Contenu

Recherche par lecteur : Daniel Schreiber

59 résultats. Page 1 sur 3.

Durée:15h. 46min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:35896
Résumé: Rouen, pendant l'édition 2008 de l'Armada. Au sixième jour de la manifestation, un marin, membre de l'équipage d'un des voiliers, est retrouvé poignardé. Ce meurtre est lié à une machination qui pourrait compromettre la sécurité des spectateurs de la parade de la Seine. Un commissaire revêche et une journaliste ambitieuse enquêtent. ©Electre 2017
Durée:13h. 24min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:35014
Résumé: A Lille, à Douai, le long des corons, l'ombre des anciens terrils, Marie-Paul Armand est chez elle, dans ces cités du Nord dont elle connaît intimement la géographie humaine et la poésie. Comme l'ange biblique soulevant les toits des maisons, elle surprend les habitants dans leur vie quotidienne, traque leurs secrets, espionne leurs amours et leurs rêves. Elle sait tout, entend tout. Cette jeune fille qui hésite à suivre son père au Canada alors que son grand-père, le vieux mineur, est en train de mourir. Cette épouse délaissée s'éprenant du professeur de sa fille. Cette gamine triste qui attend le retour d'un mauvais père pour le réveillon de Noël... Les rires, les larmes, les petits drames et les grands bonheurs de la vie de tous les jours.
Durée:5h. 33min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:32651
Résumé: Au cours des derniers jours de mai 1871, le gouvernement d'Adolphe Thiers se résolut à réprimer dans le sang la Commune de Paris. La Semaine sanglante s'accompagna d'un gigantesque incendie, au cours duquel le feu menaça dangereusement le Louvre et ses collections, de même que la Bibliothèque impériale, livrant aux flammes son fonds de cent mille volumes précieux... Face au sinistre, deux hommes : un conservateur, jusque là confit dans ses notices de catalogue, et un officier, que rien ne prédisposait au sauvetage du sel de la civilisation.
Durée:12h. 36min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:31949
Résumé: Histoire insolite de l'Ardèche à travers ses contes et légendes, ses mystères, et les récits de crimes et délits ou de comportements héroïques : l'éventreur de bergers, le gang des souris vertes, les mariniers du Rhône, les sorcières de Balazuc, etc.
Durée:14h. 9min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:30471
Résumé: Parmi les nombreux auteurs de vaudeville du XIXe siècle, Eugène Labiche (1815-1888) est l'un des plus remarquables en raison de l'importance de sa production (174 pièces) et des succès obtenus. Près de quarante ans après l'ouvrage de Philippe Soupault et plus de trente ans après la dernière thèse universitaire le concernant il était nécessaire qu'un historien procède à une relecture de l'œuvre de Labiche en utilisant les avancées de l'historiographie contemporaine. Ainsi, dans une perspective résolument moderne d'histoire culturelle, l'auteur a " découvert " à travers une analyse de contenu que les grands " personnages " du théâtre de Labiche étaient autant des institutions ou des groupes sociaux-tels le mariage, l'alimentation, la domesticité, Paris ou le duel- que des individus, bourgeois et rentiers. Par ailleurs Labiche manifeste une ambiguïté évidente sur la question politique et sociale et sur la question morale. Sous les textes se cache une critique acerbe du système démocratique et s'inscrit un attachement aux valeurs conservatrices sinon réactionnaires. En revanche Labiche accorde aux femmes une fonction nettement moins dévalorisée que cela n'a été analysé jusqu'à présent et il transige largement avec les préceptes moraux de l'époque. De nombreux personnages ont des défauts marqués (mensonge, égoïsme, hypocrisie, lâcheté) ; apparaît même clairement la tentation du crime. Beaucoup de pièces laissent perdurer in fine des situations " objectivement " injustes ou amorales. Enfin une lecture plus métaphorique fait émerger une large mise en valeur de la sexualité, sujet tabou de la conscience sociale du XIXe siècle. Labiche est plus contestataire et amoral que l'opinion traditionnelle ne l'admet.
Durée:11h. 29min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:30459
Résumé: Le narrateur raconte la Première Guerre mondiale telle que G. Chevallier lui-même l'a vécue, comme simple soldat, sur le front puis, blessé, à l'hôpital. Paru pour la première fois en 1930, ce roman témoigne de la terrible expérience des combattants face à la férocité et l'inutilité de cette guerre.
