Contenu

Femmes puissantes: 02

Quatrième de couverture
La journaliste donne la parole à des femmes célèbres qui évoquent la manière dont elles ont bravé les stéréotypes pour accomplir leur destin : l'actrice Marion Cotillard, la femme politique Arlette Laguiller, la maire de Paris Anne Hidalgo ou la colonelle Karine Lejeune. Entretiens issus de l'émission de France Inter.
Mots-clés: Féminisme  / Témoignage  /
Durée: 6h. 54min.
Édition: Paris, Les Arènes :, 2021
N° de notice: 72617
ISBN: 9791037505231
CDU: 301

Documents similaires

De:Huston, Nancy Lu par:Raymonde Aubert
Durée:8h. 17min.
Genre:Essai/chronique/langage
Quatrième de couverture:"Dans le monde occidental aujourd'hui, aucune femme ne peut prétendre avoir mené son existence à l'abri de cette propagande, qui fait de nous toutes, à des degrés variables et selon notre âge, notre milieu social et notre métier, avec notre coopération enthousiaste ou à notre corps défendant, des reflets dans un œil d'homme... Nous incarnons bien moins que nous ne le pensons, dans notre arrogance naturelle et candide, la femme libre et libérée." Dans cet ouvrage qui emprunte sa tonalité au roman mais qui a la rigueur d'un essai, Nancy Huston convoque sa propre expérience comme celle d'artistes qui l'entourent pour analyser avec beaucoup de finesse toutes les influences qui, sournoisement comme au grand jour, façonnent la femme contemporaine.
De:Le Guin, Ursula K. Lu par:Nina Macquet
Durée:14h. 37min.
Genre:Essai/chronique/langage
Quatrième de couverture:Un recueil de 34 essais et conférences publiés entre 1976 et 1988. La romancière de science-fiction aborde sa conception de la littérature mais aussi les thèmes sociaux, anthropologiques et politiques traversant son oeuvre, comme le féminisme et la responsabilité devant l'avenir.
De:Leroy, Michel Lu par:Fabienne Artus-Provost
Durée:16h. 53min.
Genre:Biographie/témoignage
Quatrième de couverture:Qui a tué Georges Bassarabo ? En août 1920, la police a découvert son cadavre dans une malle expédiée par le train. Sa femme est arrêtée. Née Louise Grouès, tante de l'Abbé Pierre, elle était connue comme militante féministe, fondatrice d'une revue, auteure d'une oeuvre littéraire abondante, sous le nom d'Héra Mirtel. Etait-ce un crime passionnel. ? Un crime d'intérêt, lié aux affaires troubles de la victime ? Le passage à l'acte d'une féministe radicale ? Les enquêteurs, les journalistes, les écrivains, se sont interrogés sur la personnalité et les mobiles de la suspecte, vite caricaturée en " amazone rouge ", en " bas-bleu-sanglant ", en " muse de pourpre ". Avait-elle eu des complices ? Quel rôle sa fille avait-elle joué ? Son premier mari, en 1914, s'était-il vraiment suicidé ? Le procès de Mme Bassarabo et de sa fille, riche en coups de théâtre, fut suivi passionnément par l'opinion, sans dissiper toutes les zones d'ombre. Dans son enquête appuyée sur des archives inédites, Michel. Leroy tente de dénouer les fils de cette ténébreuse affaire et d'éclairer l'étrange profil de Mme Bassarabo. Il décrit la descente aux enfers, du couvent à la prison, entre France et Mexique, à travers les cercles féministes, les journaux, les salons et les théâtres, d'une femme rebelle, qui voulut vivre, écrire et penser contre la société patriarcale de son temps.
De:Bombardier, Denise Lu par:Françoise Clerc-Renaud
Durée:13h. 7min.
Genre:Biographie/témoignage
Quatrième de couverture:La journaliste québécoise se livre sur sa vie personnelle et sur sa carrière. Elle aborde ainsi les obstacles qu'elle a dû franchir lorsque, issue d'un milieu modeste, elle se lance dans le journalisme. Elle cite son amour de la langue française et l'envie de réussir dans un milieu très masculin comme deux moteurs importants de ses succès.
De:Dallera, Corinne Lu par:Raymond Vincent
Durée:6h. 44min.
Genre:Histoire/géographie
Quatrième de couverture:Lors des commémorations du bi-centenaire du canton de Vaud en 2003, les féministes vaudoises ont décidé que les femmes ne seraient pas, une fois de plus, les oubliées de l'histoire. Elles ont lancé le projet «20 femmes 1803-2003» dans le but de faire connaître et fêter des femmes de milieux différents, ayant vécu et exercé leur activité au cours des deux derniers siècles en région vaudoise. Des plaques commémoratives ont été posées dans une dizaine de communes lors de fêtes chaleureuses. Enfin un livre, un joli objet en plus, été édité dans lequel les deux historiennes présentent en quelques pages illustrées la vie de ces vingt femmes. Bien évidemment le choix est arbitraire, car des centaines de femmes auraient mérité d'être tirées de l'oubli, mais les auteures l'ont voulu représentatif des divers secteurs d'activités (arts, littérature, science, usine) et classes sociales. Et l'on découvre une richesse extraordinaire parmi ces parcours de femmes. On ne demande qu'à les approfondir! La démarche devrait être reprise par d'autres cantons, voire par des communes. Genève annonce d'ailleurs une prochaine publication sur ses pionnières et un livre historique sur les héroïnes genevoises prend forme. Rosalie de Constant (1758-1834), Jeanne Huc-Mazelet (1765-1852), Caroline Olivier-Ruchet (1803-1879), Valérie de Gasparin-Boissier (1813-1894), Clémence Royer (1830-1902), Marthe Guignard-Berche (1864-1948), Hélène de Mandrot-Revilliod (1867-1948), Lucy Dutoit (1868-1937), Nora Gross (1871-1929), Alice Bailly (1872-1938), Hélène Monastier (1882-1976), Cécile Biéler-Butticaz (1184-1966), Gertrude Fehr-Fuld (1895-1996), Germaine Guex (1904-1984), Maeleine Lamouille-Pillonel (1907-1993), Charlotte Muret-Haët (1911-1979), Anne-Marie Gründer (1918-1996), Gisèle Ansorge-Dietrich (1923-1993), Marie-Claude Leburgue (1928-1999), ainsi qu'un chapitre sur les ouvrières en lutte au tournat du siècle: les cigarières de la fabrique Vautier à Yverdon (mai 1907)
De:Todd, Emmanuel Lu par:Agnès Hatt
Durée:11h. 53min.
Genre:Essai/chronique/langage
Quatrième de couverture:Une analyse de l'évolution du patriarcat ainsi que des relations entre hommes et femmes. Anthropologue et historien, l'auteur s'appuie sur l'apport des études comparées des structures anthropologiques de la parenté.

