Contenu

Kerouac

Résumé
Biographie de J. Kerouac, poète et romancier américain. " Pour moi ne comptent que ceux qui sont fous de quelque chose, fous de vivre, fous de parler, fous d'être sauvés, ceux qui veulent tout en même temps, ceux qui ne bâillent jamais, qui ne disent pas de banalités, mais brûlent, brûlent, brûlent comme un feu d'artifice. " A vingt ans, un soir de beuverie, Jack Kerouac (1922-1969) déclare à ses amis qu'il sera le " plus grand écrivain du monde ". Il a le projet balzacien et proustien d'une œuvre dont les séquences seront à ranger sous un label unique. Le sien se nommera " Légende de Duluoz " et scandera son parcours terrestre partagé entre solitude, désespoir, extase et jubilation, au travers de son Amérique tant aimée et d'une quête divine, car écrire était pour lui une prière adressée à Dieu.
Genre littéraire: Biographie/témoignage
Durée: 10h. 30min.
Édition: Paris, Gallimard, 2006
Numéro du livre: 37278
ISBN: 9782070309795
Collection(s): Folio
CDU: 8

Documents similaires

Durée:11h. 37min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:34791
Résumé: "D'abord le passé..." Premiers mots adressés par le général de Gaulle à André Malraux. Première rencontre. Il est 11 heures du matin, le mercredi 18 juillet 1945, au ministère de la Guerre, rue Saint-Dominique, à Paris. Deux légendes se font face : le chef de la France libre et la figure mythique de l'écrivain engagé dans la lutte antifasciste de l'entre-deux-guerres. Sans s'embarrasser ni de circonlocutions ni de formules de politesse, le général de Gaulle s'attaque directement à l'essentiel : André Malraux et ses engagements passés. D'abord surpris ("Surprenante introduction"), celui-ci commence alors par expliquer la raison profonde de son engagement : "Je me suis engagé dans un combat pour, disons, la justice sociale. Peut-être, plus exactement : pour donner aux hommes leur chance." Puis, il enchaîne en expliquant ses combats dans les années 1930 contre le fascisme : "J'ai été président du Comité mondial antifasciste avec Romain Rolland, et je suis allé avec Gide porter à Hitler - qui ne nous a pas reçus - la protestation contre le procès de Dimitrov et des autres soi-disant incendiaires du Reichstag". Il poursuit en parlant de la guerre d'Espagne pendant laquelle il a combattu aux côtés du gouvernement républicain espagnol contre les militaires du général Franco, en prenant bien soin d'ailleurs de préciser qu'il ne s'est jamais compromis avec les communistes de Staline : "Puis il y a eu la guerre d'Espagne, et je suis allé me battre en Espagne. Pas dans les Brigades internationales, qui n'existaient pas encore, et auxquelles nous avons donné le temps d'exister : le parti communiste réfléchissait." Enfin, André Malraux termine par une profession de foi : "Puis il y a eu la guerre, la vraie. Enfin est arrivée la défaite, et comme beaucoup d'autres, j'ai épousé la France..." Le coup de foudre est réciproque entre les deux hommes. Débute alors une amitié indéfectible sur les hauteurs pendant plus de vingt-cinq années. Pourtant, cette première rencontre n'a pas été une évidence. Elle a même été tardive.
Durée:14h. 54min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:13100
Résumé: D'origine polonaise, pianiste élève de Fauré, épouse successivement de Thadée Natanson, le fondateur de La Revue blanche, du magnat de la presse Edwards, du peintre Sert, amie de Diaghilev, peinte par Renoir, Vuillard, Toulouse-Lautrec, Bonnard, Vallotton, inspiratrice de Proust et de Cocteau, amie et rivale de Coco Chanel : telle était Misia, l'unique, qui revit ici dans un récit éblouissant.
