloigneront de l'existence d'écrivain libre dont il rêvait. A plusieurs reprises, il croira, à tort, entrevoir le salut par l'amour et la littérature. Et pourtant, les années 1915-1924 décrites dans ce deuxième volume voient naître Un médecin de campagne, Lettre au père, Le Château, les ultimes proses d'Un artiste de la faim - sans oublier les lettres passionnées à Milena Pollak et bien d'autres textes, tous d'une intensité rarement égalée dans l'histoire de la littérature. Se détournant du récit au profit de l'analyse, Kafka cerne avec acuité son propre destin dans des écrits qui continuent d'éclairer la condition humaine. Temps de la lucidité, temps de la connaissance... il fallait l'empathie et l'érudition de Reiner Stach pour faire apparaître, sous le bilan amer de ces ultimes années, une vie féconde, déroutante, étonnante, fascinante.
Genre littéraire: Biographie/témoignage
Durée: 40h. 21min.
Édition: Paris, Cherche Midi, 2023
Numéro du livre: 75480
ISBN: 9782749174044

Documents similaires

Durée:39h. 55min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:74403
Résumé: Kafka demeure aux yeux de beaucoup un visage amaigri au regard enflammé, une vague silhouette qui rôde à l'ombre de son oeuvre, ou le nom d'une angoisse. On oublie quelquefois qu'il fut avant tout écrivain, et l'on ignore presque qu'il fut aussi un homme. La monumentale trilogie biographique de Reiner Stach accomplit le prodige de ramener Kafka à la vie, de restituer l'effervescence intellectuelle de la Mitteleuropa à la charnière des xixe et xxe siècles. Avec vigilance et rigueur, elle redonne corps et dimensions à une existence qui a, comme les textes, trop donné lieu à la spéculation. Ce premier tome couvre les années 1910-1915. Des années où Kafka écrit tour à tour Le Verdict, La Métamorphose, Le Disparu (Amérique) et Le Procès, et où sont posés, coup sur coup, des jalons décisifs pour la suite de son parcours : lourdes responsabilités professionnelles, redécouverte du judaïsme, premières publications, catastrophe de la Grande Guerre, et surtout rencontre, correspondance, fiançailles et rupture avec Felice Bauer. Un ouvrage fascinant, à la fois récit d'une vie, livre d'histoire et essai critique, mené avec un rythme et une sensibilité de romancier.
Durée:10h. 43min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:74146
Résumé: "Tuez-moi, sinon vous êtes un assassin". Telles sont les dernières paroles de Franz Kafka qui implore une autre dose de morphine à Robert Klopstock, son ami étudiant en médecine. A son chevet, sa compagne Dora Diamant veille sur lui. Tandis qu'Ottla, la soeur chérie, attend à Prague des nouvelles. Robert, Dora, Ottla : ce roman raconte l'histoire de ces trois personnages clés de la vie de Kafka et entrecroise leurs destins, marqués au-delà de l'imaginable par sa présence et son oeuvre. Robert deviendra, à New York, un éminent chirurgien spécialiste de la tuberculose. Dora survivra à la persécution nazie puis stalinienne, en portant jusqu'à nous la mémoire de Kafka. Ottla, elle, accompagnera dans les chambres à gaz un groupe d'enfants juifs après avoir célébré, au camp de Theresienstadt, le soixantième anniversaire de la naissance de son frère. A travers ce roman dans le siècle, Laurent Seksik explore de manière inédite l'oeuvre et la vie de Franz Kafka. L'auteur des Derniers jours de Stefan Zweig et du Cas Eduard Einstein mêle à nouveau, avec émotion et érudition, la grande histoire et le tragique de vies façonnées par l'empreinte d'un géa
Durée:18h. 31min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:23059
Résumé: Un jour de l’hiver 1953, un imprimeur-éditeur munichois, en écoutant l’un de ses techniciens raconter sa vie de prisonnier en Russie, son évasion et sa folle errance à travers la Sibérie, lui suggère d’en faire un livre. L’homme ne s’en sentant pas capable, c’est le romancier Josef Martin Bauer, captivé par l’histoire inimaginable de cet inconnu, qui s’en charge. Clemens Forell, soldat allemand enrôlé sous la bannière du Reich, est capturé en août 1945 par l’Armée Rouge et se voit refuser le statut de prisonnier de guerre. Il écope d’une condamnation à vingt ans de bagne dans les mines au-delà de la Kolyma, près du détroit de Béring d’où il s’évadera après trois longues années passées sous terre, dans des conditions effroyables. Il entamera alors une odyssée terrestre ahurissante, faite de rencontres, d’endurance, de douleurs et de solidarité. Ironie de l’histoire, ce soldat du Reich trouvera son salut près de la frontière iranienne, après avoir été aidé par des orpailleurs criminels ou des éleveurs de rennes, chez un Juif allemand. Trois ans et deux mois de fuite, quatorze mille kilomètres ! Clemens Forell, dans le plus renversant de ses paradoxes, épuisé, finira par vouer à cette Sibérie qui l’aura tant fait souffrir, un amour sans mesure. Il en aura reçu le plus incompréhensible des cadeaux : la vie.