On ne naît pas grosse

De:Deydier, Gabrielle Lu par:Danièle Grasmuck
Durée:3h. 57min.
Genre:Société/économie/politique
Quatrième de couverture:L'auteure retrace son parcours et dresse un réquisitoire contre l'attitude des institutions (école, vie professionnelle, santé, entre autres) à l'égard des personnes obèses. Elle interroge le rapport de la société contemporaine au corps des femmes. "Ce qui gêne tant les gens, c'est mon poids : 150 kg pour 1,53 m. Après avoir été méprisée pendant des années, j'ai décidé d'écrire pour ne plus m'excuser d'exister. De là est née cette enquête journalistique dans laquelle j'affronte mes tabous et mon passé, et où je décortique le traitement que la société - professionnels adeptes de la chirurgie de l'obésité, magazines féminins, employeurs - réserve aujourd'hui aux grosses".
De:Ozouf, Mona Lu par:Elisabeth Grillon
Durée:7h. 36min.
Genre:Essai/chronique/langage
Quatrième de couverture:«Ce livre raconte une rencontre, annoncée, tout au long de la vie, par divers signes énigmatiques. Le plus explicite m’est venu de mon professeur de troisième, Renée Guilloux. À ses élèves adolescentes elle recommandait chaleureusement la fréquentation d’une romancière anglaise, George Eliot, et de ses héroïnes. J’ai mis longtemps à transformer ce conseil en livre. Celui-ci n’est pas une biographie. Mais une promenade dans la forêt des romans, en compagnie d’une femme supérieurement intelligente, assez brave aussi pour affronter, dans la société victorienne, l’ostracisme social que lui vaut sa liberté de mœurs et d’esprit. En gardant, présente à la mémoire, celle qui avait emprunté des chemins parallèles : une George encore, Sand, à laquelle Eliot vouait une affection passionnée. Ce voyage buissonnier m’a réservé la surprise de retrouver les questions qui font toujours le vif de nos débats du jour : Que dit la morale dans un monde déserté par l’intervention divine? Comment, entre appartenances et liberté, se construit une identité? Et peut-on, quand on est une femme, à la fois revendiquer l’égalité et chérir la dissemblance? Ce sont de grandes interrogations. La merveille est qu’en cheminant avec l’autre George, elles n’ont plus rien d’intimidant. Elles portent des noms, elles ont des visages. Elles font entendre des voix, et celles-ci, toutes discordantes qu’elles puissent être, aident à mieux déchiffrer la vie.»

