Contenu

Le chapeau de Vermeer: le XVIIe à l'aube de la mondialisation

Résumé
Le Chapeau de Vermeer est un livre brillant et singulier. Derrière ce titre mystérieux se cachent sept histoires passionnantes, sept voyages à travers le globe, que Timothy Brook déroule à partir de six tableaux de Vermeer et une faïence. Éminent sinologue s'offrant une incursion dans la Hollande de l'âge d'or, Brook nous convie en effet à une autre lecture des oeuvres de Vermeer. Non pas celle d'un historien d'art qui s'attacherait à l'usage de la lumière ou de la couleur, mais bien celle d'un historien qui focalise son attention sur un détail, un objet, une figure, autant de portes qu'il ouvre sur le vaste monde en mutation du xvue siècle, nous dévoilant l'ampleur des échanges culturels et commerciaux entre Est et Ouest, qui furent l'amorce de notre mondialisation actuelle. Ainsi, une simple jatte de fruits dans La Liseuse à la fenêtre (Dresde, Gemldegalerie) nous entraîne sur les routes du commerce maritime de la fameuse porcelaine bleu et blanc en provenance de Chine, tandis qu'un somptueux chapeau de feutre dans L'Officier et la jeune fille riant (New York, Frick Collection) nous mène au Canada, jusqu'aux fourrures de castor que Samuel Champlain soutire à ses alliés hurons. Une fascinante et convaincante approche d'histoire culturelle, fondée sur une érudition sans failles, qui insiste, avec un sens consommé du récit, sur les rapprochements et les interactions entre les différentes parties du globe.

Pas disponible en CD.

Genre littéraire: Histoire/géographie
Durée: 9h. 25min.
Édition: Paris, Payot, 2010
Numéro du livre: 25495
ISBN: 9782228904933
Collection(s): Histoire
CDU: 930