Durée:13h. 22min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:29686
Résumé: Portrait de J. Vallès (1832-1885), journaliste, écrivain et homme engagé pour la liberté et contre le dogmatisme idéologique. Il fut l'un des premiers défenseurs des droits de l'enfant, dénonça les inégalités sociales, fonda le journal Le cri du peuple avec P. Denis et participa activement à la Commune de Paris en 1871.
Durée:3h. 50min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:22300
Résumé: Ecouté, lu, sollicité en permanence, le journaliste est souvent l'objet de fortes critiques. On le soupçonne de collusion avec les pouvoirs, politiques et économiques, on doute de sa liberté au moment où se renforcent les concentrations dans les médias, et quand les hommes d'affaires prennent le contrôle des groupes de presse. Résister, garder sa liberté de penser et d'agir paraît de plus en plus difficile pour qui fait profession d'informer. Le journaliste se retrouve, in fine, seul face à sa conscience. Il agira selon son éthique personnelle, comme le fit, tout au long de sa carrière, Hubert Beuve-Méry. François Simon s'appuie sur l'exemple du fondateur du Monde - dont il fut proche - pour procéder à une analyse en finesse du métier de journaliste. Cet essai qui mêle histoire et pédagogie devrait être mis entre les mains de tous ceux qui ont fait le choix du journalisme.
Durée:2h. 37min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:21255
Résumé: C'était plein à craquer, des maçons, des peintres en salopettes prenaient le pousse-café au comptoir où nous attendions dur se libère une table. Le menu était affiché à la craie sur un des miroirs, ce jour-là c'était une blanquette de veau. Papa portait une veste en velours et un béret serré comme celui d'Auguste avec bien évidemment une chemise à carreaux. Un ne dépareillait pas du tout dans le restaurant où, très vite, on avait trouvé à s'asseoir. Les deux ouvriers à la table à côté ont regardé les mains de Papa, tachées de couleurs diverses, ces mains dont il disait souvent qu'elles étaient imprégnées jusqu'à l'os. Il avait alors plus de soixante-dix ans, mais avec son allure énergique et l'impression de puissance qui émanait de lui, il pouvait très bien passer pour un peintre en bâtiment. Vous avez un chantier dans le coin ? demanda l'un d'eux. Je refais un plafond à l'Opéra, répondit mon père, attaquant son œuf dur mayonnaise. David McNeil puise dans sa mémoire des souvenirs colorés, comme ces galets peints qu'avec son père, Marc Chagall, ils jetaient dans la mer pour le plaisir des méduses.
Durée:1h. 50min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:21253
Résumé: Et si, vers juin 40, Chimène se réincarnait, métamorphosée, en Luz, jeune réfugiée de la guerre d'Espagne, au milieu des ruines de la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon ? Et si Max, jeune fils de juge, devenait chaque soir son Rodrigue fou d'amour ? Et si, un de ces soirs, un ténébreux nommé Gérard remplaçait Max dans le rôle de Rodrigue et le cœur de Luz ? Et s'il promettait de revenir jouer Le Cid en Avignon, quand il serait devenu comédien ? Et si c'était Gérard Philipe... ?
Durée:3h. 35min.
Genre littéraire:Roman terroir
Numéro du livre:21602
Résumé: " J'ai toujours pensé que la beauté du monde était destinée à nous faire oublier la brièveté tragique de nos vies. Peut-être un cadeau de Dieu, sil existe, comme je l'espère. Mais nous n'en sommes pas conscients, hélas ! Non seulement nous infligeons à la terre qui nous porte les pires blessures, mais nous ne savons plus voir à quel point elle est belle. Et pourtant le monde vit. Auprès de nous. Sans nous ou avec nous. Regardez-le ! Ecoutez-le ! Il est source de bonheur, du vrai bonheur, celui qui éblouit et qui rassure, car il vient de la nuit des temps. Il représente notre vérité profonde, notre histoire, notre mémoire... " L'eau, les arbres, la neige, les aubes, les soirs, les saisons... la splendeur du monde est infinie. A travers ces pages où se mêlent présent, passé, souvenirs d'enfance, impressions de toujours, Christian Signol nous entraîne dans un voyage où la sensation du bonheur et celle de l'éternité sont intimement liées.