Durée:8h. 15min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:12111
Résumé: Parmi les génies que compte la musique négro-américaine, Thelonious Sphere Monk est certainement le plus étrange, le plus singulier. Il se dresse dans le paysage du jazz comme un mégalithe énigmatique. L'homme et la musique sont ici clos sur eux-mêmes. Il faut, pour pénétrer cet univers si particulier, avoir la sensibilité de l'artiste et la rigueur de l'analyste. C'est ce qu'a réussi Laurent de Wilde. Seul un musicien doublé d'un écrivain pouvait, de la façon la plus vivante, nous décrire un univers de psychopathe protégé, tout autant qu'analyser tel thème, tel solo, telle conclusion paradoxale. En connaisseur du terrain, il nous fait visiter les lieux, dévoile des passages secrets et nous remet la clef, une fois qu'on est entré.
Durée:5h. 8min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:72959
Résumé: Portrait de Joséphine Baker (1906-1975), égérie des cubistes, exploratrice du jazz et des musiques noires, qui milita contre le racisme, se mobilisa pour la Croix-Rouge et s'engagea dans les Forces françaises libres.
Lu par:Diane Perrot
Durée:6h. 15min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:3152
Résumé: J'ai commencé ma vie comme je la finirai sans doute : au milieu des livres. Dans le bureau de mon grand-père, il y en avait partout ; défense était de les faire épousseter sauf une fois l'an, avant la rentrée d'octobre. Je ne savais pas encore lire que, déjà, je les révérais, ces pierres levées : droites ou penchées, serrées comme des briques sur les rayons de la bibliothèque ou noblement espacées en allées de menhirs, je sentais que la prospérité de notre famille en dépendait...
Durée:21h. 30min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:21133
Résumé: La première biographie consacrée à celui qui fut le plus grand marchand de tableaux de son temps. Apprenti banquier venu d'Allemagne, Daniel-Henry Kahnweiler trouve sa véritable vocation en 1907, quand il ouvre une petite galerie de peinture à Paris. Il sera le plus ardent propagandiste des cubistes. "Ses" peintres s'appellent Picasso, Braque, Gris, Léger, de Vlaminck, Derain, Masson... De lui comme de nul autre, on a pu dire qu'il était "l'homme de l'art".
Durée:1h. 22min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:25230
Résumé: Lillian Hellman, la compagne de Dashiell Hammett, a ouvert ses archives à Diane Johnson, révélant ainsi des aspects inconnus de la vie de cet immense écrivain, décédé en 1961, miné par l'alcool et la tuberculose. Dashiell Hammett, originaire d'un comté rural du Maryland, quitte l'école à quatorze ans pour exercer divers métiers. C'est à la parution de son cinquième livre, L'introuvable, qu'il connaîtra le succès. Après avoir fréquenté les milieux du cinéma à Hollywood, il subira lors de son retour de la Seconde Guerre mondiale, les attaques violentes du maccarthysme, et connaîtra la prison, victime de son soutien à l'URSS. Son œuvre a révolutionné la littérature de notre époque, et Dashiell Hammett, l'inventeur du " polar noir ", est considéré aujourd'hui comme l'égal des plus grands.
Lu par:Francine Joxe
Durée:30h. 5min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:21199
Résumé: Né, il y a un siècle, aux franges un peu bohèmes de la bourgeoisie, Jacques Prévert, ce Parisien typique, " anar " mais élégant, gouailleur et lyrique, commença par exercer divers petits métiers tels qu'employé, fort peu modèle, aux magasins du Bon Marché. Un temps compagnon de route des surréalistes, rue du Château, puis des communistes, avec la troupe théâtrale du Groupe Octobre, la notoriété lui vint au cinéma, où, associé à Marcel Carné, il signa le scénario et les dialogues de plusieurs chefs-d'œuvre : Drôle de drame, Le jour se lève, Les Visiteurs du soir, Les Enfants du paradis... En 1945, Paroles, recueil de poèmes publiés au hasard des revues, lui vaut de devenir le poète de l'après-guerre. Rebelle aux appartenances et aux mots d'ordre, Prévert fut cependant l'homme des amitiés. Elles tissent son existence. Et autant que son histoire, c'est celle de la " bande " dont il était l'éblouissant animateur qu'Yves Courrière fait revivre dans une biographie foisonnante.