Documents similaires

Durée:12h. 1min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:35476
Résumé: Par l'auteur du «Chapeau de Vermeer.» De l'Extrême-Orient jusqu'à l'Angleterre de Jacques Ier Stuart, ce livre nous emmène sur les traces d'une mystérieuse carte de la Chine de 1608 dont John Selden, orientaliste convaincu, fut le dernier propriétaire. L'ayant découverte dans une bibliothèque où elle dormait depuis plus de trois siècles, Timothy Brook décide d'en percer les secrets. Et c'est ainsi qu'à partir d'une insolite rose des vents, de deux papillons du désert de Gobi, d'un ambitieux capitaine de Chine et d'un faisceau de routes commerciales, nous suivons les majestueuses jonques chinoises, ces "navire du trésor" qui, de Goa, Nagasaki, Quanzhou ou Manille à Amsterdam, Anvers ou Londres, convoyaient précieuses épices, délicates porcelaines et estampes pornographiques japonaises…
Durée:16h. 18min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:67103
Résumé: Dans les premières décennies du XXe siècle, Shanghai est la Babylone de l’Extrême-Orient : elle attire de nombreux aventuriers, écrivains et artistes du monde entier pour son atmosphère de glamour et de fête. Emily Hahn, dite « Mickey », est une célèbre journaliste du New Yorker. Après la crise de 1929, elle arrive à Shanghai et descend au somptueux Cathay Hotel ; elle est immédiatement emportée par le tourbillon mondain de la ville, croisant notamment Ernest Hemingway, Harold Acton, des aristocrates italiens et des officiers anglais. Mais c’est lorsqu’elle rencontre Zau Sinmay, un poète chinois issu d’une illustre famille, qu’elle découvre la véritable Shanghai : la ville des riches coloniaux, des agents triples, des fumeurs d’opium, des paysans déplacés depuis leurs provinces misérables, des réfugiés juifs et russes blancs. C’est grâce aux chroniques et aux reportages de Mickey que le public américain découvrira les réalités de la vie en Chine. Cependant, la brutale occupation japonaise détruira la Shanghai d’avant-guerre, et la Chine entrera dans une nouvelle période de son histoire.
Durée:12h. 24min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:21627
Résumé: Le combat que Renny a entrepris pour tenter de sauver Jalna de la faillite, l'épuise. Un soir de détresse, il a trompé sa femme Alayne. Celle-ci l'apprend et sa fierté supporte mal l'offense. Elle quitte Jalna. Renny, qui n'avait désiré qu'un moment d'oubli, se sent incapable de continuer seul cette lutte épuisante. Il aime Alayne et pour la première fois de sa vie, il est prêt à s'humilier, à implorer son pardon. Alayne ne résiste pas à ce Renny tout nouveau. Elle revient à Jalna. C'est alors que le plus jeune des Whiteoak, Wakefield, se sent appelé par Dieu et décide d'entrer chez les bénédictins. L'amour de Pauline, sa fiancée, parviendra-t-il à le retenir ?
Durée:14h. 50min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:21552
Résumé: Finch, heureux d'avoir aidé Renny et Piers à rétablir la situation à Jalna, quitte le Canada. Il va en Angleterre rejoindre sa tante Augusta et son frère Eden, le poète, la brebis galeuse des Whiteoak. C'est là qu'il rencontre Sarah, belle, riche et égoïste. Finch est violemment attiré par la jeune femme mais, inconsciemment, il la sent dangereuse. Sarah l'aime autant que sa nature lui permet d'aimer et elle est assez lucide pour comprendre que Finch ne l'épousera pas. La patience n'est pas la vertu dominante de Sarah qui se console vite auprès d'un mari vieux et riche. Finch se réfugie à Jalna. Mais quelle fatalité pousse les Whiteoak à toujours s'éprendre de leurs belles-soeurs ?
Durée:5h. 33min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:6222
Résumé: Vittorio, 7 ans, vit avec sa mère et son grand-père dans un petit village de l'Italie. Le père est au Canada, il économise pour faire venir sa famille. La mère a été vue avec un autre homme que son mari, on n'est pas indulgent dans les hameaux des montagnes où les superstitions de toutes sortes mènent la vie de tous les jours. Les habitants du village tournent le dos à cette famille, Vittorio grandit dans ce climat hostile...
Durée:8h. 44min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:23077
Résumé: Qu'elle soit constituée de quelques livres ou de volumes par milliers, qu'elle obéisse à une classification rigoureuse ou aléatoire, qu'elle soit de Montaigne ou d'Alexandrie, qu'on veuille la détruire (comme, si près de nous, à Sarajevo, à Kaboul, à Bagdad) ou l'ériger, qu'elle soit mentale, comme chez Borges, ou institutionnalisée - avec heures d'ouverture et réglementations -, qu'elle ait pour résidence de vastes bâtiments aux allures de nefs ou de temples ou qu'elle joue les passagères clandestines dans des cartons, entre deux déménagements, que les livres qui la composent soient alignés sur des étagères de bois blanc ou d'acajou massif, qu'est-ce qu'une bibliothèque, sinon l'éternelle compagne de tout lecteur- son rêve le plus cher ? Pourtant, entre les plaisirs offerts par le chaos généreux d'une caverne d'Ali Baba ou ceux; plus austères, que procure le classement, entre infini et rayonnages, faut-il nécessairement choisir ? Et n'y a-t-il pas quelque présomption à vouloir sédentariser, non les livres mais les textes, par définition nomades ? Existe-t-il un ordonnancement idéal du grand thésaurus livresque de l'humanité ? Pour peu que, à l'instar d'Alberto Manguel, on ait affronté en combat singulier, et toute une vie durant, la nature profonde de la bibliothèque, telles sont bien les insondables questions que soulève, in fine, cet espace prétendument banal - voire, pour certains, parfaitement démodé ! Après Une histoire de la lecture, Alberto Manguel offre donc ici un essai " contigu ", au propos lumineusement complémentaire, d'où il appert que construire une bibliothèque, privée ou publique, n'est rien de moins qu'une mise à l'épreuve d'ordre philosophique dont l'avènement annoncé de la bibliothèque électronique ne saurait réduire la portée.
Durée:9h. 14min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:30327