Durée:8h. 32min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:21437
Résumé: Sur la plage des Sardinaux, non loin de la villa Sémiramis où vivent, reclus, une femme trop mélancolique, un vieillard aux inquiétantes lubies et une domestique asiatique, le cadavre d'un homme s'est échoué. Jean-Louis, qui vient d'avoir quatorze ans, est témoin de la scène. Sa première confrontation physique à la mort. Il court en avertir une journaliste stagiaire au bureau du Méridional, à Sainte-Maxime, non loin de là... Nous sommes en septembre 1954. Les fantômes de la guerre et de l'Occupation semblent définitivement s'éloigner. A tort ? Sur la Côte d'Azur, les jeunes filles s'émancipent, elles apprennent à saluer la tristesse d'un bonjour désinvolte. Pour Jean-Louis, ces dentiers jours de vacances ont l'allure d'un adieu à l'enfance, d'une première éducation sentimentale et d'une folle aventure policière dont il s'imagine le héros - ou l'enquêteur. En bref, cette Villa Sémiramis est un livre nostalgique et gai. Une pure fantaisie romanesque. La confidence d'une jeunesse resongée.
Durée:2h. 8min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:22709
Résumé: Votre psy pense à vous, mais vous, est-ce que vous pensez à elle ? Est-ce que vous vous mettez parfois à sa place, à elle qui essaie de se mettre à la vôtre ? Essayez, pour une fois, de lui adoucir la tâche. Arrêtez de toujours vous plaindre, racontez-lui des histoires. Soyez léger, parfois drôle, au récit de vos angoisses ajoutez quelques facéties? Soyez celui avec lequel elle ne s'ennuie jamais, celui qui a toujours des choses passionnantes à raconter, celui avec qui les séances sont récréatives et trop courtes. Celui dont elle puisse se dire plus tard, avec nostalgie : "c'était un bon client..." J'ai moi-même essayé de l'être, est-ce que j'ai réussi ? Demandez à ma psy.
Durée:8h. 46min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:24737
Résumé: En 1866, Antoine Donnadieu, architecte passionné en charge des travaux menés dans la cathédrale d'Autun, en Bourgogne, exhume par hasard une pièce unique, un bas-relief du XIIe siècle représentant une femme nue couchée " à la perfection de laquelle rien ne se pouvait comparer " : La Tentation d'Eve. Aussitôt réapparue, tout le monde se l'arrache. Reste une inconnue : que sont devenues les figures d'Adam et du diable, les autres éléments de la fameuse trinité ? Dans l'ambiance trouble de la fin du second Empire et des premières années difficiles de la IIIe République, Robert Brampton, aventurier américain, dénicheur de beaux objets et ami d'Antoine, raconte cette histoire envoûtante de chasse au trésor et de manipulation.
Durée:13h. 45min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:21206
Résumé: Une enquête de Nicolas Le Floch, commissaire au Châtelet sous les ordres du célèbre Sartine, lieutenant général de police de Louis XV. La maîtresse du commissaire Nicolas Le Floch est assassinée dans des conditions très énigmatiques. Est-il coupable, poussé par une pulsion de vengeance amoureuse ? Ou bien veut-on mettre en péril ses bonnes relations avec Louis XV, la du Barry et M. de Sartine ? Soupçons et menaces planent; Nicolas part pour Londres au service du Secret du roi où il va découvrir les cruelles subtilités des complots de cour. Dans une atmosphère de fin de règne, et alors que s'affrontent les factions rivales, il finira, avec l'aide de l'inspecteur Bourdeau, par démêler les écheveaux d'une affaire où les méandres du passé commandent l'avenir. Il sera conduit à rendre un dernier service à Louis XV mourant. Dans les rues de Paris, sur les chemins du royaume, à Londres ou dans les salons de Versailles, Nicolas Le Floch devra se mesurer à bien des périls, prix à payer de sa maturité.
