Contenu

Recherche par mot-clé: ESSAI (genre littéraire)

1444 résultats. Page 1 sur 73.

Durée:5h. 24min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:75691
Résumé: " Fin mai 2022, j'ai acheté, dans un magasin parisien spécialisé dans les randonnées en montagne, un lit de camp, un sac de couchage et une lampe torche. Le lendemain, j'ai installé mon équipement d'alpiniste sur le sol froid du musée de l'Acropole à Athènes pour y passer une nuit de lune décroissante, entièrement seule. Comment arriverez-vous à dormir avec tous ces yeux de marbre qui vous fixent ? m'avait-on prévenue. Mais c'est une nuit dans un musée vide que je m'apprêtais à passer devant l'Acropole. A Athènes, il ne reste que des miettes : un pied de déesse, la main de Zeus, la tête d'un cheval. Nous avons tous dérobé quelque chose à la Grèce : ses idées, à partir desquelles nous avons forgé nos racines occidentales. Les marbres du Parthénon, arrachés à la pioche et envoyés en Angleterre par Lord Elgin au début du XIXe siècle. Dans ce vol collectif, je ne suis qu'un imposteur parmi d'autres : je ne suis pas grecque, je ne parle pas le grec moderne, et pourtant j'ai bâti ma vie et mon écriture sur ce vol. Ce soir, ce privilège sans précédent dans l'histoire du musée m'a pourtant été accordé, à moi, qui n'ai ni Homère ni Platon dans mon sac, mais la biographie de Lord Elgin. " A. M.
Durée:11h. 18min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:75672
Résumé: Sur son lit de mort, Talleyrand négocie encore, mais quoi ? Émile Zola a-t-il succombé à un banal accident domestique ou bien fut-il victime d’un complot diabolique fomenté par des antidreyfusards ? Avec le talent de conteur qu’on lui connaît, Claude Quétel nous propose ici une étonnante promenade, celle du dernier jour de personnages, tantôt célèbres, tantôt tout à fait obscurs mais que leur mort a transcendés. Morts naturelles, accidents fatals, morts à la guerre, assassinats, duels, exécutions capitales, suicides… chacun de ces derniers jours a son histoire, sa couleur, son style.
Durée:3h. 14min.
Genre littéraire:Arts
Numéro du livre:75669
Résumé: Pour qui apprécie l'art chorégraphique, la danse contemporaine peut souvent dérouter : scènes sans corps, présence accrue d'autres arts ou technologies qui perturbent l'identité de la représentation. Pourquoi en arrive-t-on à parler de spectacles hybrides ? On expliquera dans ce livre que la danse cultive l'art de déjouer toute tentative de substantialisation et que le projet d'être contemporain ne se confond pas avec celui de faire rupture avec l'histoire de la danse ou de l'art. Il est vrai qu'il devient toujours plus difficile de s'en remettre à une ontologie classique de l'oeuvre pour saisir ce qui se passe sur les scènes depuis dix ans. Pour autant, ce court essai tente, en usant du paradigme de l'hybride, d'aider à comprendre ce qui se manifeste désormais dans le projet d'être contemporain pour un danseur-chorégraphe. On y trouvera de nombreuses descriptions d'oeuvres récentes et quatre portraits de figures importantes de la scène actuelle, exemplaires de l'intention d'être contemporain comme forme d'engagement.
Durée:3h. 26min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:75470
Résumé: Qu'est-ce qu'un début dans la vie ? Ressource infatigable de nos récits familiaux, le début d'une vie se réinvente chaque fois, signant la marque du romanesque dans nos existences. Pourquoi recommence-t-on et jusqu'à quand ? Qu'est-ce qui nous fait rechercher l'intensité du sentiment de vivre, l'impatience et l'innocence des commencements ? Et comment conserver cette ardeur au fil des épreuves ? Pour explorer ces débuts, Claire Marin déploie toutes les nuances de son extraordinaire art de comprendre, en lectrice accomplie de nos tourments et de nos joies.
Lu par:Janick Quenet
Durée:53min.
Genre littéraire:Arts
Numéro du livre:75462
Résumé: La naissance ne constitue pas tant un commencement qu'un changement abrupt, un bouleversement des conditions jusque-là offertes dans l'utérus, et il y a la gravité.