Résumé: Oregon, 1851. Eli et Charlie Sisters, redoutable tandem de tueurs professionnels aux tempéraments radicalement opposés mais d'égale (et sinistre) réputation, chevauchent vers Sacramento, Californie, où ils ont pour mission d'exécuter un chercheur d'or. Tandis que Charlie galope sans états d'âme - mais non sans eau-de-vie - vers le crime, Eli ne cesse de s'interroger sur la pertinence de la funeste activité à laquelle tous deux s'adonnent, au fil de rencontres aussi insolites que belliqueuses avec les individus patibulaires ou visionnaires qui hantent l'Amérique de la Ruée vers l'or. Avec ce roman jubilatoire, où l'humour noir le dispute à une subtile excentricité, Patrick deWitt offre un hommage décalé aux classiques du western en l'inoubliable compagnie de deux frères moins liés par le sang et la violence que par l'indéfectible amour qu'ils se portent silencieusement.
Durée:9h. 26min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:13555
Résumé: Quatrième de couverture : Thomas Vanderlinden raconte l'histoire remarquable de sa mère, Rachel, et des deux hommes avec lesquels elle a partagé sa vie. Tous deux s'appelaient Rowland Vanderlinden. Le premier, parti en voyage, n'est jamais revenu. Le second Rowland, un homme que Rachel a accepté sans poser aucune question, était un mystère. Qui était-il ? Et qu'est-il arrivé au premier Rowland Vanderlinden ? Déterminé à percer les secrets des deux hommes, Thomas part à la recherche du premier Rowland, et le retrouve finalement sur une île isolée au milieu de l'océan Pacifique. Le premier Rowland raconte alors à Thomas ses nombreuses mésaventures et peu à peu Thomas apprend à le respecter
Durée:14h. 49min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:18009
Résumé: Utah, 1867. Erastus Hammer, éleveur de chevaux et chasseur renommé, mène une existence austère sur son ranch en compagnie de ses quatre épouses : Ursula la pieuse, Ruth l'éleveuse de vers à soie, Soeur Thankful l'aguicheuse et Dorrie, une adolescente rescapée d'un massacre de pionniers fomenté par les mormons et les Indiens. Discrète et solitaire, cette dernière n'a aucun souvenir de sa vie avant la tragédie et se voue tout entière à la pratique délicate de la taxidermie afin d'insuffler une vie éternelle aux trophées de chasse de son mari. Mais, la nuit, elle rêve de nuées d'oiseaux, de loups et revoit d'horribles scènes de violence.
Durée:11h. 15min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:16212
Résumé: " Sortir, marcher. Ainsi en va-t-il dans les rêves. C'est cela la loi des rêves : rester en mouvement. ". En 1846, l'Irlande est frappée par l'épidémie de mildiou. Les récoltes de pommes de terre sont ruinées et la famille de Fergus, refusant l'expulsion, subit la famine. Demeuré seul, Fergus comprend que, conformément à " la loi des rêves ", son seul espoir de survie est de quitter cette terre et d'aller de l'avant. Commence alors un périple semé d'embûches, de rencontres et d'aventures aussi cocasses que dramatiques, au cours duquel il croisera notamment une troupe d'enfants errants avant de rencontrer sa compagne, Molly, dont il devra apprendre à se méfier... Son chemin le conduira de Dublin à Liverpool où il embarquera pour le Québec...
Durée:18h. 26min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:34091
Résumé: Harry Steen, ingénieur des mines, est invité à participer à une conférence au Mexique. Lorsqu'un violent orage éclate, il trouve refuge dans une librairie de livres anciens. Il y fait une découverte lourde de sens. Un ouvrage daté du milieu du XIXe siècle, intitulé Le Nuage d'Obsidienne, relate un phénomène inexpliqué : un nuage noir aux propriétés réfléchissantes s'est immobilisé au-dessus de Duncairn, un bourg des Uplands écossais, où il a provoqué plusieurs décès mystérieux. Curieux hasard : Harry a bien connu ce village puisqu'il y a enseigné, jeune homme, après la mort de ses parents. C'est également à Duncairn qu'il avait rencontré Miriam Galt, qu'il aime depuis lors, malgré sa trahison. A son retour à Camberloo (ville imaginaire du Canada), Harry contacte un expert de livres rares à Glasgow, qui lui propose d'étudier l'ouvrage s'il lui envoie. Tandis que ce dernier l'analyse, Harry fait le récit de son parcours, depuis son enfance dans les taudis de Glasgow jusqu'à l'explosion d'une bombe, pendant la Seconde Guerre mondiale qui souffle son immeuble et tue ses parents, puis ses périples en Afrique, en Amérique du Sud et au Canada (dans l'Ontario), où il possède une usine. Ce roman est peuplé de personnages singuliers. Parmi eux, Jacob Nelson, un violoniste exhibitionniste qui devient le logeur de Harry après la mort de ses parents, et le recommande pour son premier emploi d'enseignant. Quant à Miriam, jeune femme impénétrable, elle vit dans un manoir, à l'écart de la société, en compagnie de son vieux père. Harry tombe éperdument amoureux d'elle et demande sa main. Mais elle refuse de l'épouser, révélant qu'elle est fiancée au patron de Harry. Enfin, Gordon Smith, un riche entrepreneur canadien rencontré en Amérique du Sud, propose à Harry de l'engager comme vendeur pour son entreprise de pompes industrielles. A son arrivée au siège de l'entreprise, à Camberloo, Gordon lui présente sa fille, Alicia. Il est alors évident que, plus qu'un vendeur, le père cherche un mari pour sa fille. Quoique secrètement toujours amoureux de Miriam, Harry épouse la jeune femme, avec qui il aura deux fils. Tout en continuant poursuivre ses recherches liées au Nuage d'Obsidienne et à son propre passé.
Durée:11h. 38min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:33416
Résumé: En 1968 au Canada, un enfant voit le jour dans un village reculé de la région du Labrador. Ni garçon ni fille, il est les deux à la fois - l'enfant naît hermaphrodite. Seules trois personnes partagent ce secret : les parents de l'enfant et Thomasina, une voisine de confiance. Ses parents le prénomment Wayne, mais Thomasina l'appelle secrètement Annabel avant de partir poursuivre une formation en Europe. Son père prend la difficile décision de faire opérer l'enfant et de l'élever comme un garçon, prénommé Wayne. Mais tandis que ce dernier grandit, son moi caché - une fille appelée Annabel - ne disparaît jamais complètement. Wayne rêve de faire de la natation synchronisée, de porter un maillot de bain pailleté que sa mère va finir par lui acheter sans rien dire au père... jusqu'au jour où le secret de son corps lui est dévoilé à l'hôpital. Wayne décidera donc de quitter son village pour aller travailler en ville sur des chantiers. Pourtant, il devra apprendre qu'il ne doit pas confier son secret à personne