Durée:9h. 24min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:21361
Résumé: " L'Afrique noire est mal partie ", alertait René Dumont en 1962, alors que le " soleil des indépendances " venait de se lever sur le continent, résolu à prendre son destin en main. Quarante ans plus tard, mal partie et jamais arrivée, l'Afrique se meurt : 3,3 millions de victimes dans la guerre au Congo-Kinshasa, 800 000 Tutsi massacrés lors du génocide au Rwanda, 200 000 Hutu tués au cours de leur fuite à travers l'ex-Zaïre, 300 000 morts au Burundi, autant en Somalie, sans parler du Soudan, du Congo-Brazzaville, du Liberia, de la Sierra Leone, de la Côte d'Ivoire... La moitié dû continent est dévastée par des " guerres d'écorcheurs " ; l'autre vivote entre crise et corruption, tribalisme et anarchie. Emigration clandestine, fuite des cerveaux : les meilleurs partent. Dans nombre de pays, les fonctionnaires cumulent des mois, voire des années, d'arriérés de salaire, les hôpitaux sont des mouroirs, les écoles fermées. L'Etat s'effondre. Seuls quelques îlots émergent dans un océan de malheur. Le sida frappe partout, emporte les élites, réduit l'espérance de vie de quinze à vingt ans. Pourquoi l'Afrique meurt-elle ? Après avoir été martyrisée par la traite esclavagiste et soumise par le colonialisme, l'Afrique, handicapée dans le commerce international, en retard sur tous les plans, se suicide. Ses habitants, tétanisés par un présent qui n'a pas d'avenir, s'enferment dans un autisme identitaire. Face à la mondialisation, ils capitulent en postulant " l'homme noir " irréductible à l'universel.
Durée:17h. 27min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:26543
Résumé: Depuis sa création, Le Canard enchaîné écorne les pouvoirs, n'est lié à aucun parti et n'a d'autre souci que de railler l'ordre et la censure. Mais au tournant des années 1970, l'hebdomadaire satirique change radicalement. Dans cette enquête rigoureuse, ponctuée par des anecdotes piquantes, Karl Laske et Laurent Valdiguié reviennent sur la véritable saga du volatile. Ou comment le journal d'influence est devenu influencé.
Durée:5h. 49min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:22269
Résumé: Octave est le maître du monde. Octave exerce en effet la profession lucrative de rédacteur publicitaire : il décide aujourd'hui ce que vous allez vouloir demain. Octave est un mort-vivant, couvert d'argent, de filles et de cocaïne. Un jour, il se rebelle. Le doué Octave déjante. La cliente idéale ? " Une mongolienne de moins de cinquante ans. " Les nababs de la publicité ? " Ils mènent la troisième guerre mondiale. " De l'île de la Jatte où négocient les patrons d'agence à Miami où l'on tourne un spot sous amphétamines, d'un séminaire en Afrique à Saint-Germain-des-Prés, de l'enfer du sexe à la pureté perdue, Frédéric Beigbeder, entre fiction et pamphlet, écrit la confession d'un enfant du millénaire. En riant il dénonce le mercantilisme universel. En quelque sorte, un livre moral. Pour 99 francs, seulement.
Durée:4h. 6min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:26610
Résumé: Ancien officier, Jean Hocquart, riche et élégant héritier, ne se remet pas de la guerre de 14. Il diffère son suicide tout en cherchant un sens à sa vie. Devenu journaliste, il enquête sur la mort d'un adolescent, Philippe Dasté, fils de Léon Dasté, député de Paris et ténor de l'Action française. Au fil de ses investigations, Hocquart découvre que l'enfant a été victime d'un complot de l'Etat. Il prend conscience aussi peu à peu que l'adolescent est son double: tous deux ont eu une jeunesse volée. Frédéric H. Fajardie s'est inspiré d'une affaire criminelle qui, dix ans avant l'affaire Stavisky, ébranla la IIIe République. Il rend hommage à un adolescent perdu qui vit, dressées contre lui, la bassesse et la dureté du monde adulte.
Durée:6h. 10min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:21041
Résumé: Une nuit de 1798, le grand argentier de Saint-Jean-d'Acre trouble la paix d'un monastère savoyard. Son épouse s'est enfuie avec un seigneur ottoman, et il clame à grands cris l'aide des trinitaires, réputés racheter aux Maures les captifs et les esclaves. Dès l'aube, le frère Lucas, jeune moine inexpérimenté, est hissé sur un âne et poussé dans la direction de l'Espagne où la fugitive, selon le grand argentier, aurait été aperçue en compagnie de son amant. Ainsi commence une aventure qui lui fait traverser une Europe secouée par l'insurrection et la révolte. A la poursuite du couple adultère, le moine Lucas franchit le détroit de Gibraltar et parvient à Alger, où il comprend que les trinitaires sont devenus de riches potentats, complices du commerce des esclaves. L'Eglise a bien changé... et lui aussi, qui découvre l'Islam, se dépouille de quelques illusions et perd son pucelage, puis s'éprend - sans oser se l'avouer - de la jeune femme qu'il est censé ramener dans le droit chemin. Vive et inspirée, l'écriture de V. Khoury-Ghata donne un élan irrésistible à ce petit roman picaresque où se dessinent déjà les clivages et les antagonismes du monde contemporain.