Contenu

Quinze aventures en montagne

Mots-clés: Alpinisme / Roman
Durée: 7h. 53min.
Édition: Paris, Gautier-Languereau, 1966
Numéro du livre: 1258
Collection(s): Série 15

Documents similaires

Durée:24h. 10min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:1779
Résumé: C'est l'histoire d'un homme qu'un infatigable goût de l'action et un fervent besoin de comprendre vont entraîner dans toutes les aventures.
Lu par:Marcel Pahud
Durée:5h. 6min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:10418
Résumé: Le 11 février 1971, René Desmaison entreprend avec Serge Gousseault une grande première hivernale sur la face nord des Grandes Jorasses : la voie directe qui mène à la pointe Walker (4208 mètres). Dès les premiers jours, l'ascension se révèle difficile. La neige tombe sans discontinuer, les cordes, très endommagées par des chutes de pierres, sont presque inutilisables, les pitons manquent. Le 15 février, à trois cents mètres du sommet, le contact radio est coupé, les deux grimpeurs n'ont plus que deux jours de vivres. Serge Gousseault montre des signes de faiblesse alarmants. Désormais chaque mètre gagné est un combat. Les bourrasques et le froid glacial épuisent l'homme qui meurt le 22 février. C'est le journal d'une cordée tragique que raconte ici René Desmaison, sauvé in extremis au quinzième jour. En son temps, ce drame des Grandes Jorasses souleva une vive polémique sur les secours en montagne. Ce récit exceptionnel, aujourd'hui réédité, reste un hymne à l'ascension, une leçon de solidarité et un poignant témoignage sur la vulnérabilité de l'alpiniste face aux éléments.
Durée:3h. 34min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:5120
Résumé: Il fascine depuis des siècles. On l'appelle le "mont Maudit". On en a peur. Et puis un jour, un fou gravit le mont Blanc. Il est en redingote et se sert d'une échelle de corde. Nous sommes le 8 août 1786. Il est 18 heures et 23 minutes... Le mont Blanc est vaincu.
Durée:5h. 12min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:14055
Résumé: Alors que ses sorties en montagne riment avec échec, Caroline Letrange prend une décision aussi excentrique qu'inattendue : gravir avec son compagnon, Jacques, le Kilimandjaro et toucher les neiges éternelles de ce volcan tanzanien pour vivre son rêve d'enfant. Mais la légende ne s'apprivoise pas aussi facilement. La montagne, à près de 6 000 mètres, mettra son physique et son mental à rude épreuve. Ce récit raconte avec simplicité et humour une semaine de marche en haute altitude au coeur d'une Afrique méconnue, celle des hauteurs glacées. ce tableau enchanteur et poétique d'un voyage initiatique fourmille d'informations utiles à tous les amoureux de la nature.
Lu par:Martine Dubos
Durée:6h. 51min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:37536
Résumé: 1960. Une équipe de scientifiques, militaires et journalistes se lance dans la traversée du Ténéré, grande étendue encore inexplorée en plein cœur du Sahara. L’objectif principal de la mission est d’ouvrir une route d’approvisionnement du Tchad par le nord, exploit réalisé grâce aux avancées technologiques en matière d’orientation et de transport. Alors que Roger Frison-Roche appréhende la monotonie d’un voyage réglé au millimètre, massifs de montagnes et rochers inconnus se dévoilent peu à peu au fidèle chroniqueur de l’expédition, comblant les promesses de découvertes qui l’ont poussé à y participer. Mais plus que tout, la mission Ténéré se révèle d’une importance capitale pour l’histoire de l’humanité : les traces de présence humaine vieilles de plusieurs millénaires abondent, à la stupéfaction de tous. Comment imaginer que le Ténéré, cette plaine désertique redoutée des caravaniers, fut un jour une oasis fertile abritant les premières civilisations du monde ? [Source: Arthaud, 2017]
Durée:6h. 58min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:65721
Résumé: Au Sahara, pas de nouvelles signifie mauvaises nouvelles et le silence qui entoure la progression au Ténéré de la mission Lignac-Beaufort laisse déjà pressentir le pire quand deux goumiers rentrent à la base avertir le capitaine Verdier : malgré la perte de leurs hommes, de leurs chameaux et de leurs provisions, le lieutenant Beaufort et l'ethnologue Lignac, guidés par le Noir Djana, n'ont pas voulu revenir. Ils ont continué à s'enfoncer dans le désert en quête de la piste suivie dans l'Antiquité par les Garamantes qui se rendaient au Soudan avec des convois de bœufs chargés d'émeraudes prises peut-être dans la mystérieuse oasis appelée l'Adrar Iktebine, la Montagne aux Ecritures. A son tour, Verdier s'élance dans le désert avec une expédition de secours. A l'horizon se dresse un massif vertigineux. Mirage ou réalité ? Un carnet de route retrouvé dans les sables le renseigne : ce sont de très réelles falaises de granit que Beaufort, alpiniste accompli, a su maîtriser, entraînant ses deux compagnons jusqu'au sommet et à l'oasis légendaire. Une découverte extraordinaire les attendait dans cet éden coupé du monde où Beaufort a ressenti plus que jamais l'emprise des solitudes., Tout comme Lignac, il a trouvé avec La Montagne aux Écritures ce qu'il cherchait déjà dans La Piste oubliée.
