Contenu

Un savant séducteur: Louis Agassiz (1807-1873), prophète de la science

Genre littéraire: Biographie/témoignage
Durée: 8h. 10min.
Édition: Vevey, Ed. de l'Aire, 2007
Numéro du livre: 16168
ISBN: 9782881088056
CDU: 590

Documents similaires

Lu par:Annie Ley
Durée:10h. 50min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:33450
Résumé: De 1844 aux années 1880, la célèbre tragédienne Sarah Bernhardt raconte l'histoire de son ascension, jusqu'à la conquête de Paris.
Durée:11h. 58min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:31803
Résumé: Un portrait du cinéaste Yves Boisset à travers des entretiens qui racontent 50 ans de cinéma. Son enfance, sa jeunesse, ses rencontres, ses idées et ses passions sont abordées.
Durée:2h. 23min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:31607
Résumé: Fuyant le nazisme en 1935, Zweig se réfugie à Pétropolis au Brésil, où il lit Montaigne. L'humaniste lui enseigne que seule compte la liberté intérieure. Avant de mourir, il rédigera cette courte biographie de l'humaniste.
Durée:1h. 7min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:31581
Résumé: En revenant dans sa ville natale de Provins, le musicien fait le récit des lieux, des êtres rencontrés et des sentiments éprouvés tout au long de son enfance et de son adolescence.
Durée:22h. 13min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:30927
Résumé: Christian Simenon était un homme sans grande qualité, contrairement à son frère, Georges, illustre écrivain. Embrigadé dans le mouvement rexiste du fasciste belge Léon Degrelle, il fut l'instigateur du massacre de Courcelles du 18 août 1944, où un grand nombre d'otages furent assassinés. Tandis que Georges collectionnait les triomphes littéraires et amoureux, Christian dérivait tragiquement.
Lu par:Manon
Durée:4h. 39min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:30261
Résumé: "Richie". C'est ainsi que ses étudiants le surnommaient, scandant ce prénom, brandissant sa photo, comme s'il s'agissait d'une rock star ou d'un gourou. Le soir de sa mort énigmatique dans un hôtel de New-York, une foule de jeunes gens se retrouva, une bougie à la main, devant le temple de la nomenklatura française, Sciences Po. Quelques jours plus tard, le visage mélancolique de Richard Descoings couvrait la façade de l'église Saint-Sulpice. Sur le parvis, politiques, grands patrons et professeurs défilèrent silencieusement, comme si l'on enterrait un roi secret. Au premier rang, l'épouse et l'amant du défunt directeur pleurèrent ensemble sa disparition. Après des années d'enquête, Raphaëlle Bacqué nous livre ce destin balzacien : l'ascension vertigineuse au cour de la vie politique française d'un fils de bonne famille, amateur de transgression. Un de ces hommes qui traversent leur temps et le transforment. Il a fait de Sciences Po le vivier de tous les pouvoirs. Distribuant à l'élite des cours rémunérés, faisant de son conseil d'administration une pièce maîtresse de l'échiquier politique, le Tout Paris l'adorait. Mais il a aussi ouvert les amphithéâtres aux élèves des banlieues. Envoyé ses étudiants dans les universités les plus prestigieuses du monde. Changé la vie de milliers de jeunes gens. Tout juste s'interrogeait-on sur ce directeur homosexuel, pourtant marié à une femme dont il avait fait sa principale adjointe. Monarque éclairé mais omnipotent, encensé par les médias puis brûlé avec le même entrain, personne ne l'a percé à jour. Raphaëlle Bacqué nous entraîne aujourd'hui sur ses pas ; dans les boîtes du Marais, les cabinets ministériels de la gauche et les salons sarkozystes ; dans les soirées étudiantes déjantées, les bureaux du conseil d'Etat, les couloirs de la Cour des comptes et les plus grandes universités du monde ; dans ses nuits solitaires réchauffées par des substances interdites. Personne n'a résisté à la folie de Richard Descoings. Surtout pas lui.
Durée:7h. 16min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:30479
Résumé: A l'occasion du centième anniversaire d'Aimé Césaire qui donnera lieu à de nombreuses manifestations, nous avons demandé à Daniel Maximin qui a connu et accompagné Césaire, qui a publié sa poésie et qui est le meilleur connaisseur de l'écrivain et de l'homme politique, un livre inédit. Aimé Césaire est en effet un des auteurs les plus prestigieux du Seuil. Il est l'initiateur du renouveau de la littérature antillaise et africaine et, surtout, celui qui a fait sortir la culture "noire" de son ghetto et lui a donné ses lettres de noblesse. Aimé Césaire, frère-volcan n'est si une biographie, ni un essai. Maximin, témoin privilégié, évoque l'ensemble de la carrière de Césaire et de l'influence majeure qu'ont exercé ses écrits et ses engagements des années trente jusqu'à sa mort. Ce livre d'une haute tenue littéraire et nourri de connaissances de première main, constitue un hommage mais aussi une très vivante introduction à l'un des esprits majeurs du XXe siècle.