Lu par:Philippe Lion
Durée:5h. 20min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:21337
Résumé: Venise, septembre 1937. Erich Maria Remarque rencontre Marlène Dietrich dans un restaurant du Lido. C'est le coup de foudre. Et le début d'une longue relation amoureuse, aussi passionnelle que dramatique entre l'actrice mythique de L'Ange bleu et l'auteur du best-seller international. A l'ouest rien de nouveau. Proches par leurs origines et leur parcours - ils ont quitté l'Allemagne et vouent une haine commune aux nazis -, ils ont tous deux connu une célébrité immédiate qui s'essouffle faute de nouveaux succès. Leur histoire se révèle vite tumultueuse : si Marlène correspond parfaitement à l'idéal féminin de Remarque, elle l'expose aussi en permanence aux tortures de la jalousie... Composée principalement des lettres de Remarque (Paulette Goddard, la troisième épouse de l'écrivain, ayant détruit en partie celles de Marlène), la correspondance de ces deux êtres singuliers nous est dévoilée pour la première fois. Nourrie d'un lyrisme à la fois ludique et touchant, elle constitue un magnifique hymne à l'amour.
Durée:13h. 49min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:20447
Résumé: Les Réprouvés, récit autobiographique paru en 1930, se situe dans la période troublée des lendemains de la Première Guerre mondiale. Issu d'une famille huguenote, Ernst von Salomon s'engage dès 1918 à la sortie de l'Ecole militaire dans les corps francs qui combattent en Haute-Silésie et dans les pays baltes pour écraser la révolution rouge. En 1922, il est condamné à cinq ans de réclusion pour sa participation à l'assassinat du ministre des Affaires étrangères Walther Rathenau. Il sera libéré en 1927. Dans Les Réprouvés, il décrit ces mouvements en perpétuelle rébellion contre le gouvernement issu de la défaite, confrontés au vide et au nihilisme lors des premières années de la république de Weimar. Il signe là le témoignage saisissant d'une génération perdue dans le chaos de l'Histoire.
Durée:9h. 26min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:20956
Résumé: Poète, romancier, auteur dramatique, mais encore sculpteur et dessinateur, Günter Grass est l'une des plus grandes figures intellectuelles allemandes du XXe siècle, récompensée par le prix Nobel de littérature en 1999. Un prix couronnant l'obstination, l'intensité et la richesse d'une œuvre. Avec Mon siècle, ce vingtième qu'il aura traversé aux deux tiers, Grass a pris le parti de raconter ce qu'a été pour les Allemands, à ses yeux, le XXe siècle. Ce sont ainsi cent brèves histoires (une histoire par année), à commencer par la participation allemande aux expéditions contre la Chine. Autant de récits habités par un personnage, dans lequel l'auteur plonge aisément, variant les procédés de composition, pour rendre compte de son point de vue, mêlant la mémoire collective à sa mémoire personnelle, jouant sur les temps, les rencontres, parfois réelles, parfois imaginaires, multipliant les clins d'œil, les allusions. À la fois un exercice de style et un témoignage remarquable.
