Contenu

Recherche par lecteur : Jean-Louis Balnoas

19 résultats.

Durée:6h. 52min.
Genre littéraire:Littérature fantastique
Numéro du livre:76571
Résumé: Une réécriture du conte mettant en scène une vague de drogués se jetant du haut d'immeubles, la disparition d'une jeune femme, Wendy Gauthier, et de ses deux frères délinquants, évadés de leur pénitencier pour mineurs, une île perdue dans la forêt boréale, habitée par une communauté déjantée, une baronne du crime nymphomane et un enquêteur médisant dépourvu de main droite. Une vague de drogués se jetant du haut d’immeubles, croyant pouvoir voler.La disparition d’une jeune femme, Wendy Gauthier, et de ses deux frères délinquants, évadés de leur pénitencier pour mineurs.Une île perdue dans la forêt boréale, habitée par une communauté déjantée et leur leader sans âge.Une baronne du crime nymphomane et amoureuse des bijoux en forme de clochettes.Un enquêteur médisant dépourvu de sa main droite, dévorée par un cannibale qui hante encore ses nuits.
Durée:50min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:76547
Résumé: Ducobu joue avec Néness, le squelette du cours d'anatomie, quand il découvre soudain un message codé signé Kanul Archinul, un ancien élève qui avait caché un mystérieux trésor. Archinul fait partie de la légende de l'école et les professeurs tremblent rien qu'à l'évocation de son nom. Ducobu cherche à découvrir le secret de son alter ego. Au coin, Ducobu ! Pour la énième fois, le fortiche de la triche s'apprête à passer l'après-midi avec Néness, le squelette du cours d'anatomie. Mais à sa grande surprise, il découvre un message codé signé Kanul Archinul, inscrit sur le mur. Y aurait-il un trésor caché quelque part dans la classe ?
Durée:7h. 1min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:75840
Résumé: L'oeuvre de F. Goya est ici étudiée du point de vue de son implication politique et humaine dans les évènements de son pays et de son temps, avec, pour appuyer le propos, un commentaire de certains de ses travaux.
Durée:7h. 12min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:75619
Résumé: Jean-Jacques Debout fait le bilan de plus de soixante ans de carrière au cours desquels il a travaillé avec les plus grands tels que Marlène Dietrich, Charles Aznavour ou encore Johnny Hallyday. Il livre aussi des anecdotes sur ses relations avec notamment Brigitte Bardot, Jean-Paul Belmondo, Barbara, Jacques Brel et Charles Trenet.
Durée:8h. 35min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:75238
Résumé: Biographie de l'actrice restée célèbre pour son apparition dans Le grand blond avec une chaussure noire, mais dont le parcours est bien plus riche et complexe : une enfance solitaire et douloureuse, une recherche d'identité, un désir d'émancipation et de réussite sociale, des histoires d'amour passionnelles et un engagement en faveur des plus démunis.
Durée:7h. 17min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:73128
Résumé: Enfant pendant la guerre d'Algérie, l'auteur rappelle l'histoire de la Petite Kabylie avant de raconter les combats intenses dans la région puis son exil à Constantine et Annaba. Il témoigne de sa découverte de la vie citadine et de la déception née après l'indépendance avant de partager ses réflexions sur le devenir actuel du pays.
Durée:4h. 27min.
Genre littéraire:Contes et légendes
Numéro du livre:72879
Résumé: Cinquante contes fantastiques, touchants ou inattendus mettant en scène un Japon à la fois traditionnel et légendaire, à la frontière du mythe, de l'histoire et de la réalité.
Durée:5h. 13min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:72765
Résumé: Recueil des chroniques tenues chaque vendredi matin sur France Inter par F. Morel entre 2019 et 2021, dans lesquelles il évoque l'actualité avec humour et sensibilité.
Durée:7h. 6min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:72710
Résumé: Le capitaine François Le Duigou et le lieutenant Philippe Bozzi enquêtent sur le meurtre d'une ancienne reine de la fête, à Scaër, dans le Finistère, durant la cavalcade de la Pentecôte.
