Contenu

Recherche par mot-clé: RÉCIT DE VOYAGES (genre littéraire)

540 résultats. Page 1 sur 27.

Durée:9h. 58min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:75709
Résumé: "Là, sur cette rive perdue, le berger nu à mes côtés, écoutant alentour les cris spectraux des oiseaux d'eau aux longues pattes, au long bec, écoutant l'eau clapoter sinistrement comme la langue d'un lion repu contre la rive perlée, je sentis que, même si j'étais submergé plus tard par la vulgarité du monde moderne, celui des voitures, des usines, des téléphones et des "cinémas", je ne pourrais jamais oublier qu'un jour - un certain dimanche après-midi - j'avais contemplé une partie de la Terre où demeuraient des traces évidentes du formidable génie créateur de Dieu". Sont ici réunis les récits africains de Llewelyn Powys écrits lors du long séjour qu'il fit au Kenya pour aider son jeune frère Willie, le benjamin de la famille, à la ferme qu'il avait acquise. Y apparaissent en pleine lumière, la vulgarité, la rapacité et la cruauté des sujets de Sa Majesté, décuplées par le soleil qui flambe et attise les pulsions, tandis que rôdent les bêtes de proie, que rugissent les lions et que se déchaînent les éléphants de la vallée du Grand Rif...
Durée:4h. 22min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:75667
Résumé: L'été venait de commencer quand je partis chercher les fées sur la côte atlantique. Je ne crois pas à leur existence. Aucune fille-libellule ne volette en tutu au-dessus des fontaines. C'est dommage : les yeux de l'homme moderne ne captent plus de fantasmagories. Au XIIe siècle, le moindre pâtre cheminait au milieu des fantômes. On vivait dans les visions. Un Belge pâle (et très oublié), Maeterlinck, avait dit : " C'est bien curieux les hommes... Depuis la mort des fées, ils n'y voient plus du tout et ne s'en doutent point. " Le mot fée signifie autre chose. C'est une qualité du réel révélée par une disposition du regard. Il y a une façon d'attraper le monde et d'y déceler le miracle de l'immémorial et de la perfection. Le reflet revenu du soleil sur la mer, le froissement du vent dans les feuilles d'un hêtre, le sang sur la neige et la rosée perlant sur une fourrure de mustélidé : là sont les fées. Elles apparaissent parce qu'on regarde la nature avec déférence. Soudain, un signal. La beauté d'une forme éclate. Je donne le nom de fée à ce jaillissement. Les promontoires de la Galice, de la Bretagne, de la Cornouailles, du pays de Galles, de l'île de Man, de l'Irlande et de l'Ecosse dessinaient un arc. Par voie de mer j'allais relier les miettes de ce déchiquètement.
Durée:12h. 25min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:75463
Résumé: Un matin brumeux de janvier 2011, Samuel Forey découvre qu’une révolution a éclaté en Égypte. Le Caire s’est embrasé et des milliers de révoltés ont pris d’assaut la place Tahrir, centre névralgique et politique de la capitale. Alors qu’il tentait de gagner sa vie comme journaliste depuis de nombreuses années, Samuel Forey prend une décision radicale . Du jour au lendemain, il quitte Paris et s’envole vers l’Egypte, à la recherche du grand soir. S’ensuit une odyssée de six années au Moyen-Orient, au cœur du Caire tumultueux, traquant des rebelles dans le labyrinthe de roche et sable du Sinaï, s’initiant au reportage de guerre à Alep ou Gaza, partageant le quotidien des combattants kurdes en Syrie ou des soldats irakiens dans le chaudron brûlant de la bataille de Mossoul, en Irak, la plus importante guerre urbaine depuis la Seconde Guerre mondiale — au contact de l’humanité dans son extrême, pour le pire comme pour le meilleur. Tout à la fois carnet de route, journal intime et récit initiatique, magnifiquement écrit, dans la tradition des écrivains d’aventure et de combat, les Aurores incertaines nous emmènent au cœur des tourments de ce début de siècle.
