Contenu

Pierre

Résumé
Le romancier exprime son admiration pour P. Soulages. Il guide le lecteur pour une visite de la maison et de l'atelier du peintre, lui fait entendre ses mots, lui montre ses tableaux avant de raconter son voyage en train vers Sète, à Noël 2018, pour commémorer l'anniversaire du peintre. Un ouvrage entre réflexion philosophique et portrait intime.
Genre littéraire: Essai/chronique/langage
Mots-clés: Peinture / Essai
Durée: 1h. 47min.
Édition: Paris, Gallimard, 2019
Numéro du livre: 67351
ISBN: 9782072866586
Collection(s): Blanche

Documents similaires

Durée:11h. 14min.
Genre littéraire:Arts
Numéro du livre:28727
Résumé: Véritable héros national aux Pays-Bas, Rembrandt n'a cessé de susciter des interrogations et des recherches de par le monde. Beaucoup ont voulu trouver dans sa vie la clef de son génie, et dans son œuvre, d'une grande complexité affective et spirituelle, un reflet de sa vie. Mais la définition même de cet œuvre pose problème, car au fil du temps, les attributions ont constamment varié. Le nombre de tableaux qui, à un moment ou à un autre, ont été associés au nom de Rembrandt, dépasse le chiffre ahurissant de mille ! Aujourd'hui, il a été ramené autour de trois cents. Face à ces aléas, Christopher Wright s'est livré à une étude très rigoureuse de la vaste documentation existant sur l'artiste et s'est attaché à un examen minutieux de sa production : il a vu personnellement la quasi-totalité des peintures reproduites dans ce livre. Rembrandt, ici redécouvert, apparaît ainsi débarrassé des interprétations psychologiques, romantiques ou dramatiques qui troublent la perception que l'on peut avoir de son art. L'originalité du présent ouvrage réside dans l'approche adoptée par l'auteur : les œuvres sont réparties en fonction de leur thème, et traitées selon un ordre chronologique. Le lecteur peut ainsi s'imprégner pleinement du mystère des peintures religieuses, de la magie des paysages, de la virtuosité des portraits de la bourgeoisie néerlandaise, ou de la profonde humanité qui se dégage des autoportraits.
Durée:1h. 38min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:19091
Résumé: Construit en quinze récits brefs, joliment ponctués de notes manuscrites, ce livre envoûtant est agrémenté d'un Carnet bleu entièrement écrit à la main, envoyé en 1980 à la "plus que vive", son amie Ghislaine morte à 44 ans d'une rupture d'anévrisme. Il y est aussi question de son père atteint de la maladie d'Alzheimer, de la gitane Maria, du peintre Soulages, du génial pianiste Glenn Gould, des Pensées de Pascal, de Typhon de Joseph Conrad, de Suréna de Corneille, d'un tableau de Georges de La Tour... (...) Il y est tout simplement question de son rapport à l'écriture, à la lecture, à l'art, à la nature, à la foi. L'accuse-t-on d'être mièvre ? Christian Bobin répond en citant maître Dôgen, ce sage japonais du XIIIe siècle : "L'univers entier est fait des sentiments et des émotions des fleurs." Comment ne pas savoir gré à l'auteur de L'Inespérée de semer ainsi les mots comme le Petit Poucet ses cailloux pour nous permettre de retrouver quelque sens à la vie ? Comment ne pas lui savoir gré d'écrire : "Le silence, ce cadeau des anges dont nous ne voulons plus, que nous ne cherchons plus à ouvrir" ? Assurément, on a tous en nous quelque chose de Christian Bobin... (lexpress.fr)
Lu par:Simon Corthay
Durée:2h. 24min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:18712
Résumé: C'est autour d'un événement - la destruction de Port-Royal par Louis XIV - et d'une idée : retrouver dans les ruines de la société actuelle « les signes d'une vie heureuse, toujours possible », que l'auteur fait s'entrecroiser des portraits du XVIIe (saint François de Sales, Saint-Cyran, Pascal, Racine, etc.) et du XXe siècle (Dhôtel, un clochard, Genet, le grand-père de l'auteur, etc.). Leurs rencontres, leurs paroles, leurs visions tissent une tapisserie lumineuse, pleine d'espérance pour notre siècle en ruine.
Durée:31min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:66726
Résumé: Parlant de sa ville natale, Christian Bobin fait exploser toutes les notions tristes d’appartenance, de racines, voire d’identité. Il dessine ses rues, ses maisons préférées, le ciel qui roule au-dessus et contracte le tout dans le dessin d’une feuille d’automne, ou la minuscule cathédrale d’un flocon de neige. Celui qui était réputé immobile, plus sédentaire qu’un arbre, se révèle en vérité habitant de tous les mondes, vagabond de tous les ciels.
Lu par:Claude Fissé
Durée:1h. 48min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:8747
Résumé: "Je n'ai rien à vous dire que vous ne sachiez déjà." Christian Bobin décide "simplement" de nous parler "à partir de ce don d'inexistence également réparti entre chacun de nous. (...) Cette inaliénable égalité devant le vide, l'horreur du vide, la souveraineté du vide". Dans le silence cristallin de ce vide, comprenez ces moments d'essence pure dont se brodent nos vies.
Lu par:Agnès Hatt
Durée:2h. 57min.
Genre littéraire:Arts
Numéro du livre:71491