Durée:6h. 28min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:75449
Résumé: Il y a un « e » à génie mais combien de fois avez-vous entendu qu’une femme était géniale ? Première femme écrivain, voire premier écrivain tout court, musicienne, philosophe, éducatrice, activiste politique, Sappho (VIIe siècle avant J.-C.) fut, de son vivant, la première autrice à être reconnue comme géniale. Elle fut par la suite, de l’Antiquité à nos jours, sans cesse métamorphosée, quitte à être détournée, ce qui lui assure paradoxalement le privilège d’une nouvelle existence. Toujours trahie, toujours vivante, toujours géniale, telle est Sappho de Mytilène. Ce sont quelques-unes de ces vies, à la fois absolument réelles et fictives puisqu’elles ont été crues, neuf pièces d’un fascinant puzzle, que raconte ce livre. Sage aussi connue et révérée que Socrate chez les Grecs, Sappho devient tour à tour courtisane, sorcière païenne, activiste révolutionnaire, lesbienne sulfureuse et féministe iconique, miroir tranchant où se reflète l’image de la femme propre à chaque époque. À travers ces neuf vies de Sappho, emblème de toutes les femmes qui ont osé prendre la plume pour faire entendre leur voix, Laure de Chantal explore la question de la place que les sociétés ont réservé au génie féminin, à commencer par la nôtre.
Durée:2h. 39min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:75421
Résumé: Lawrence Durrell a toujours été attiré par le taoïsme et par le mélange de philosophie et de règles de vie sur lequel repose cette religion souriante, voire narquoise. A travers la théorie d'un mouvement global des processus naturels où alternent le yin et le yang, il perçoit une esthétique de l'univers qui, pour lui, est poésie. C'est donc le taoïsme qui unifie les deux parties de ce livre où les souvenirs ressortent sous l'interrogation philosophique : deux rencontres avec des êtres qui, chacun à leur manière, symbolisent pour l'écrivain le Tao et lui en révèlent le véritable sens. Grâce à Jolan Chang, l'érudit chinois sexagénaire aux allures d'adolescent, Durrell découvre, le temps d'un week-end, la magie essentielle du taoïsme, ce " point d'équilibre " idéal où s'inscrit l'homme dans le cosmos, où le couple d'amants immortels, incarnation extatique du yin et du yang, vit un orgasme exempt du narcissisme occidental qui réduit l'amour à se dominer mutuellement ". Son autre guide, c'est Véga au regard tantrique, avec laquelle il partit un jour à la recherche de Nietzsche et de Lou Andrés-Salomé sur les rives du lac Majeur. Cet univers de souvenirs et de méditations recèle, au fil du texte, d'étonnantes notations qui vont d'un humour débridé à la poésie la plus intimiste. A travers le sourire du Tao nous entrons dans un monde de gaieté et de légèreté, d'émotion et de réflexion que régit un style superbe, extrêmement élaboré, aux effets incantatoires et envoûtants.
Durée:5h. 16min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:75406
Résumé: Avant d'avoir atteint l'âge scolaire, un enfant a déjà subi plusieurs milliers d'heures de télévision ; une fois adulte, télévision et cinéma continuent de nourrir ses yeux d'ombres éphémères, rapidement évanouies. Évanouies ? Pas entièrement, nous explique l'auteur de ce livre, qui a procédé à une analyse agréable et brillante, des images le plus fréquemment et le plus largement consommées : spots publicitaires, journaux télévisés, films-catastrophes, séries policières, comédies... Que nous disent ces émissions, ces films au-delà de leur strict récit ? Ignacio Ramonet met à jour les liens invisibles - et pourtant fort puissants - qui rattachent ces divertissements de masse aux crises de notre temps.
Durée:9h. 24min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:75398
Résumé: Enfant de la guerre civile en Irlande du Nord, Kerri ní Dochartaigh a connu la violence dès l’enfance. Elle raconte comment la fréquentation de la nature et des paysages l’a aidée à guérir de cette douleur. Quand certains se battent pour des territoires, Kerri nous rappelle que la terre est bien plus qu’une possession, elle est ancrage et refuge pour les âmes à la dérive et en perte de repères. Des lieux bienfaisants existent pour chacun, des lieux qui restaurent, guérissent. À travers sa parole inspirante, l’autrice propose à tous un chemin de résilience.
