Contenu

Recherche par lecteur : Valérie Montalbetti

3 résultats.

Durée:47min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:25452
Résumé: Le 17 décembre 2010, Mohamed Bouazizi s'immolait par le feu. Ce geste radical fut le signal déclencheur de la Révolution de Jasmin en Tunisie. Tahar Ben Jelloun, dans une fiction brève, réaliste et poétique, reconstitue les jours qui ont précédé ce sacrifice. Un superbe hommage aux révolutions arabes et ces millions d'hommes et de femmes anonymes descendus dans les rues pour réclamer liberté et dignité dans leur pays.
Durée:11h. 47min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:26394
Résumé: Tout le monde connaît les sœurs Rouart... sans pourtant les connaître : peintes par Renoir, au piano, elles sont aussi mythiques que les Danseuses de Degas ou les Tournesols de Van Gogh. Leurs visages sont des icônes de l'Impressionnisme. Filles du peintre et collectionneur Henry Lerolle, les belles Yvonne et Christine ont grandi au milieu d'artistes de génie. Renoir, Degas, mais aussi Debussy, Ernest Chausson, ou encore Claudel, Gide et Mallarmé étaient des familiers, toujours enclins à peindre ces deux jeunes filles modèles, à les photographier, à jouer du piano avec elles. C'est Degas, le peintre préféré de leur père, qui a l'idée de les marier aux frères Eugène et Louis Rouart, les fils de son ami, le collectionneur Henri Rouart. Issues d'un milieu libéral, elles allaient se heurter au caractère impétueux et sombres des deux énergumènes, pourtant venus comme elles d'une famille éprise d'art, jusqu'à la folie. Elles avaient tout pour être heureuses... L'amour sera leur grande blessure. Leurs mariages, par des chemins détournés, les conduiront de l'insouciance au désenchantement. Jusqu'à la tragédie. Derrière les lourds rideaux de ces hôtels particuliers fréquentés par tant d'artistes exceptionnels, ou dans les ateliers des peintres, c'est tout un univers qui renaît avec ses passions et des drames, ses secrets et ses ombres.
Durée:2h. 15min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:24436
Résumé: Le rapport des hommes à la météorologie a beaucoup évolué : selon les époques, ils enregistrent les variations du temps, le décrivent, le prédisent, le mémorisent à leur manière et réagissent bien différemment aux états du ciel. La sensibilité au temps qu'il fait a une histoire, c'est sur elle que se penche tout d'abord Alain Corbin. De même se sont nouées, au fil des siècles, toutes sortes de relations avec l'eau douce et l'eau salée qui provient de la mer. Bienfaisantes ou malfaisantes pour le corps humain, toutes les eaux ne se valent pas et leurs qualités, illusoires ou non, changent au cours de l'histoire. C'est cet imaginaire aquatique que l'auteur étudie dans un second temps. Il s'intéresse enfin à la fréquentation des bords de mer. On les appréciait déjà à l'époque romaine, mais ce n'est qu'à partir du XVIIIe siècle que les rivages ont exercé une véritable fascination. Plaisirs sensuels ou esthétiques, visées thérapeutiques : les émotions et les pratiques n'ont cessé de se modifier en ces lieux si particuliers.