Durée:9h. 24min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:75398
Résumé: Enfant de la guerre civile en Irlande du Nord, Kerri ní Dochartaigh a connu la violence dès l’enfance. Elle raconte comment la fréquentation de la nature et des paysages l’a aidée à guérir de cette douleur. Quand certains se battent pour des territoires, Kerri nous rappelle que la terre est bien plus qu’une possession, elle est ancrage et refuge pour les âmes à la dérive et en perte de repères. Des lieux bienfaisants existent pour chacun, des lieux qui restaurent, guérissent. À travers sa parole inspirante, l’autrice propose à tous un chemin de résilience.
Lu par:Janick Quenet
Durée:12h. 8min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:74841
Résumé: Raynor et son mari Moth sont cachés sous l'escalier. Des huissiers tambourinent à la porte : ils doivent immédiatement quitter leur maison. La maison qu'ils ont construite pierre après pierre, où ils ont élevé leurs enfants et qui est leur unique source de revenus, va être saisie. Dans la même semaine, Moth, qui a tout juste cinquante ans, apprend qu'il est atteint d'une maladie dégénérative incurable. Quand tout semble perdu, faut-il rendre les armes ? Raynor va en décider autrement. Ils n'ont plus d'argent, plus de maison ? Eh bien, ils marcheront. Sacs bon marché et tente d'occasion sur le dos, 250 euros en poche, voilà le couple de Gallois prêt à parcourir les 1 013 km du célèbre sentier côtier du Sud-Ouest de l'Angleterre, The South West Coast Path. Un récit de guérison et de renaissance qui nous entraîne dans un extraordinaire voyage à travers de sublimes paysages.
Lu par:AVH
Durée:4h. 30min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:75879
Résumé: Marcheur invétéré, l'écrivain note ce qu'il observe, des forêts de Sologne aux rues familières de Paris mais aussi dans les métropoles du monde entier. A ces pérégrinations pédestres, il mêle ses réflexions sur cette activité ambulatoire, mais aussi des souvenirs personnels, des évocations de lectures ou des questionnements philosophiques sur la liberté, la nature, la foi ou le néant.
Durée:3h. 1min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:74766
Résumé: La voilà, suspendue entre nous et l’Afrique, dramatique et suave, inquiétante et très douce, noire de lave et d’obsidienne, verte de raisin de Zibibbo, de câpres et d’olives, bleue de lac, indigo de mer. La voilà, l’île aux multiples noms : Yrnm, Cossyra, Qawsra, Bent el-Rhia, Pantelleria. Pantelleria, la dernière île. Pantelleria est beauté. Exubérante de vents, de mer et d’odeurs. De volcan. Sa nature extrême a, à travers les millénaires, exigé de trouver des solutions, de disputer, pierre après pierre, la terre à la lave, à opposer l’intelligence à la férocité du sirocco et du mistral. Île d’accostages sans fin, elle a été phénicienne, romaine, byzantine, arabe, normande, espagnole. Pantelleria n’est pas seulement une frontière géographique, c’est une frontière qui accueille, c’est un lieu qui nous rappelle à quel point est fragile et en même temps exceptionnelle la condition humaine.
Lu par:Corine Massy
Durée:14h. 19min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:74765
Résumé: « Dans notre lignée de femmes, je représente la quatrième génération à émigrer. » C’est pour rompre cette spirale de l’exil que Kapka Kassabova se rend aux sources de son histoire maternelle, les lacs d’Ohrid et Prespa, les plus anciens lacs d’Europe situés à cheval entre la Macédoine du Nord, l’Albanie et la Grèce. Kapka Kassabova parcourt leurs rives, grimpe les montagnes alentour, traverse leurs eaux et, au gré de ses rencontres - gardien d’église troglodyte, guide de montagne ou pêcheur -, collecte les histoires agitées de cette région des Balkans, dont tous les habitants ont, à un moment donné, connu la séparation d’avec leurs proches. Au tour de Kapka Kassabova de comprendre comment l’histoire de cette région, son histoire, a façonné ce qu’elle est et de s’en libérer. Une réflexion sur l’identité portée par une narration virtuose qui croise faits historiques, récits familiaux et légendes locales.
Durée:6h. 20min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:74487
Résumé: "Marcher là-bas où tout a débuté". Après La Nuit de feu, où Eric-Emmanuel Schmitt décrivait son expérience mystique dans le désert du Hoggar, il revient aux sources avec ce récit de voyage en Terre sainte, territoire aux mille empreintes. Bethléem, Nazareth, Césarée, lieux intenses et composites qu'il brosse sur le vif et où il approfondit son expérience spirituelle, ses interrogations, réflexions, sensations, étonnements jusqu'à la surprise finale, à Jérusalem, d'une rencontre inouïe avec ce qu'il nomme l' "incompréhensible" . Après la lecture de ce récit, le Pape François a envoyé une lettre à Eric-Emmanuel Schmitt qui est lue, en italien, par Michelangelo Marchese en postface.