Durée:13h. 54min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:67965
Résumé: Le quotidien des combattants de l'ombre en Savoie pendant la Seconde Guerre mondiale. Ce récit met en scène trois protagonistes : Rivière, le héros du pays, l'ancien de l'armée des Alpes, Laurent, que les épreuves vont transformer en chef, et Rodriguez, l'Espagnol fier et amoureux de la jeune Philo, qui cache un courage de fer sous sa beauté délicate.
Lu par:Hervé Vernet
Durée:10h. 34min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:3368
Résumé: La révélation de ces mondes inconnus des Eskimos et des Peuples chasseurs de l'Arctique. Les Indiens de la Taïga - Les Eskimos polaires.
Lu par:René Marti
Durée:7h. 29min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:2419
Résumé: La Nahanni est le nom d'une rivière d'Alaska, près du cercle polaire, qui prend sa source au Mont Sunblood, aux chutes Virginia et qui serpente en direction du sud vers la ville de Nahanni, située au pied de la chaîne du même nom. Roger Frison-Roche et Pierre Tairraz décident après un premier voyage dans le Grand Nord Canadien, de repartir ensemble pour affronter la remontée de la rivière Nahanni en canot. De retour d'expédition, ils nous font découvrir, à travers le récit et les photographies de leur voyage, les horizons de cette terre glacée aux noms redoutables - la porte de l'Enfer, la chaîne des funérailles, la chaîne des hommes sans tête, la vallée des hommes morts - qui, sans cesse, nous rappellent le danger omniprésent qu'implique une telle aventure. La première partie du livre est consacrée aux Eskimos et pétroliers d'Inuvik, la seconde aux Indiens et au Révérend Père Mary. La troisième partie, elle, est consacrée à l'expédition à travers les canons de la Nahanni.
Lu par:Fernande Guex
Durée:10h.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:596
Résumé: A Chamonix et dans les environs, tous les guides tiennent Brigitte Mappaz pour responsable de la mort de Zian, son mari. Sans son départ pour Paris, son absence prolongée, aurait-il risqué cette course en solitaire qui lui a été fatale ? En dépit de leur hostilité déclarée, Brigitte décide de rester : elle veut que leur enfant naisse dans la maison familiale des Praz. Elle a pour elle l'appui de la tante de Zian. Un fils naît, un autre Zian. Mais il faut vivre. Les débuts sont difficiles pour « l'étrangère ». Brigitte surmonte cette mauvaise passe, obtient finalement un Poste de gardienne au refuge de Leschaux, au pied des Grandes Jorasses. Il n'y monte guère de monde. Qui viendrait s'attaquer à ces pics ? Un jour, pourtant, deux jeunes Allemands risquent l'aventure jusqu'à présent jugée impossible : l'ascension de la face nord. Le mauvais temps les surprend à mi-parcours. Brigitte et un ami qui lui apporte du ravitaillement s'engagent à leur tour, pour les secourir, sur la paroi quasi verticale. Les joies et les périls des ascensions, la beauté des cimes et l'air vivifiant des hauteurs imprègnent ce roman de montagne qui fait suite à La Grande Crevasse.
Durée:7h. 28min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:342
Résumé: Des coureurs de montagnes et des escaladeurs de cimes, il y en a toujours eu chez les Servettaz comme dans les autres familles de la région de Chamonix - et depuis que la vogue de l'alpinisme amène en Savoie des « monchus » désireux de vaincre les sommets, on est aussi guide de père en fils mais, parce qu'il connaît trop bien les dangers du métier, Jean Servettaz a décidé de préparer le sien à devenir hôtelier. Cela n'a pas empêché Pierre de s'entraîner et d'être un fin grimpeur. Aussi est-il un des volontaires de la cordée qui doit descendre le corps de son père tué par la foudre pendant un orage au retour d'une course dans les Drus. La neige et la glace rendent l'expédition quasi impossible. Pour avoir voulu forcer quand même un passage, Pierre tombe. Il ne se relèvera de son lit d'hôpital que plus résolu à ne pas s'enliser dans la vie d'homme des plaines. Il sera guide comme son père. Il découvre alors que son accident lui a laissé une terrible séquelle : le vertige. Un prodigieux effort de volonté et l'aide de ses camarades lui permettront pourtant de répondre enfin à l'appel envoûtant des hauteurs. Un appel qui résonne tout au long de ce récit où sont merveilleusement évoqués la rude existence des montagnards et le site grandiose où ils vivent.
Lu par:Nelly Koeppel
Durée:8h. 44min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:568
Résumé: A Chamonix, la très jolie, très parisienne Brigitte Collonges n'était venue chercher que le soleil, la flânerie et le plaisir des fêtes mondaines. Or, voici que Zian, un jeune guide dont la montagne est toute la vie, lui révèle les joies du défi et de l'exploit, la splendeur des paysages inviolés... Un exaltant partage qui devient grand amour. Cependant, tandis que Zian, devenu son mari, se consacre tout entier à ses courses, Brigitte découvre la solitude, les angoisses de l'attente. Elle étouffe dans l'humble demeure, au milieu des villageois hostiles. Et cette montagne si belle qu'elle a tant aimée lui apparaît telle une ennemie, telle une rivale...