Durée:5h. 1min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:75393
Résumé: Citoyens du monde, minorité créative, indignés, créatifs culturels, voilà les diverses dénominations que nous, acteurs du changement, portons. Il n’y a pas de définition qui fasse consensus car nos contours, nos engagements et nos actes peuvent être différents. Cependant, ce que nous partageons, c’est la ferme volonté de vouloir changer le monde. Nous aspirons à une vie plus qualitative, plus éthique, plus juste, plus humaine et plus respectueuse du vivant. Le changement de civilisation est déjà en route et il vient d’en bas. Nous sommes plus de 2 milliards de réenchanteurs, de citoyennes et de citoyens à réaliser des millions de révolutions tranquilles à travers la planète. Une force colossale qu’aucune puissance économique, politique ou militaire ne peut arrêter. Ensemble, nous construisons une société porteuse de sens, la nouvelle plaque tectonique du monde de demain.
Lu par:Claude Yersin
Durée:7h. 10min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:75111
Résumé: Issu de l'émission Superfail, diffusée sur France Culture, un ouvrage à la fois savant et humoristique dans lequel l'auteur partage dix secrets de l'échec collectif. Ce superfail, ou méga-ratage, intervient dans une situation paraissant contrôlée et rationnelle, qui, à cause de préjugés, d'ignorances, de négligences ou de fausses bonnes idées, échoue.
Durée:3h. 12min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:75074
Résumé: A-t-on le droit d’être heureux alors qu’il existe tant de souffrances dans le monde? Est-il possible d’être heureux alors que les dogmes de toutes sortes – religions et sciences confondues – imposent plus que jamais leurs «vérités» au détriment de nos illusions personnelles ?
Durée:12h. 48min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:75058
Résumé: Après avoir divorcé et quitté sa ferme apicole dans les monts Ozarks, S. Hubell vit un nouvel amour et s'installe dans le Maine, au bord de la mer. Elle se passionne pour la faune marine et observe les petits animaux qui peuplent les rivages. Elle établit des comparaisons entre ces animaux et l'homme, rappelant que l'espèce humaine n'est supérieure à aucune autre.
Durée:5h. 53min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:75030
Résumé: L’instruction est un mystérieux exercice d’empathie, pratiqué par d’anciens maîtres nomades, consistant à s’imaginer à la place d’un animal conduit à l’abattoir. Lorsque Isabelle Sorente décide de la suivre, elle n’imagine pas que cela la conduira à l’intérieur d’un élevage industriel, et à un questionnement bouleversant sur l’écriture et notre lien aux autres espèces Dans un style envoûtant, l’autrice raconte une quête spirituelle moderne, reliant le destin des bêtes de somme au nôtre. Car humains ou animaux, tous sont emportés dans une course frénétique, happés par une logique fatale, à laquelle l’instruction oppose sa magie poétique, faisant de ce roman d’initiation fascinant une déclaration d’amour à la littérature.
Durée:10h. 37min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:75029
Résumé: Ce recueil d'essais est un livre sur la possibilité ou l'impossibilité de se comprendre. Depuis trente ans qu'il vit en Suisse, exilé de sa langue et de son pays, Mikhaïl Chichkine réfléchit à l'évolution de la Russie et à ses relations avec le reste du monde. Il s'appuie sur sa connaissance de l'histoire russe et soviétique, sur son expérience personnelle et sur les grandes figures culturelles et littéraires. Pourquoi l'Occident et la Russie ne parviennent-ils pas à se comprendre depuis des siècles ? Pourquoi les voyageurs en Russie ont-ils l'impression d'être sur "une autre planète" ? Que signifie "aimer la Russie" ? Pourquoi les révolutions et les tentatives de réformes démocratiques conduisent-elles toutes à une nouvelle dictature ? Est-il toujours possible de croire en la Russie, comme le demandait le poète Tiouttchev ? Après l'invasion de l'Ukraine en 2022, les textes de Chichkine sont d'une grande actualité ; ils posent la question de l'avenir de la Russie, pour son peuple et sur la scène internationale. Suivant le mot d'ordre de Soljenitsyne, l'écrivain appelle à "ne pas vivre dans le mensonge" .