Durée:6h. 12min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:19314
Résumé: Ce sont les mots, bien sûr, qui occupent le devant de la scène dans cette autobiographie aux allures de roman : les mots appris à Athènes et à Santorin il y a longtemps, les mots découverts à Lille et à Paris qui ont permis à Vassilis Alexakis d'écrire ses premiers romans, les mots grecs encore, oubliés puis retrouvés. Petite odyssée à travers deux langues, évocation bouleversante des drames et des bonheurs qu'engendre un tel voyage, Paris-Athènes est plus que cela : la quête d'un moi qui fuit sans cesse et que seule la littérature permet d'appréhender, de sauver peut-être. Alexakis rêve qu'il sera à Athènes quand la mort viendra le chercher à Paris : " Je sais qu'elle est capable de faire le voyage, écrit-il, mais avec un peu de chance je serai déjà parti quand elle arrivera. Mes déplacements n'ont peut-être d'autre but que de la semer. J'espère secrètement qu'elle se lassera de frapper à ma porte, qu'elle jugera superflu de s'occuper de quelqu'un qui, de toute façon, n'est jamais là. "
Durée:2h. 54min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:16088
Résumé: 1948. La France est encore en ruine. On compte les morts, on juge les collabos. C'est la paix, c'est toujours la guerre. Jean-Marie a 8 ans lorsque, avec son frère et sa mère, il tourne le dos à la vieille Europe et à la ville de Nice pour monter à bord d'un cargo mixte de la Holland Africa Line à destination de Port-Harcourt. Il va rejoindre son père, qui est médecin de brousse et qu'il n'a jamais vu. Après avoir tenté en vain, pendant l'Occupation, de revenir sur la Côte d'Azur pour voir les siens et les emmener en Afrique, cet officier de santé de l'armée britannique était resté, seul, au Nigeria pendant tout le conflit.
Durée:12h. 22min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:69398
Résumé: Qui est exactement Voltaire (1694-1778) ? Est-il d'abord le défenseur des Calas, Sirven, La Barre, c'est-à-dire l'apôtre de la tolérance, celui dont le nom, encore aujourd'hui, mobilise les foules sur toute la planète ? Est-il surtout, avec son Siècle de Louis XIV et son Essai sur les moeurs et l'esprit des nations, le promoteur d'une nouvelle écriture de l'Histoire ? Doit-on le considérer comme le plus grand tragédien de son siècle, l'égal, à son époque, de Racine et de Corneille ? Peut-on oublier qu'il fut un financier hors-pair, voire un véritable homme d'affaires ? N'a-t-il pas été consacré, sur la fin de sa vie, seigneur de village ? Et qui d'autre que lui est devenu, au siècle des Lumières, l'icône de tout un peuple ? C'est de cet homme, et de ce peuple, qu'il est ici question
Durée:7h. 58min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:68953
Résumé: En ce siècle des Lumières où la science commande et où les nouveaux instruments de mesure rendent plus sûrs les voyages au long cours, Jean-François de Galaup, comte de La Pérouse (1741-1788?), entré dans la marine à quinze ans, consacre sa vie à la navigation. Commencée sur les côtes françaises, son épopée s'échève une trentaine d'années plus tard, au large des îles Salomon. Auparavant, il aura navigué de l'île de France aux Indes, participé à la guerre d'Indépendance américaine et aux combats contre les Britanniques aux Antilles. S'appuyant sur la lecture de son Journal de bord, ses lettres, ses notes, ses comptes rendus, ses Mémoires, et les recherches les plus contemporaines, Anne Pons tente de percer le mystère de l'homme qui ne semble avoir vécu que pour tourner autour du monde. Louis XVI, qui avait commandé la fatale expédition, ne saura jamais que ses marins avaient péri, ni Lapérouse que son roi était mort décapité.