Durée:8h. 1min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:75561
Résumé: Le 21 juillet 1832, l'auteur des Trois Mousquetaires part pour La Suisse et les Alpes sur les traces de Chateaubriand, Byron, Lamartine et Hugo.
Durée:7h. 27min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:74395
Résumé: Sur le Toit du monde à la fois ombrageux et accueillant, bâton de marche dans une main, carnet dans l'autre, Olivier Weber a peu à peu trouvé ce qu'il recherchait : l'isolement, le recueillement, la méditation, le souffle poétique de la vie sauvage, comme une échappatoire à la vitesse et à la modernité. " C'était une vieille promesse. Confronté aux souvenirs des guerres que j'ai couvertes, j'ai voulu me rendre dans une contrée mythique et oubliée, le Mustang. Fermé aux étrangers jusqu'en 1992, ce petit royaume en Himalaya désormais rattaché au Népal est un "petit Tibet' à la culture protégée et sans la tutelle de la Chine. Avec deux amis, dont un aveugle, et trois Mustangais, dont un prince du pays, je me suis aventuré au-delà de l'Annapurna dans des vallées perdues, sur des montagnes isolées, dans des hameaux dépeuplés qui tutoient les cieux, dans des monastères en renaissance ou désertés. A chaque pas, le cheminement et le pèlerinage intérieur se révélaient plus importants que le sommet, le vagabondage davantage que la conquête. Après plusieurs semaines d'une marche souvent vertigineuse, cette quête de pureté et de la "montagne intègre' fut l'occasion de réflexions sur le temps, l'hyper-communication de nos sociétés, l'empathie et la compassion, loin du rythme effréné de nos quotidiens. "
Durée:2h. 20min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:74184
Résumé: Face aux tourments de la vie, Yolande Favre s'est inventé une thérapeutique du monde : absorbé des pilules kilométriques, des capsules cartographiques, des potions magiques de latitudes improbables et de longitudes inconnues, elle est partie à pied, en stop, en train, en bus, en avion ; elle a marché, elle a parcouru, erré, elle a déambulé... Elle a tenté de faire silence, d'apaiser le remue-ménage intérieur. La découverte de la géopoétique s'accorde à ce besoin de respiration libératrice
Durée:6h. 4min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:74123
Résumé: Elle fut l’une des plus formidables aventurières du XXe siècle. Ses récits de voyage, son œuvre photographique, ses reportages ont fait d’elle une autrice mondialement connue. Ella Maillart (1903-1997) avait l’œil ethnographique, parfois sensuel, souvent ironique. En témoignent la quinzaine de textes inédits, peu connus ou introuvables de ce recueil, comme "Le sens du voyage" (1948), "L’école dans les nuages" (1966), "Voyage au Turkestan russe" (1935), "Le culte du serpent" en Inde, ou l’émouvant "Route à l’Est" (1939), version "sur le vif" de "La Voie cruelle". Attentive, où qu’elle soit, à la condition des femmes, Ella Maillart s’y montre à chaque instant d’une énergie et d’une curiosité inouïes, attirée comme un aimant par les contrées interdites, les trajets en zig-zag et les rencontres de hasard, pratiquant aussi l’art de la lenteur pour assimiler l’expérience, quêtant l’essentiel, qui seul est durable – l’immense nature, la liberté.
Durée:12h. 45min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:74107
Résumé: Nick Hunt nous avait emmenés à la rencontre des vents d’Europe dans Où vont les vents sauvages. Nous le retrouvons alors qu’il arpente les quatre coins du continent, à la découverte des lieux les plus inattendus, "qui ne devraient pas se trouver là, si proches de nous". Depuis une zone polaire en Écosse, à travers la jungle de Pologne, un désert espagnol et les grandes steppes de Hongrie, nous suivons cette étonnante promenade, sensible, informée et littéraire, dans des paysages dont on a peine à croire qu’ils existent sous nos latitudes.