Durée:23min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:75018
Résumé: Se sentir exister dans un espace-temps où circulent les grands courants poétiques de la planète.
Durée:2h. 31min.
Genre littéraire:Arts
Numéro du livre:74812
Résumé: Des années Palace à la naissance de Bonnie 'Prince' Billy en 1998, Will Oldham aura changé autant de fois d'identité d'artiste qu'il aura signé d'albums. Difficile à pister dans ces conditions, il ne verra le suivre qu'un quarteron de fans, motivé par cette country dégagée de son folklore, et une écriture souvent hissée parmi les plus grands noms de la chanson américaine. Avec I See A Darkness, l'alias se fixe enfin, à l'occasion d'un album ténébreux et lumineux à la fois.
Durée:18h. 50min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:74793
Résumé: Par ses investigations sur la mafia et le crime organisé, par ses prises de parole politiques, Roberto Saviano incarne le courage civique. En puisant dans sa propre expérience, il s'adresse aujourd'hui aux générations futures, les incitant à s'exprimer, à s'engager. En dressant les portraits de trente personnalités, de la Grèce antique à nos jours, il dénonce dans un livre incisif les manipulations, la propagande, la censure, le formatage par le marketing, les dérives du monde contemporain, et invite à réfléchir par soi-même, à ne pas tergiverser sur la défense de nos valeurs fondamentales. La néoplatonicienne Hypatie, Martin Luther King, Giordano Bruno, Emile Zola, Anna Akhmatova, Edward Snowden, Jamal Khashoggi... ces figures choisies comme exemples de courage et de dignité sont, loin de toute héroïsation, présentées avant tout comme des hommes et des femmes ordinaires qui n'ont jamais renoncé à leurs convictions. Autant de cris, d'inspirations audacieuses pour tous ceux qui veulent s'engager pour un monde plus juste.
Durée:21h. 35min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:74787
Résumé: Un livre sur le roman soviétique, maintenant ? Précisément maintenant : comme le disait Romain Rolland pendant la Grande Guerre, ce n'est pas parce que les Allemands l'ont voulue que nous allons renier Goethe. Qui plus est, quantité des écrivains que Dominique Fernandez, un des plus grands connaisseurs de la littérature russe (Dictionnaire amoureux de la Russie, Plon, 2004, Avec Tolstoï, Grasset, 2010), nous présente ici, ont été d'opposition à Staline, ou ont tourné la censure par le roman historique ou le roman de science-fiction. Avec la chute de l'URSS, tout un pan de la littérature occidentale a été injustement effacé. Dominique Fernandez fait revivre pour nous les oeuvres et la vie des grands de la période (entre la Révolution et Khrouchtchev), de Gorki à Pasternak, en passant par Ehrenbourg, Babel, Paoustovski, Aïtmatov ou Alexeï Tolstoï. Il nous rappelle aussi l'admirable moment littéraire qu'a engendré l'après-Révolution. S'opposant à une idée trop facilement reçue, il exhume du mépris où ils ont été plongés de grands auteurs du " réalisme socialiste " . La dictature a, par contrecoup, fait naître une fiction satirique que nous découvrons ici, comme les savoureux Olecha, Zochtchenko ou Ilf et Pétrov. Loin de réduire la littérature au silence, la tyrannie expie ses fautes par un des plus grands livres par lequel Dominique Fernandez achève le sien, Vie et Destin de Vassili Grossman. Un livre de justice, un livre de savoir, un livre, aussi, de saveur.
Durée:12h. 30min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:75794
Résumé: L'auteure s'intéresse à l'approche qu'ont les peuples traditionnels de la santé et de la guérison ainsi qu'à la façon dont elle peut inspirer la société occidentale. Les maladies n'y sont pas vues comme des ennemis à combattre mais comme des indicateurs de symptômes qui renseignent sur la qualité de la relation de l'homme à son histoire et au monde.