Contenu

Le vide et le plein: carnets du Japon 1964-1970

Résumé
On sait l'attachement porté au Japon par Nicolas Bouvier, découvert lors d'un premier voyage en 1956 prolongé huit ans plus tard sur un paquebot des Messageries maritimes, avec femme et enfant. Un séjour de deux ans, des petits boulots de rédacteur et de traducteur qui permettent de survivre puis un retour à Genève. Vingt ans plus tard, "Chronique japonaise" livre les impressions et émotions de l'auteur extraites des carnets soigneusement annotés tout au long du voyage. La plupart de ces carnets étaient restés inédits, Eliane Bouvier a décidé de les rendre publics. Avec la volonté de ne pas transformer le travail de Nicolas et de laisser ces notes telles quelles, nous offrant ainsi un panorama touchant de fragments, de sensations, de mots. Le choix du titre (tout un symbole) renvoie à l'ouvrage "Le Dehors et le Dedans" (Editions Zoé) et oppose le Japon urbain et trépidant à la sérénité des temples et des grands espaces. La ville face à la campagne...
Genre littéraire: Voyage/exploration
Durée: 6h. 36min.
Édition: Paris, Hoëbeke, 2004
Numéro du livre: 13044
ISBN: 9782842301767
Collection(s): Etonnants voyageurs
CDU: 915.2