Durée:25h. 30min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71043
Résumé: Officiellement, le Vatican n'a pas de service d'espionnage... Mais cela ne veut pas dire que personne ne s'y occupe de renseignement ! Le Saint-siège a toujours été la cible de services secrets étrangers. Persuadés que le Vatican dispose d'un réseau de renseignement sans équivalent, ils veulent soit en percer les secrets, soit s'en faire un allié. Pendant la Seconde Guerre mondiale et la guerre froide, Rome a été un véritable nid d'espions de toutes nationalités. Sous couverture de diverses institutions comme la secrétairerie d'Etat, certains monsignori ou simples prêtres se sont impliqués dans des missions allant de la chasse aux " taupes " à la diplomatie secrète, en passant par des enquêtes sur les assassinats de prêtres ou des scandales susceptibles d'éclabousser l'Eglise, mais aussi des missions à haut risque de l'autre côté du rideau de fer. Pour la première fois, ce livre raconte de façon aussi complète que possible 80 années de guerres secrètes et de coups tordus. L'ouverture des archives de nombreux services ayant travaillé contre ou avec le Vatican permet de lever le voile sur des affaires longtemps ignorées. L'infiltration de prêtres russophones en Union soviétique sous Staline, presque tous démasqués par le KGB, les négociations secrètes menées par Jean XXIII avec Khrouchtchev par des intermédiaires peu conventionnels, les relations étroites du cardinal Montini, futur Paul VI, avec la CIA, l'infiltration agressive du Vatican par les différents services du bloc de l'est, les fonds secrets de la banque du Vatican destinés à combattre le communisme en Amérique du Sud, puis à soutenir la lutte de Solidarnosc en Pologne... Ces épisodes et bien d'autres dessinent une autre histoire de la papauté contemporaine. La chute du communisme a marqué la victoire personnelle de Jean-Paul II, sans doute le pape qui s'est le plus impliqué personnellement via une petite cellule de prêtres polonais dans des opérations secrètes à haut risque. Mais elle n'a pas marqué la fin de l'histoire : l'ouvrage aborde également les affrontements souterrains qui ont opposé certains groupes au sein de l'Eglise (comme les Jésuites et l'Opus Dei), avec des méthodes dignes des services secrets et l'implication de la CIA. Il revient enfin sur les affaires financières controversées de l'Eglise dans les années 1970-80 et leurs effets non encore expliqués à ce jour.
Durée:58min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:69917
Résumé: L'effacement automatique des messages et vidéos que les collégiens s'envoient via l'application Snapchat donne du fil à retordre à la lieutenant Audrez Krawjcek, qui enquête sur le décès d'un adolescent.L'émotion est vive lorsqu'on retrouve un collégien pendu à la grille de son établissement. L'enquête s'annonce d'autant plus délicate qu'il faudra composer avec une technologie réfractaire, des indices programmés pour disparaître et un univers adolescent propice aux secrets, à l'omerta et aux cruautés dissimulées. Et qu'en est-il de ce mystérieux challenge qui fait fureur sur les réseaux, et dont l'initiateur semble s'être volatilisé ?La mort du jeune Gabriel résulte-t-elle d'un accident sordide ou d'une volonté perverse ? Une nouvelle policière à glacer le sang.
Durée:9h. 13min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:24485
Résumé: Le brave soldat Chvéïk (Dobrý voják Švejk) est un roman satirique inachevé de l'écrivain tchèque Jaroslav Hašek (1883-1923), publié en quatre tomes de 1921 à 1923. Les trois premiers tomes sont intégralement de l'auteur, tandis que le quatrième a dû être achevé après sa mort par son ami Karel Vanek. L'œuvre relate sur le mode de l'absurde et du grotesque les pérégrinations de Josef Chvéïk, brave Tchèque de Prague vivant à l'époque de la Grande Guerre, sous la domination austro-hongroise.
Durée:2h. 9min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:23872
Résumé: Yin jiahou se lève à cinq heures dans la pièce inconfortable et exiguë qu'il partage avec sa femme et son fils de quatre ans. Il ne rentrera que tard le soir pour retrouver une vie conjugale monotone empoisonnée par la question - cruciale - du logement. Entre-temps, il aura fait la queue partout ; affronté, son fils dans les bras, la cohue des transports en commun ; appris avec dépit qu'il ne touchera pas la prime qu'il escomptait. Il aura médité sur la distance qui sépare la réalité du rêve, songé avec mélancolie aux espoirs de sa jeunesse et à d'autres amours possibles, passées et à venir. Tempéré par une ironie tendre et désabusée, Triste vie constitue un témoignage poignant sur des vies insignifiantes et ordinaires, ignorées des rubriques de géopolitique, sur lesquelles repose pourtant le destin de la Chine de demain.
Durée:4h.
Genre littéraire:Contes et légendes
Numéro du livre:25759
Résumé: Chaque automne, un vieux chasseur régalait ses amis de bécasses. Les têtes de ces délicieux oiseaux étaient données à un seul convive désigné par le sort. Et ce dernier pour dédommager les autres, devait raconter une histoire. Les seize nouvelles de ce recueil se situent presque toutes en Normandie où Maupassant vécut une jeunesse heureuse. Ses paysans chasseurs, ses aristocrates, sa rempailleuse, ses pêcheurs sont saisis sur le vif dans leur vie quotidienne. La folie de la femme qui a perdu toute sa famille, l'avarice sordide de la maîtresse du petit chien, la triste vieillesse des danseurs de menuets, la revanche de l'épouse bafouée, Maupassant voit tout dans les détails les plus poignants.
