Contenu

Le judaïsme raconté à mes filleuls

Résumé
«Sait-on formuler la différence entre Israélite, Juif et Israélien? L'Israélien est celui qui a un passeport israélien. Cela va de soi. Mais l'Israélite? Est-ce une personne qui pratique la religion juive? Mais alors qu'est-ce qu'un Juif? Et de surcroît un Juif qui n'a pas de religion? «J'ai été souvent tenté d'expliquer pourquoi je me sens profondément Juif tout en étant laïque et ce que signifiait pour moi le judaïsme. Tout au long de mes précédents ouvrages, j'ai raconté non pas le judaïsme, mais des histoires de Juifs. Aujourd'hui, mes chers filleuls, j'aimerais évoquer pour vous une culture et des hommes hors du commun que j'aime et qui me portent depuis l'enfance: Abraham, Moïse, Ezra ... Jetés dans l'aventure naissante d'une humanité en proie au mal, ils trouvèrent le moyen de s'en défendre grâce à l'établissement du premier monothéisme et au livre le plus lu dans le monde, la Bible ... C'est sur ce chemin-là, celui d'un peuple et d'une mémoire qui ont survécu aux siècles, que je voudrais vous conduire. Car je suis de ceux qui espèrent encore que la connaissance des "autres" sera toujours la nourriture de la paix de demain. »
Durée: 5h. 7min.
Édition: Paris, R. Laffont, 1999
Numéro du livre: 10871
ISBN: 9782221091067
CDU: 296