Durée:2h. 50min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:73699
Résumé: En 1996, Luis Sepulveda et Daniel Mordzinski partent pour un long voyage à travers la Patagonie, de San Carlos de Bariloche au Cap Horn, à partir du 42e parallèle, et retour par la grande île de Chiloé. Ils en ont rapporté ce livre d'aventures, de rencontres, de témoignages sur la transformation d'un territoire mythique, et la marginalisation des Mapuches, peuple d'aborigènes légendaire. Ce voyage sans but, sans boussole, sans souci du temps, est aussi le formidable roman d'un monde à jamais disparu.
Durée:14h. 22min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:73669
Résumé: L'extraordinaire aventure de deux conquistadors du XVIè siècle, découvreurs d'un monde inconnu, dont l'un descendit pour la première fois l'Amazone, malgré lui, affrontant dangers et mystères au péril de sa vie. En 1541, Gonzalo Pizarro et son lieutenant, Francisco de Orellana, partent de Quito à la recherche du " pays de la Cannelle " et du mythique El Dorado. À la tête d'une expédition de deux cents hommes, ils arrivent exsangues et les pieds nus de l'autre côté des Andes. Perdus dans un labyrinthe marécageux, voyant leur nombre diminuer chaque jour, les deux conquistadors prennent la décision fatidique de se séparer. Orellana et cinquante-sept soldats descendront un peu plus bas sur la rivière Napo à la recherche de vivres, tandis que les autres les attendront. Pas un instant Orellana ne se doute que cette expédition de ravitaillement se transformera en exploration d'un continent. Sur son bateau de fortune, il croisera bientôt le cours du mystérieux Marañon, un fleuve aux dimensions gigantesques sur les eaux duquel il rejoindra l'océan. Buddy Levy raconte l'aventure extraordinaire de ces hommes qui descendirent pour la première fois l'Amazone au péril de leur vie, confrontés aux dangers et aux mystères d'un monde inconnu.
Durée:13h. 43min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:73592
Résumé: Un jeune savant russe débarque en 1871, à l'âge de vingt-cinq ans, sur les côtes de Nouvelle-Guinée, alors l'une des régions les plus inhospitalières et les plus méconnues du globe. Brumes continuelles, pluies et orages torrentiels, forêts impénétrables, montagnes inaccessibles, Papous à la réputation de cannibales bien établie, ont jusque-là découragé les coeurs les plus vaillants. Cependant, en dépit de fortes fièvres, plongé dans un environnement humain et naturel des plus terrifiants, Nikolaï Mikloukho-Maklaï s'accroche plus d'un an à son bout du monde. L'auteur nous livre ici un récit vivant et vibrant qui fonde les bases de la nouvelle ethnographie.
Durée:2h. 57min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:74670
Résumé: A partir de son histoire et de ses caractéristiques géographiques, l'auteur définit le territoire du Marais poitevin, présente ses paysages d'eau et de verdure, ses habitants et leur mode de vie.
Durée:12h. 18min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:74686
Résumé: Cette biographie retrace la vie d'aventures de ce marin de légende, des rives de l'océan Indien, où il navigue dès l'âge de 20 ans, à sa carrière de corsaire et d'armateur. L'auteur lève également le voile sur son attitude vis-à-vis de l'esclavage, grâce auquel Surcouf s'est considérablement enrichi.
Lu par:Evrard Brunel
Durée:7h. 13min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:74613
Résumé: Neuf fois, sa vie aurait pu s'achever à l'Everest... " Je suis allé neuf fois en expédition à l'Everest. Et huit fois, je n'ai pas atteint le sommet. Alors j'y suis retourné, encore et encore. Personne à ma connaissance n'a consacré plus de temps que moi à d'obscures tentatives sur le Toit du monde. J'ai presque toujours évité les voies normales, et refusé ce qui aurait rendu les choses plus faciles : l'oxygène, le soutien des Sherpas... Les risques en étaient décuplés. Alors quand on me demande (et on me le demande souvent) s'il m'est arrivé de frôler la mort, je dois prendre le temps de rassembler mes souvenirs. Parce que oui, de nombreuses fois, et de multiples façons, j'aurais pu mourir, j'aurais vraiment dû mourir. Ce livre est ma réponse à cette question : vous est-il arrivé de frôler la mort ? "