Résumé: Pablo Picasso a réinterprété en 1957 Les Ménines de Diego Velazquez par une série de 58 peintures. L'auteur offre une lecture érudite et iconoclaste de cet ensemble pictural, attentive aux repentirs du pinceau et au contexte de création.
Durée:7h. 23min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:39019
Résumé: Le récit du destin de Paula Karst commence avec son apprentissage de la technique du trompe-l'oeil. Etudiante à l'Institut supérieur de peinture de Bruxelles, elle rencontre Jonas, peintre en décor surdoué, et Kate, une Ecossaise débrouillarde et impulsive. En 2015, après avoir travaillé à Paris, Moscou et en Italie, elle se voit proposer un projet de reconstitution de la grotte de Lascaux.
Durée:5h. 2min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:32036
Résumé: Le narrateur met trois moments de sa vie (la naissance de sa vocation, la mort de son épouse et sa consécration en 2040 comme gloire de la littérature universelle) en parallèle avec l'histoire de trois grands maîtres de la peinture, fondée sur une énigme, le destin insoupçonné de la Vierge Barbue d'Adriano de Robertis.
Lu par:Alain Thivon
Durée:12h. 43min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:30109
Résumé: Publié par les Editions Crès en 1922, puis en 1924, du vivant de Monet, principale source de tous les écrits postérieurs sur le peintre, "le Geffroy" était devenu introuvable. Les éditions Macula le rééditent en 1980, puis en 1987, augmenté d'un large appareil de notes dû à Claudie Judrin, alors conservatrice au Musée Rodin. L'édition de 2011 a été entièrement revue et remaniée. Gustave Geffroy (1855-1926) fut l'un des critiques les plus perspicaces de son temps et - avec Clemenceau - le principal soutien de Monet dans la deuxième phase de l'impressionnisme. Son livre s'ouvre sur leur rencontre à Belle-Ile, en septembre 1886 : Monet est "vêtu comme les hommes de la côte, botté, couvert de tricots, enveloppé d'un ‹ ciré › à capuchon. Les rafales lui arrachent parfois sa palette et ses brosses des mains. Son chevalet est amarré avec des cordes et des pierres. N'importe, le peintre tient bon et va à l'étude comme à une bataille." Pendant près d'un demi-siècle, Geffroy sera l'ami de tous les instants, le défenseur et le mémorialiste. Monet, sa vie, son oeuvre est une somme inégalée de témoignages et d'analyses, d'extraits de presse, de lettres d'appel ou de découragement. Geffroy observe jour après jour l'acharnement du peintre "à rendre ce [qu'il] cherche : l'instantanéité, surtout l'enveloppe, la même lumière répandue partout". Il nous montre aussi Pissarro, Renoir, Sisley, Rodin, et nous décrit en quelques pages éblouissantes comment, trois mois durant, Cézanne l'a peint, lui, Geffroy, entouré de ses livres (un portrait qui est aujourd'hui au Musée d'Orsay).
Durée:11h. 47min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:26394
Résumé: Tout le monde connaît les sœurs Rouart... sans pourtant les connaître : peintes par Renoir, au piano, elles sont aussi mythiques que les Danseuses de Degas ou les Tournesols de Van Gogh. Leurs visages sont des icônes de l'Impressionnisme. Filles du peintre et collectionneur Henry Lerolle, les belles Yvonne et Christine ont grandi au milieu d'artistes de génie. Renoir, Degas, mais aussi Debussy, Ernest Chausson, ou encore Claudel, Gide et Mallarmé étaient des familiers, toujours enclins à peindre ces deux jeunes filles modèles, à les photographier, à jouer du piano avec elles. C'est Degas, le peintre préféré de leur père, qui a l'idée de les marier aux frères Eugène et Louis Rouart, les fils de son ami, le collectionneur Henri Rouart. Issues d'un milieu libéral, elles allaient se heurter au caractère impétueux et sombres des deux énergumènes, pourtant venus comme elles d'une famille éprise d'art, jusqu'à la folie. Elles avaient tout pour être heureuses... L'amour sera leur grande blessure. Leurs mariages, par des chemins détournés, les conduiront de l'insouciance au désenchantement. Jusqu'à la tragédie. Derrière les lourds rideaux de ces hôtels particuliers fréquentés par tant d'artistes exceptionnels, ou dans les ateliers des peintres, c'est tout un univers qui renaît avec ses passions et des drames, ses secrets et ses ombres.
Durée:19min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:36920
Résumé: Un texte , toujours rempli de poésie, traitant du monde végétal et de l'être humain. - De l'infiniment petit... magique, fragile, négligé à notre monde saturé, surchargé...de fausses valeurs...
Durée:1h. 8min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:19725
Résumé: Antonin Artaud, c'est l'impossible que vous exigiez. Il vous revenait de droit, du très haut droit de votre naissance sur la terre peinte en or. Vous cherchiez la vie innocente, la vie au sang de neige, et votre voix, pour l'appeler, était celle d'un enfant de cinq ans, perdu sous l'orage. L'homme du désastre, c'est Antonin Artaud, à qui est adressée cette longue lettre que Bobin écrit avec cette trompeuse douceur qu'on lui connaît et d'où découle une méditation sur l'enfance, l'innocence, la précarité de l'existence.