Documents similaires

Durée:3h. 45min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:39520
Résumé: Sartre avait montré dans Réflexions sur la question juive comment le juif est défini en creux par le regard de l’antisémite. Delphine Horvilleur choisit ici de retourner la focale en explorant l’antisémitisme tel qu’il est perçu par les textes sacrés, la tradition rabbinique et les légendes juives. Dans tout ce corpus dont elle fait l’exégèse, elle analyse la conscience particulière qu’ont les juifs de ce qui habite la psyché antisémite à travers le temps, et de ce dont elle « charge » le juif, l’accusant tour à tour d’empêcher le monde de faire « tout » ; de confisquer quelque chose au groupe, à la nation ou à l’individu (procès de l’« élection ») ; d’incarner la faille identitaire ; de manquer de virilité et d’incarner le féminin, le manque, le « trou », la béance qui menace l’intégrité de la communauté. Cette littérature rabbinique que l’auteur décortique ici est d’autant plus pertinente dans notre période de repli identitaire que les motifs récurrents de l’antisémitisme sont revitalisés dans les discours de l’extrême droite et de l’extrême gauche (notamment l’argument de l’« exception juive » et l’obsession du complot juif). Mais elle offre aussi et surtout des outils de résilience pour échapper à la tentation victimaire : la tradition rabbinique ne se soucie pas tant de venir à bout de la haine des juifs (peine perdue…) que de donner des armes pour s’en prémunir. Elle apporte ainsi, à qui sait la lire, une voie de sortie à la compétition victimaire qui caractérise nos temps de haine et de rejet.
Lu par:Manon
Durée:4h. 27min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:30823
Résumé: Il y a quelques années, je sortais dans la rue avec une étoile de David autour du cou. J'étais fière de m'appeler Esther Vidal et je ne baissais pas la voix pour dire mon nom. Nous n'étions pas en danger dans la ville. Ni agressés à la sortie de l'école, de la synagogue, ou chez nous. Traiter quelqu'un de «sale Juif» était un tabou. Je ne pensais pas qu'il pût y avoir dans Paris des émeutes contre les Juifs. A vrai dire, je n'aurais même pas imaginé que l'on puisse entendre, lors d'une manifestation : «A mort les Juifs.» Une jeune femme, deux enfants, deux amours. La peur, le désir, l'espoir, la tentation de quitter la France et de faire son «alyah».
Durée:19h. 51min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:70698
Résumé: Tous les Juifs ne sont pas ashkénazes ou séfarades ! Il existe des dizaines de communautés méconnues dispersées en Afrique noire, dans le Caucase, en Inde, en Chine, en Amazonie ou encore aux Caraïbes. Elles remontent à la plus haute Antiquité ou, au contraire, aux dernières décennies – et il en naît de nouvelles chaque année ou presque Unique en son genre, le présent ouvrage dirigé par Edith Bruder nous invite à découvrir près d’une cinquantaine de ces diasporas, soit qu’elles aient été isolées géographiquement comme les communautés de Kaifeng, en Chine, ou celle des montagnes du Kurdistan – les seules à parler encore araméen –, soit qu’elles se prévalent d’une manière singulière de vivre leur identité juive, comme les Caraïtes de Crimée, les Subbotniks de Russie ou les Dönmeh de Salonique.
Durée:6h. 33min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:66936
Résumé: On prétend parfois que l’« homme occidental » serait le seul être humain pouvant vivre sans mythes. Il n’en est rien. À l’aune d’une lecture inédite de l’Ancien Testament, Ron Naiweld nous plonge dans ce grand mythe, support de la rencontre, fondatrice pour l’Occident, de la Bible et de la philosophie. Contre le récit traditionnel d’un dieu créateur unique et tout-puissant, sa lecture fait émerger une autre histoire. Son héros est un dieu motivé par le désir d’être reconnu comme tel par les hommes. Avec le temps et au contact des empires assyrien, babylonien et perse, le dieu développe son intelligence politique. Il apprend la puissance du peuple, l’utilité de l’ordre impérial et, de sa rencontre avec la pensée grecque, l’intérêt de l’idée monothéiste. Mais c’est avec saint Paul qu’il assouvit pleinement son désir. En suivant pas à pas l’histoire de ce dieu, cet essai fascinant montre comment, à force de torsions, de relectures, d’appropriations, le mythe d’un peuple marginal dans la fabrique culturelle du monde ancien est devenu l’un des mythes fondateurs de la civilisation occidentale. Comment Yahvé est devenu Dieu.
Durée:10h. 30min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:37377
Résumé: Voulant en apprendre plus sur ses aïeuls "israélistes", l'auteur reconstitue l'histoire des membres de sa famille. Il découvre leur amour inconditionnel pour la France, seul pays européen qui avait donné à ceux de son peuple le privilège d'être des citoyens de plein droit. Il apprend également tous les sacrifices qu'ils ont faits pour devenir des Français exemplaires.
Durée:10h. 50min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:67867
Résumé: Dans ce livre magistral, Arthur Koestler s’interroge sur la double origine du peuple juif et s’attaque à l’histoire extraordinaire du peuple khazar. En historien novateur, Arthur Koestler retrace l’épopée des Khazars, de leurs origines à leur déclin. S’attardant sur la composition de la mosaïque ethnique de ce peuple guerrier et sur ses mythes, l’auteur dépeint un monde méconnu qui contribua à façonner la destinée de l’Europe médiévale. Aux confins des mondes occidentaux et orientaux, l’autorité khazare est le seul exemple concret d’un État juif avant la fondation de l’Israël contemporain.
Durée:6h. 36min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:65812
Résumé: Roman d’exil qui tend au tragique (c’est la destinée de tout un peuple qui se lit en filigrane du drame familial et personnel de Mendel Singer), Job, roman d’un homme simple est écrit dans un style simple mais puissant. S’il emprunte parfois au Livre de Job dont il s’inspire, c’est pour renforcer son caractère exemplaire, c’est pour accentuer les souffrances d’un personnage qui en vient peu à peu à douter de son Dieu… Et pour confirmer le talent littéraire hors-pair de Joseph Roth
Durée:12h. 3min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:66922
Résumé: Shlomo Sand, professeur (émérite) d'histoire à l'université de Tel Aviv, nous régale dans ce premier roman policier à mettre en scène les débats qui déchirent la culture politique israélienne, la paranoïa et l'incapacité des services de sécurité et, surtout, la force aveugle d'un récit biblique sur les origines de l'État hébreu auquel il est dangereux de toucher.
Durée:10h. 39min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:72116
Résumé: Devoireh ("Deborah" en yiddish) est née et a grandi au sein de la communauté hassidique de Satmar, obéissant aux principes stricts et implacables qui régissent les moindres détails de son quotidien. Tous les principes, sauf celui de ne pas lire de littérature. Les moments de lecture volés de son enfance, passés à découvrir les personnages indépendants et fiers de Jane Austen et Louisa May Alcott, lui ont donné envie de découvrir une autre vie, au milieu des gratte-ciel de Manhattan. Un jour, elle sent que le temps est venu d'échapper à son mariage dysfonctionnel avec un homme qu'elle connaît à peine, d'abandonner ses responsabilités de bonne fille et de laisser cours à ses désirs. Indépendamment des obstacles, il est temps, pour elle et son fils, de trouver le chemin du bonheur et de la liberté. Un récit autobiographique saisissant.
Durée:18h. 30min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:73224
Résumé: Un livre touché par la grâce qui transcende les genres et raconte une enquête. Menée par une autrice - anthropologue, Américaine, juive -, qui part sur la trace de son ancêtre, instituteur au Chambon-sur-Lignon durant la Seconde Guerre mondiale, et rencontre au passage des millions de Juifs d'hier et des millions de migrants d'aujourd'hui. Pour finir par se rencontrer elle-même. Un témoignage fort sur le sens d'une vie, le concept de paix et le devoir de mémoire.
Durée:8h. 11min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:33838
Résumé: Un procès a lieu pour savoir si Eve, la première femme de l'histoire, est à l'origine de la faute originelle. Nahamma, l'épouse de Noé, raconte le procès et accepte de témoigner au sujet des temps d'avant l'apocalypse. Un roman sur les événements qui se sont déroulés au jardin d'Eden et sur Eve, la première femme à combattre pour la liberté de penser, quel qu'en soit le prix.
Durée:19h. 34min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:66062
Résumé: Mais quelle vie ! Pour la première fois, Marek Halter remonte le fil de son incroyable destin. Il était une fois… un petit garçon juif polonais, né à Varsovie quelques années avant le début de la Seconde Guerre mondiale. Chassé par le nazisme dans de lointaines Républiques de l’Union soviétique, il y a survécu, avec ses parents, pour arriver à Paris au tout début des années 1950. Destiné à une carrière de peintre, il va, de hasards en rencontres, devenir le romancier populaire que nous connaissons bien, et cet infatigable militant de la paix qui a toujours rêvé et n’a jamais renoncé. De son enfance à aujourd’hui, en véritable conteur, porté par une foi absolue dans le pouvoir du Verbe, de la parole, du dialogue, Marek Halter revient sur chaque étape de ce destin unique où l’on croise Staline, Ben Gourion, Golda Meir, Nasser, Sadate, Yasser Arafat, Peres, Perón, Che Guevara, Poutine, Jean-Paul II, le pape François… sans oublier les présidents de la République française avec lesquels il a toujours entretenu une relation particulière.