Durée:1h. 24min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:26069
Résumé: V. Michel, président de la Fédération des aveugles de France débute par une fiction : le 6 mai 2012, il est le nouveau président de la République et premier chef de l'Etat aveugle de l'histoire de France, puis se base sur son expérience pour dénoncer les injustices dont sont victimes les déficients visuels français en matière d'éducation, de transports, d'emploi, de formation...
Durée:25h. 42min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:28654
Résumé: Los Angeles, dans les années 1930. Il est détective privé. Il se voit confier des affaires de chantage, de vols de bijoux ou d'intimidation. Il est incorruptible, audacieux et dissimule sa sensibilité sous une carapace de dur à cuire. Au cours de ses enquêtes, il ne compte plus les cadavres et les coups reçus sur la tête - qu'un verre de whisky suffira à apaiser. Il a pour nom Mallory, Carmady, Evans ou Dalmas, mais il a déjà la silhouette de Philip Marlowe. Il promène son ironie et sa nonchalance parmi les gangsters, les patrons de tripot, les flics corrompus et les beautés fatales. Avec ces vingt-cinq nouvelles nerveuses et musclées, réunies pour la première fois en français, Raymond Chandler décrit un monde de violence, d'avidité et de trahison avec un rythme, un humour, un sens du détail et de la repartie qui ont fait de lui un des grands maîtres du roman noir, modèle de plusieurs générations d'écrivains.
Durée:22h. 59min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:26245
Résumé: Los Angeles, dans les années 1930. Il est détective privé. Il se voit confier des affaires de chantage, de vols de bijoux ou d'intimidation. Il est incorruptible, audacieux et dissimule sa sensibilité sous une carapace de dur à cuire. Au cours de ses enquêtes, il ne compte plus les cadavres et les coups reçus sur la tête - qu'un verre de whisky suffira à apaiser. Il a pour nom Mallory, Carmady, Evans ou Dalmas, mais il a déjà la silhouette de Philip Marlowe. Il promène son ironie et sa nonchalance parmi les gangsters, les patrons de tripot, les flics corrompus et les beautés fatales. Avec ces vingt-cinq nouvelles nerveuses et musclées, réunies pour la première fois en français, Raymond Chandler décrit un monde de violence, d'avidité et de trahison avec un rythme, un humour, un sens du détail et de la repartie qui ont fait de lui un des grands maîtres du roman noir, modèle de plusieurs générations d'écrivains.
Durée:3h. 40min.
Genre littéraire:Arts
Numéro du livre:24698
Résumé: Charlie Parker vécut intensément, et au plus haut degré, toutes les contradictions du créateur de génie : maîtrisant parfaitement le langage du jazz classique, il fit entendre une forme de modernité inconnue avant lui ; demandé par les grandes salles de concert, enregistrant avec des cordes à une époque où pour un jazzman c'était un privilège, il fut aussi un musicien maudit, accroché à l'alcool et à la drogue, et à qui l'on refusa un jour l'entrée d'un club portant son nom. Mettant en œuvre des formes savantes de l'harmonie et du rythme, la musique de ce "musicien pour musicien" fut pourtant parfois populaire. Sa carrière musicale fut brève, puisqu'elle se déroula de 1935 à 1955. Sa musique, née dans l'instant, et qui aurait pu n'être que le reflet de son époque, possède les vertus de l'éternel. Cinquante ans après sa mort, elle continue à bouleverser, à enthousiasmer. Plus que moderne, elle est actuelle. Comme tous les volumes de la collection Classica, ce livre est enrichi d'une bibliographie, d'un index, de repères chronologiques et d'une discographie commentée.
Durée:20h. 13min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:25340
Résumé: Ce livre, vendu à plus de 65 000 exemplaires depuis sa réédition dans la " Petite collection Maspero ", reste un grand classique : son auteur fut acteur et témoin de la Commune de Paris. Il se mit au travail au lendemain de la défaite et ce travail dura vingt-cinq ans. Il a enquêté avec acharnement auprès de tous les survivants, dans l'exil à Londres, en Suisse, puis consulté tous les documents disponibles à l'époque. Le résultat est cette " somme ", qui n'est pas seulement un récit historique événementiel, de l'insurrection à la répression : elle est un tableau de tous les courants de la pensée sociale, de tous les affrontements internes, un bilan des réalisations ou des tentatives, " mesures éparses, tôt dispersées au vent de la lutte et des divergences, mesures significatives pourtant ", qui caractérisent, pour Jean Maitron, cette Commune qui fut " un trait d'union plutôt qu'une coupure dans l'histoire du mouvement ouvrier français ". " La dernière barricade des journées de Mai, écrit Lissaragay, est rue Ramponneau. Pendant un quart d'heure, un seul fédéré la défend. Trois fois il casse la hampe du drapeau versaillais. Pour prix de son courage, le dernier soldat de la Commune réussit à s'échapper. " La légende veut que ce dernier combattant anonyme ne fut autre que Lissagaray lui-même : tant il est vrai que chez lui la modestie de l'historien va toujours de pair avec la ténacité et l'intransigeance du militant.