Contenu

Fille d'octobre

Résumé
Entre 2013 et 2017, Linda Boström Knausgård effectue plusieurs séjours en hôpital psychiatrique au cours desquels elle subit des électrochocs. Alors, pour raconter, elle doit désormais combattre l’amnésie – l’un des effets indésirables de ce traitement. Comment écrire sans souvenirs ? Par à-coups, semble nous répondre la narratrice, grâce à ces flashs qui la foudroient comme les décharges électriques qu’elle subit. Fille d’octobre est un réquisitoire contre les dérives de la psychiatrie moderne, mais également une émouvante réflexion sur l’écriture et la parentalité.
Genre littéraire: Biographie/témoignage
Durée: 4h. 55min.
Édition: Paris, Grasset, 2022
Numéro du livre: 73643
ISBN: 9782246824817

Documents similaires

Durée:7h. 21min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:70361
Résumé: Parce que nous avons du mal à la comprendre, nous nous sentons désemparés face à la schizophrénie. D’où viennent les hallucinations ? Pourquoi les personnes souffrant de schizophrénie se sentent-elles en danger ? Comment expliquer les idées étranges qu’elles peuvent avoir ? Et comment réagir à tous ces symptômes ? Des réponses existent aujourd’hui. Jean-Louis Monestès montre que les symptômes de la schizophrénie sont souvent des exagérations de phénomènes que chacun peut vivre. Il donne de nombreux conseils simples et efficaces, issus de la recherche scientifique et des thérapies comportementales et cognitives, pour agir au quotidien.
Durée:3h. 14min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:20921
Résumé: S'il y a toujours eu des réponses sociales à la folie, la psychiatrie ne se constitue véritablement comme « médecine spéciale » qu'au début du XIXe siècle. En retraçant l'histoire de la psychiatrie en France depuis Philippe Pinel jusqu'à nos jours, cet ouvrage explore les changements de la pratique et les différentes théories de cette discipline. Il montre comment celle-ci n'a cessé d'évoluer, prise entre la volonté d'isoler les causes de la folie et la réalité de la prise en charge des patients, entre les apports psychanalytiques et l'apparition de médicaments, entre une clinique quotidienne et les critiques de la société sur son fonctionnement.
Durée:12h. 16min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:5634
Résumé: Dans Le poids d'une vie, Bruno Bettelheim livre au lecteur son destin exceptionnel : sa rencontre avec la psychanalyse et la Vienne de Freud, où il a vécu. Son travail avec les enfants et les adolescents psychotiques. Une réflexion sur les descendants des morts de l'Holocauste. Écrit avec humour et lucidité, ce livre confirme la passion et le respect de Bruno Bettelheim pour les enfants, sa volonté constante de comprendre les êtres et les mobiles qui les font agir, les chaînes qui les entravent et les forces qui les animent. Un ouvrage qui permet de découvrir enfin la vie de celui qui s'est passionné pour celle des autres.
Lu par:Edith Aurengo
Durée:4h. 41min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:73798
Résumé: Raconte le deuil difficile d'une fratrie suite au décès du père.
Durée:3h. 48min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:68816
Résumé: Sandor est perplexe. Est-ce que j'attire les fous, ou bien est-ce moi qui cherche leur compagnie ? Dès qu'il sort de chez lui, ces corps errants l'abordent et s'accrochent à sa personne, faisant de lui le dépositaire de leurs récits extravagants. Il y a Dédé, le fou météo. Laetitia et ses visions étranges. Madame Brandoux, qui jure toute la journée contre le monde entier. Et bien d'autres encore. Sandor se demande s'il n'est pas fou lui-même. D'autant que Constance, sa fille, est atteinte d'une terrible maladie psychique qui l'isole du reste du monde... Avec sensibilité, avec humour, avec désespoir, Jean-Pierre Martin raconte ceux qui butent, qui penchent, qui chantent la journée et hurlent la nuit.
Durée:12h. 11min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:66678
Résumé: L'homme qui prenait sa femme pour un chapeau Olivier Sacks décrit dans ce livre les affections les plus bizarres, celles qui atteignent l'homme non seulement dans son corps, mais dans sa personnalité la plus intime et dans l'image qu'il a de lui-même. Il nous fait pénétrer dans un royaume fantastique, peuplé de créatures étranges : un marin qui, ayant perdu la notion du temps, vit prisonnier d'un instant perpétuel ; un homme qui se prend pour un chien et renifle l'odeur du monde ; un musicien qui prend pour un chapeau la tête de sa femme, et bien d'autres... Tentatives aussi pour poser les jalons d'une médecine nouvelle, plus complète, qui, traitant le corps, ne refuserait pas de s'occuper de l'esprit, et même de l'âme.
Durée:6h. 45min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:70193
Résumé: « Ce jour-là j’ai compris ce qui me troublait. Peut-être moins le spectacle de la douleur, de la déraison, du dénuement, que cette lutte qui ne s’éteint jamais, au bout d’un an comme de vingt, en dépit des traitements qui érodent la volonté et du sens de la défaite, ça ne meurt jamais, c’est la vie qui insiste, dont on ne vient jamais à bout malgré la chambre d’isolement et les injections à haute dose. Tous refusent, contestent, récusent, aucune folie ne les éloigne définitivement de cet élan-là. » Durant toute une année, Joy Sorman s’est rendue au pavillon 4B d’un hôpital psychiatrique et y a recueilli les paroles de ceux que l’on dit fous et de leurs soignants. De ces hommes et de ces femmes aux existences abîmées, l’auteure a fait un livre dont Franck, Maria, Catherine, Youcef, Barnabé et Robert sont les inoubliables personnages. À la folie est le roman de leur vie enfermée.