Lu par:Michel Joyet
Durée:16h. 55min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:16075
Résumé: A quatre-vingts ans, Günter Grass se souvient. Métaphore du souvenir: l'oignon - notre passé, notre expérience, tout ce qui définit notre personnalité - dont on ôte les pelures une à une en cherchant en vain le coeur n'est autre que cette accumulation de strates plus ou moins denses, plus ou moins fiables. Le récit débute à Dantzig en 1939 avec l'entrée en guerre et la perte de l'innocence. Il s'achève à Paris en 1959 avec la publication du Tambour et la consécration littéraire. Il décrit les épisodes les plus marquants d'une biographie et la genèse d'une oeuvre: enfance dans un milieu étriqué, guerre d'un adolescent endoctriné, survie dans les ruines, affirmation d'une vocation, trois faims qui ponctuent ces années d'apprentissage: la nourriture, l'amour charnel, l'art. En révélant, avant même la publication du livre en Allemagne, qu'il avait à dix-sept ans servi sous l'uniforme SS clans les derniers mois de la guerre, l'écrivain, qui n'a pourtant cessé de confronter son pays aux horreurs de son histoire, a déchaîné une tempête médiatique...
Durée:12h. 23min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:13057
Résumé: Présentation de l'éditeur : Hitler a toujours proclamé que sa seule épouse était l'Allemagne. Pourtant, avant sa prise du pouvoir, plusieurs jeunes femmes se sont suicidé par amour pour lui. L'une d'elle est sa nièce Geli Raubal, sans doute la seule dont il ait été vraiment amoureux et qu'il a sans doute pleuré jusqu'à sa propre mort. De manière générale, dès la première heure, Hitler eut des soutiens féminins. Les feux croisés de l'étude historique se sont surtout portés sur des hommes, laissant en général aux femmes le rôle de simples suiveuses. Or elles ont soutenu et aidé le Führer autant que les hommes. Voici six portraits de femmes, y compris celui de Marlene Dietrich, l'adversaire par excellence, longtemps courtisée par le régime et fort appréciée comme artiste par Hitler, mais qui sut d'emblée et toujours résister à l'ensorcellement du dictateur.
Durée:7h.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:39155
Résumé: «J’ai passé les dix-huit premières années de ma vie avec des nazis. Rien qu’avec eux. J’ai été élevée, façonnée, harcelée, récompensée par eux. Je ne connaissais personne d’autre: mes grands-parents, mon père, les amis de mon père, les enfants avec qui je passais mes vacances, ma première bande, mon premier copain et même l’homme avec qui je suis mariée aujourd’hui – tous étaient nazis. Plus ou moins radicaux, souvent violents, quelquefois déjà condamnés.» Heidi Benneckenstein a vu le jour en 1992 près de Munich dans une famille de la classe moyenne allemande : père inspecteur des douanes, mère au foyer. Rien que de très normal. Sauf que les quatre filles du couple sont élevées, sans poupée Barbie ni dessin animé, dans un monde parallèle où l’on cultive la nostalgie du Troisième Reich et le négationnisme. Expédiée pendant les vacances dans des camps paramilitaires clandestins, fragilisée par un père destructeur, Heidi va d’échecs scolaires en échecs professionnels. Néonazie convaincue à l’adolescence, militante au NPD, le parti ultra-nationaliste, elle décroche de l’extrême droite à dix-neuf ans et revient sur son passé sidérant dans ce témoignage, dont la publication en Allemagne à l’automne 2017 a été très remarquée.
Durée:7h. 9min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:11566
Résumé: Sabrye Tenberken est née en 1970 à Bonn. Aveugle, elle met au point un alphabet braille en tibétain et, à 26 ans, part seule en Chine afin d'obtenir l'autorisation de s'occuper des enfants aveugles du Tibet
Lu par:Henri Duboule
Durée:14h. 39min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:16105
Résumé: Une vie allemande, trois versants d'une tragédie du vingtième siècle, à l'image du basculement d'une civilisation vers la folie et le meurtre. Une éducation juive : Abandonnée à sa naissance par son père (1901), Maria Magdalena Behrend est élevée par son beau-père, juif pratiquant. Il l'adopte et lui donne son nom : Friedländer. Enfance choyée dans le Berlin des années de guerre, adolescence heureuse. Et un grand amour de jeunesse : Victor Arlosoroff, figure centrale du sionisme militant, futur ministre des Affaires étrangères de ce qui deviendra Israël.
Durée:4h. 5min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:13760
Résumé: Recueil d'anecdotes, remarques, aphorismes sur les sujets les plus variés (femmes, mariage, éducation, médecine, etc.). Discours sur la vie quotidienne où le philosophe se montre aussi fin psychologue.