Documents similaires

Durée:6h.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:15605
Résumé: Nicolas Bouvier, l'oeil alerte. La curiosité à vif, l'esprit gourmand, s'arrête sur une image qu'il redécouvre avec surprise. Il la sort du dossier où elle dormait, la regarde, l'écoute, la déplie. la lit, comme le pêcheur la rivière pour savoir où et comment y vit le poisson. Une histoire alors prend forme et vie, s'inscrivant à nouveau dans le cours du temps. L'image est le point de départ et le point d'arrivée : entre deux les mille formes du voyage, mais brèves et ramassées : récit d'aventures intérieures et extérieures, découvertes et mystères, dialogues entre les époques et les siècles, les lieux, les mondes et le sphères, le nord, l'est et l'ouest, les hommes et les femmes...
Durée:3h. 29min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:14585
Résumé: Nicolas Bouvier, après avoir voyagé pendant deux ans, entre autres dans la péninsule indienne, "passe" sur l'île de Ceylan, pour rejoindre un couple d'amis malheureuseument déjà repartis pour l'Europe. Le voilà bloqué sur cette île, à Galle, faute d'argent pour rejoindre le Japon et poursuivre son voyage. Malade de la typhoïde, il va vivre là plusieurs mois, au milieu des "petites bêtes" très variées et très nombreuses qui peuplent sa chambre...
Durée:5h. 19min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:18607
Résumé: Des textes inédits de Nicolas Bouvier (1929-1998) rédigés en des pays sur lesquels il n'a rien publié de son vivant : telles sont les pépites de ces archives sur près d'un demi-siècle. En 1948, le jeune homme de dix-huit ans écrit son premier récit de voyage entre Genève et Copenhague, rempli d'illusions qu'il veut "rendre réelles" ; en 1992, l'écrivain reconnu sillonne les routes néo-zélandaises, à la fois fourbu et émerveillé. On découvrira aussi avec lui la France et l'Afrique du Nord en 1957-1958, l'Indonésie en 1970, la Chine en 1986 et le Canada en 1991. Autant de voyages initiatiques aux divers âges de la vie. La brièveté des notations, les feuilles de route, l'absence de relecture et de projet littéraire rendent particulièrement attachantes ces pages dans lesquelles transparaît tout le talent de Bouvier, portraitiste et observateur hors pair, mais également reporter, historien, ethnographe, conférencier, photographe, poète.
Durée:10h. 32min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:19935
Résumé: Depuis cinquante ans qu'il arpente le globe, Nicolas Bouvier fait figure de référence pour tous les écrivains voyageurs. Ses livres sont rares pourtant et l'on n'y trouvera guère mention de records ou de raids spectaculaires. Cet Usage du monde ne fait pas exception. Car l'écrivain suisse aime prendre son temps. Il attendra parfois dix ans, voire vingt, avant de relater, solidement mûries ses impressions de voyage. Cette patience accumulée lui permet de pénétrer en profondeur les paysages comme les êtres humains. Une documentation toujours très solide affleure, mais sans gêner un récit libre et alerte, plein d'humour. Photographe par ailleurs remarquable, jamais il ne mitraille, ni ne s'éparpille en vains clichés : un souci constant de vérité l'anime, guide son pas de marcheur économe. Et c'est bien la respiration, le souffle d'un véritable écrivain qui gonfle ces carnets...
Durée:7h. 47min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:14257
Résumé: "Dans l'esprit de bien des Japonais, l'Occidental est un être troublé, plein de scories et de caillots. Tout à fait moi ce soir. Aussi la perfection de cette chambre nue m'écrase. Me réprouve. Me donne l'impression d'être sale alors que je sors du bain. D'avoir trop de poils, et de désirs immodestes, et peut-être même un ou deux membres superflus. Il y a dans ce décor - comme ailleurs dans la nourriture - une immatérialité qui répète sans cesse : faites-vous petits, ne blessez pas l'air, ne blessez pas votre oeil avec vos affreux blousons de couleur, ne soyez pas si remuants et n'offensez pas cette perfection un peu exsangue que nous jardinons depuis huit cent ans."
Lu par:Louis Bodmer
Durée:4h. 51min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:5203
Résumé: Globe-trotter, poète, écrivain du voyage, Nicolas Bouvier aura sans doute rempli autant de carnets de notes qu'il aura achevé de paires de chaussures. "Le Journal d'Aran et d'autres lieux" s'ouvre sur une balade le long des falaises d'îles irlandaises, saoules de vent et hantées par la solitude minérale, sur les traces de quelques moines fondateurs d'abbayes, de bâtisseurs acharnés. Ou plus simplement dans le sillage de la "jeune garce bottée" croisée dans le petit aéroplane cahotant assurant la liaison entre Galway et Aran. Comme l'écrivait Bouvier, le voyageur "vit d'instants volés, de reflets, de menus présents, d'aubaines et de miettes". Ses phrases sont dictées par sa seule sensibilité, elles s'épanouissent avec la légèreté d'un souffle dans lequel l'esprit du lieu se fait palpable.
Lu par:Claude Fissé
Durée:5h. 43min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:14852
Résumé: J'ai écrit mon premier poème à Tabriz et je l'ai mis dans "L'Usage du Monde". Tabriz était tellement chagallien et poétique sous cette épaisse couche de neige, avec ses ombres noires, titubantes. Je l'ai fait pour m'amuser. C'est au Japon que je me suis vraiment mis à en écrire, parce qu'il y a dans le monde japonais - dans le monde entier d'ailleurs, mais c'est au Japon que je l'ai senti le plus fort - des instants à la fois très brefs et très complets qui ne peuvent pas être rendus par la prose. Des choses qui ont besoin de la forme du poème, d'une poésie très visuelle, très laconique, très courte - ce n'est pas par hasard que les Japonais ont créé la forme de poésie la plus courte qui soit, le haïku : dix-sept syllabes. Et tout à coup, pensant à des spectacles, à des moments heureux ou de déconfiture totale, parce qu'à voyager seul dans cet été torride, souvent dans des payages ingrats - ils sont beaucoup moins beaux que les estampeurs ne l'ont fait croire -, il y a des moments où vous vous dites : qu'est-ce que je suis venu faire dans cette espèce de cul du monde ? Et ça, ça doit être dit en poèmes.
Lu par:Maryse Rudeau
Durée:9h. 12min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:70874
Résumé: Un récit de voyage sur les traces des grands vents européens. De l'Helm à la Bora en passant par le Foehn et le Mistral, l'auteur raconte tout au long de son parcours les mythes, les légendes, l'histoire, les savoirs et les superstitions qui y sont liés.
Lu par:Claude Fissé
Durée:23min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:20234
Résumé: Ce petit livre reproduit une œuvre presque inconnue : les trois premiers textes personnels de Nicolas Bouvier et douze gravures de Thierry Vernet, publiés en 1951 dans un portfolio à tirage limité. Les deux amis allaient le faire connaître à ceux qui croyaient en leur création et qui étaient prêts à les soutenir dans leur projet : le grand voyage vers l'Orient. C'est le point de départ de L'Usage du monde, le sceau d'une amitié infaillible.
Durée:34min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:10039
Résumé: Le hibou et la baleine sont les animaux totems de Nicolas Bouvier, écrivain suisse né en 1929, auteur d'un chef-d'oeuvre qui marqua son entrée en littérature en 1963 : L'Usage du monde. Filmé en 1992 dans des lieux familiers et intimes, il aborde au fil d'un entretien différents thèmes : l'ici - sa maison, la Suisse -, l'ailleurs - le voyage, l'espace -, les lectures, les mots, le travail d'écriture, la musique, le rire et les larmes, le temps, la mort, le corps, l'amour...
Lu par:Jean Frisch
Durée:47min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:9763
Résumé: Dans un entretien, Nicolas Bouvier disait : "La poésie m'est plus nécessaire que la prose parce qu'elle est extrêmement directe, brutale -c'est du full-contact ! ". Pourtant il ne fit paraître qu'un unique livre de poésie. Ecrits entre 1953 et 1997, ces poèmes forment un univers extraordinaire, celui de ce voyageur infatigable, arpenteur des beautés façonnées par la nature au gré des érosions et des accidents. Rapportée du monde entier, la poésie de Nicolas Bouvier dit dans une langue précise et racée toute l'intensité du monde.
Lu par:Jean Frey
Durée:1h. 43min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:66018
Résumé: En 1994, les Presses universitaires de Princeton publient un ouvrage intitulé Geneva, Zurich, Basel : History, Culture & National Identity. On demande à Nicolas Bouvier de s'occuper du chapitre sur Genève ; il écrit dix pages dans lesquelles il aborde avec lucidité et non sans humour ce qui a fait la spécificité de la ville, tout comme les grands noms qui ont marqué son histoire. En commençant par la guerre des Gaules, il fait la part belle à tous les "grands thèmes genevois" : rigueur du protestantisme calviniste, banques, pédagogie, botanique, humanitaire... On y découvre le double visage d'une République qui, au fil des siècles, a tantôt recueilli quelques-unes des plus grandes personnalités étrangères, tantôt rejeté ses plus illustres penseurs ; une République qui, parce qu'elle a toujours été prise dans l'étau de puissances adverses et parfois hostiles, a su se façonner une identité propre ; et où les sciences ont pu trouver un terrain de développement favorable alors même que les arts sont souvent restés en rade. Sans complaisance mais avec une évidente affection pour sa ville natal