Durée:8h. 20min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:70487
Résumé: On dit que la schizophrénie ne se soigne pas ! Le témoignage de Frédéric Meuwly prouve le contraire… Qui pourrait deviner aujourd’hui que cet éducateur, informaticien et spécialiste en intégration professionnelle pour de jeunes autistes talentueux dans le domaine du développement d’applications, fut atteint de schizophrénie au sortir de son adolescence ? C’est peut-être parce qu’il a échappé à l’internement et aux médicaments, et sans doute parce qu’il a été soigné par une approche inédite – pressentie par le couple Dolto pour les soins de la psychose adulte – qu’il témoigne aujourd’hui. Son histoire démontre que la schizophrénie n’est pas une fatalité, mais une adaptation « correcte » à un contexte incorrect. Pour être remonté aux sources de ses mémoires traumatiques, l’auteur retrace la « structure qui relie » les multiples blessures vécues dans son enfance à la distorsion de l’esprit, dont le paroxysme consiste à ne plus reconnaître ses propres pensées comme étant les siennes.
Durée:5h. 29min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:25735
Résumé: Placés dans des conditions effroyables, confrontés au spectacle quotidien de la mort, bien des poilus ne se sont jamais remis de ce baptême de l'épouvante. Certains sont restés hagards à vie, hurlant, criant sans raison apparente; d'autres sourds, pliés en deux, incapables de se relever. En Angleterre, on appelle ce syndrome: le shell shock. Ces blessés-là furent si nombreux qu'on estime pour la seule France leur chiffre au minimum à 100 000. D'abord on ne sut pas quoi en faire. Puis les médecins se sont penchés sur leurs cas, convaincus qu'ils mentaient. Pour le vérifier, l'un d'eux imagine de les soigner à l'électricité , un choc pour un autre choc... On baptise cette technique le « torpillage » ! Baptiste Deschamps qui ne se sent pas fou refuse ce soin qui est abominable de surcroît et fait horriblement souffrir ! Un député vient à son secours et déclenche une bataille médiatique d'une ampleur immense qui rappelle un temps celle de l'affaire Dreyfus. Le poilu gagnera son procès mais la médecine têtue et ignorante poursuit ses expériences avec le soutien du gouvernement! Et d'ailleurs qui écouterait les divagations d'un certain Freud, cet autrichien pour qui la guerre explique seule ces névroses nouvelles ? Car, pour les aliénistes, nul doute que la folie est bien dans le camp des Allemands! Cette histoire, on va la revivre des années plus tard, nous explique Jean-Yves Le Naour, lors de la guerre du Vietnam dont le film Bird a popularisé le drame des G I plongés dans une guerre qui les prit tout entiers, corps et âmes...
Durée:8h. 20min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:34140
Résumé: Contradictions, errements, lubies, impasses, sadisations la psychiatrie, en France et dans le monde, a une histoire qui peut faire peur quand on l'examine de près, car, comme toute discipline médicale, elle a eu du mal à naître. Au nom de quoi, par exemple, pendant la Grande Guerre, les Poilus recevaient-ils des décharges électriques pour retourner au front ? Comment les psychiatres allemands ont-ils justifié les expériences qu'ils menaient sur les fous pendant le nazisme ? Comment a-t-on pu penser un jour que la malaria pouvait guérir de la psychose ? Entourés par une dizaine d'experts - des psychiatres principalement mais aussi un hépatologue, un ethnologue et un épistémologue -, Boris Cyrulnik et Patrick Lemoine débattent sur le passé de cette discipline qui a peiné à exister, mais surtout proposent de se concentrer sur la seule question qui vaille pour demain : quelle confiance accorder à la psychiatrie ? Quels garde-fous mettre en place ? Et que serait une société sans psychiatrie ?
Durée:6h. 46min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:36900
Résumé: Anne a été envoyée à Paris pour travailler dans le centre psychiatrique que dirige son oncle. Au début des années soixante, les traitements en sont encore à leurs balbutiements. Anne observe le comportement étrange d’un jeune garçon de 11 ans, Gilles, que tout le monde surnomme "le débile". Elle envoie ses impressions à sa meilleure amie au travers de lettres clandestines. Pourquoi leur correspondance est-elle interdite ? Et pourquoi Anne a-t-elle été forcée de s'éloigner des siens ?
Durée:4h. 50min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:76012
Résumé: Le temps d'un été, Julia doit suivre ses parents pour vivre dans un phare sur une île isolée dans les Shetland. La mère de Julia, biologiste marine, a une obsession : trouver le requin du Groenland, une créature insaisissable et inaccessible qui nage si lentement qu'elle a la réputation de ralentir le temps... Mais quand la folie menace de submerger sa famille, Julia plonge dans une aventure qui la mènera jusqu'aux profondeurs noires de la mer et au coeur de la lumière pleine d'espoir du phare...