Durée:6h. 35min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:30443
Résumé: Drôle et chaleureux, Roger Moore ouvre son album souvenir et partage ses plus fameuses anecdotes sur Hollywood, des années 1950 à aujourd'hui. Et de nous raconter comment Lauren Bacall, Humphrey Bogart et Frank Sinatra, noceurs inconditionnels, créèrent le «Rat Pack» pour regrouper les autres stars festives ; ou comment le producteur d'Amicalement Vôtre réussit à obtenir la bénédiction papale (!) pour son film Jésus de Nazareth ; ou encore comment Tony Curtis refusait catégoriquement de faire des heures supplémentaires... Tant et tant d'autres indiscrétions dont Roger Moore nous délecte sur le ton de la confidence. Un Roger Moore qui fait vivre (ou revivre) ces personnalités et se raconte avec un humour empreint de tact, un savant mélange que l'on retrouve toujours chez lui avec plaisir.
Durée:9h. 59min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:22431
Résumé: Le prix Nobel de la Paix 2006 a couronné l'extraordinaire destin et le travail d'un homme qui a transgressé les préjugés conomiques, politiques et religieux les plus tenaces en mettant en place une banque pour les pauvres. En créant au Bangladesh la Grameen Bank, il a prouvé non seulement que le micro-crédit fonctionnait avec une extraordinaire efficacité - plus de 95% des prêts sont remboursés - mais aussi qu'il contribuait à redonner leur dignité à des millions d'hommes et surtout de femmes. Aujourd'hui, grâce à Muhammad Yunus et au micro-crédit, plus de 10 000 institutions de micro-finance sont réparties sur la planète - au Sud comme au Nord - et plus de 150 millions de familles pauvres ont enfin accès à des services financiers adaptés. Une authentique révolution mise en place par un visionnaire dont voici l'autobiographie.
Lu par:Hubert Charly
Durée:5h. 17min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:23107
Résumé: Israël Finkelstein a eu la chance, dit-il, " d'être au bon endroit, au bon moment ". C'est-à-dire de faire ses premiers pas dans la recherche archéologique en Israël dans les années 1970 quand les fouilles et les travaux des archéologues remirent en cause le chemin tracé de l'archéologie biblique traditionnelle. Il raconte dans ce livre non seulement son itinéraire personnel mais également les grandes étapes et les acquis de cette révolution dans l'archéologie de la terre d'Israël et de l'histoire biblique.
Durée:5h. 31min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:24424
Résumé: - Maman, tu n'es vraiment pas gentille avec moi ! Un frisson m'a parcourue. Elle faisait des mots croisés sur la table de la cuisine et c'est à moi, sa fille, qu'elle s'adressait ainsi. Dehors resplendissait le ciel toujours bleu de Sardaigne... - Comment m'as-tu appelée ? - Maman, pourquoi ? - Mais maman... C'est toi ma maman ! Depuis cette scène, avec amour, Giulia Salvatori accompagne sa mère sur les sables mouvants et arides du désert d'Alzheimer, où affleurent pour elle les souvenirs intimes du passé d'Annie Girardot.
Durée:4h. 31min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:22984
Résumé: « Cette année, je suis retourné dans mon quartier à Mantes-la-Jolie, au Val Fourré pour être précis. Pour vous parler d'un garçon nommé Daoud. Ici, on se ressemble tous un peu. Alors, forcément, Daoud et moi, on est un peu pareils. Comme moi, il a grandi là, dans ce quartier d'où je vous écris ; une histoire comme une poupée russe avec, à l'intérieur, d'autres histoires magnifiques, tragiques, drôles. Derrière, il y a la vie : magnifique, tragique, drôle. Et il y a le regard de Daoud : tendre, cinglant, touchant. Curieux comme les sentiments d'amour et d'amitié s'égarent quand il s'agit de parler des quartiers. Nous ne sommes pas des chiffres, ni des statistiques, ni des catégories sociales, ni des issus-de-l'immigration. Nous sommes, c'est tout. On est là. On traverse cette société, la même que la vôtre. Parfois, c'est elle qui nous traverse, qui nous fend, nous casse. Déjà qu'on était un peu éparpillés. On voudrait que parfois, elle nous répare aussi. En attendant, on vit. Et c'est marrant de vivre... »