Fausse route

De:Badinter, Elisabeth Lu par:Sylvie Marsac
Durée:4h. 23min.
Genre:Société/économie/politique
Quatrième de couverture:Un pas en avant, deux pas en arrière. Constat peu glorieux ? "Fausse route" d'Élisabeth Badinter dresse un état des lieux des luttes féministes. Rappelant que la différence des sexes est un fait qui ne doit pas prédestiner aux rôles et aux fonctions, Élisabeth Badinter pointe, dénonce parfois, les contradictions d'un féminisme "obsédé par la problématique identitaire". Et l'auteur de poser la question : quels sont les réels progrès réalisés depuis quinze ans ? À étudier de près les phénomènes sociaux et comportementaux durant les deux dernières décennies, aussi bien dans le monde oriental que dans le monde occidental, on prend conscience de la pérennité d'une guerre des sexes, doublée d'une renaissance des stéréotypes sexuels. Au-delà de ce constat, Élisabeth Badinter décrypte la tendance insidieuse d'un nouveau féminisme qui a retrouvé les accents moralisateurs du judéo-christianisme, voire la naissance d'une "bien-pensance féminine" ou - pire - une dérive d'un féminisme guerrier. Qu'on ne se trompe pas : la guerre des sexes a toujours lieu. Élisabeth Badinter rappelle que "l'indifférenciation des sexes n'est pas celle des identités. C'est au contraire la condition de leur multiplicité et de notre liberté".
De:Favilli, Elena Lu par:Brigitte du Rostu
Durée:3h. 39min.
Genre:Biographie/témoignage
Quatrième de couverture:Elles sont pirates, scientifiques, espionnes, sportives, chanteuses, guerrières, reines, romancières... 100 femmes aux vies extraordinaires qui brisent les stéréotypes et encouragent filles et garçons à suivre leurs rêves. Voilà les histoires que nous devrions lire à nos filles… et à nos garçons !
De:Sanfourche, Paul Lu par:Maité Casadebaig
Durée:8h. 34min.
Genre:Biographie/témoignage
Quatrième de couverture:Un portrait consacré à Loana Petrucciani, figure de la téléréalité française ayant participé à l'émission Loft story. L'auteur se penche sur le parcours chaotique et traumatique de la jeune femme, assimilée à une bimbo dont les semblables sont souvent les laissées-pour-compte des combats féministes contre les violences sexistes.

Et soudain, la liberté

De:Pisier, Evelyne Lu par:Martine Nicollerat
Durée:9h. 9min.
Genre:Roman historique/biographique
Quatrième de couverture:Mona Desforêt a pour elle la grâce et la jeunesse des fées. En Indochine, elle attire tous les regards. Mais entre les camps japonais, les infamies, la montée du Viet Minh, le pays brûle. Avec sa fille Lucie et son haut-fonctionnaire de mari, un maurrassien marqué par son engagement pétainiste, elle fuit en Nouvelle-Calédonie. A Nouméa, les journées sont rythmées par la monotonie, le racisme ordinaire et les baignades dans le lagon. Lucie grandit ; Mona bovaryse. Jusqu'au jour où elle lit Le Deuxième Sexe de Simone de Beauvoir. C'est la naissance d'une conscience, le début de la liberté. De retour en France, divorcée et indépendante, Mona entraîne sa fille dans ses combats féministes : droit à l'avortement et à la libération sexuelle, égalité entre les hommes et les femmes. À cela s'ajoute la lutte pour la libération nationale des peuples. Dès lors, Lucie n'a qu'un rêve : partir à Cuba. Elle ne sait pas encore qu'elle y fera la rencontre d'un certain Fidel Castro... Et soudain, la liberté, c'est aussi l'histoire d'un roman qui s'écrit dans le silence, tâtonne parfois, affronte le vide. Le portrait d'une rencontre entre Evelyne Pisier et son éditrice, Caroline Laurent – un coup de foudre amical, plus fou que la fiction. Tout aurait pu s'arrêter en février 2017, au décès d'Evelyne. Rien ne s'arrêtera : par-delà la mort, une promesse les unit.