Contenu

Claude Pahud-Veillard et l'Ecole d'études sociales et pédagogiques de Lausanne : le 20 mars 2008 à Lausanne

Résumé
Du Centre de formation d'éducateurs pour l'enfance et l'adolescence inadaptées sis dans une petite maison au chemin du Trabandan à l'Ecole d'études sociales et pédagogiques située dans les hauts de Lausanne, Claude Pahud retrace l'histoire passionnante de la formation des assistants sociaux et des éducateurs. En 1953, il est nommé directeur du Centre, dix étudiants y sont inscrits, il est secondé par sa femme Monique. Infatigablement il consolide l'édifice, recherchant le financement auprès des cantons romands, travaillant à une convention collective pour faire reconnaître la profession d'éducateur spécialisé. Fils d'instituteurs, très tôt engagé dans le scoutisme, Claude Pahud y puise les racines de son engagement pour la formation et l'éducation. Sa passion du théâtre et ses années à Radio-Lausanne font de lui un communicateur sans cesse en éveil.
Genre littéraire: Biographie/témoignage
Durée: 48min.
Édition: Lausanne, Association Plans-fixes, 2008
Numéro du livre: 19519
Produit par: Plans Fixes
Collection(s): Plans-fixes
CDU: 920 A/Z

Documents similaires

Durée:48min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:19551
Résumé: Georges Borgeaud s'est formé au collège de Saint-Maurice où il rencontre Maurice Chappaz et Jean Cuttat. Puis ce sont des activités liées au livre, à Fribourg, à Bâle, à Zurich. Enfin c'est Paris dès la fin de la guerre, où il préfère la compagnie des peintres, à ses yeux moins mondains que les écrivains: «Les écrivains causent, les autres peignent.» La plume et l'encre apparaissent bien abstraites à ce sensuel qui aime les matières avec lesquelles travaillent les peintres. Seul salut pour dépasser la banalité de l'encrier: le style.
Durée:49min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:19536
Résumé: Ce film présente un médecin qui a été l'un des plus grands pédagogues de l'Université de Lausanne. Son intelligence supérieure et le goût du défi lui ont inspiré une approche du malade radicalement opposée aux modes, et fondée sur l'attention portée à la personne. Son intérêt pour la psychanalyse l'ouvre à la médecine psychosomatique. En 1954, il crée des remous parmi ses confrères en analysant ses propres erreurs de diagnostic. Cette grande heure de cinéma, où le professeur-comédien ne craint pas d'étonner, est une leçon exemplaire d'art médical.
Durée:49min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:19534
Résumé: Médecin formé dans les universités de Neuchâtel, Bâle, Zurich, Vienne et Paris, le professeur Schneider a exercé une forte influence en dirigeant la Policlinique psychiatrique universitaire de Lausanne. Evoquant une pléiade de psychiatres et de psychanalystes qui furent ses assistants et ses collaborateurs, il permet aux spectateurs de ce portrait filmé de comprendre comment se manifeste, dans nos comportements quotidiens, la dimension psychosomatique. Il place au centre de l'entretien le souci de l'être humain perçu dans des phénomènes qu'une stricte approche physique est incapable de révéler.
Durée:46min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:19531
Résumé: Le Jura, ses paysages et son ferment de révolte, elle porte tout cela en elle dès l'enfance. Quand elle rencontre Pierre Boulanger, elle aime déjà la poésie, et elle sait instantanément qu'avec lui c'est pour la vie. Ensemble, ils montent des spectacles poétiques et voyagent avec les poètes dans leurs bagages. Après la disparition de Pierre, Mousse continue seule, soutenue par sa passion pour la magie du mot, pour le poème, image d'une âme. Elle écrit aussi des nouvelles, des contes. Elle s'engage pour la défense des écrivains, avec la même fougue, le même feu. Elle a fait sienne cette mission portée très haut par Edmond Kaiser: le devoir de révolte. Ce portrait se clôt magnifiquement sur un poème d'Aragon, qui résume à lui seul toute la trajectoire de Mousse Boulanger; sur l'écran, l'image de ses yeux fervents ne nous quittera pas de longtemps.
Durée:50min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:19558
Résumé: La personnalité de Jean-Pierre Vouga a exercé une influence dominante sur les progrès de l'aménagement du territoire en Suisse. Homme de culture, de réflexion et d'action, il révèle dans cet entretien ses sources et ses combats. Comme architecte de l'Etat de Vaud, il introduit la notion d'aménagement, l'usage réfléchi de l'espace, le respect du paysage, le maintien des villages, l'équilibre entre les intérêts des divers acteurs (communes, privés, promoteurs). Créateur de revues, auteur de livres, professeur, animateur, chroniqueur, son rayonnement n'a pas disparu avec la retraite, et le film exprime toutes ses facettes.
Durée:50min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:19557
Résumé: Il a marqué de son empreinte la vie hospitalière vaudoise. Durant vingt--six ans, il a dirigé l'Hôpital cantonal tout en participant très activement, pendant six ans, à la construction et à la mise en place du Centre hospitalier universitaire vaudois. Parallèlement, il assume diverses fonctions dans les instances sportives suisses et olympiques. Membre du CIO, il collabore étroitement avec Juan Antonio Samaranch qui, depuis qu'il a repris la présidence du CIO, a su insuffler un dynamisme nouveau au mouvement olympique dans les conditions politiques difficiles de notre époque.
Durée:1h. 3min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:19563
Résumé: Après l'obtention en 1940 d'une licence en lettres à Lausanne, Anne-Marie Im Hof-Piguet choisit de travailler en France dès 1942 pour l'Oeuvre de secours aux enfants de la Croix-Rouge suisse. Elle fait partie d'une équipe d'éducateurs qui s'occupe d'une colonie d'enfants juifs au Château de la Hille en Ariège. C'est là qu'elle devient un témoin direct de la mise en place de la«Solution finale». Refusant d'assister impuissante au désarroi des enfants qui lui ont été confiés, elle noue des contacts avec Victoria et Madeleine Cordier, agentes de liaison de la Résistance française, et organise entre 1942 et 1943 une filière qui permet d'assurer plusieurs passages clandestins d'enfants juifs dans la forêt du Risoux à la frontière franco-suisse. Une dizaine de vies sauvées, tel est l'inestimable résultat de son action face à la folie criminelle nazie au cours d'une des périodes les plus sombres de l'histoire. La médaille des Justes, qu'elle refuse une première fois, lui est finalement remise à Berne le 28 novembre 1991. Ce récit émouvant nous restitue la dramatique histoire avec ses enjeux, risques, échecs et espoirs.
Lu par:André Paul
Durée:47min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:19564
Résumé: Installé comme graphiste indépendant à Bienne au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, André Paul commence sa carrière de dessinateur en illustrant des catalogues de grands magasins. Il s'occupe ensuite des campagnes publicitaires d'Omega. Dès 1948, il vit à Lausanne et remplit des mandats pour l'agence Trio. Viendront bientôt les premiers dessins de presse, d'abord à L'Illustré, puis au Bonjour de Jack Rollan où il se fera remarquer par ses Victimes de la Semaine. En 1958, il commence une longue collaboration avec La Tribune de Lausanne - Le Matin qui publiera ses grands dessins d'humeur chaque dimanche. L'impressionnante justesse d'observation, le sens aigu de la métaphore, le trait rapide et incisif sont autant de qualités inhérentes à l'uvre d'André Paul. Ses dessins révèlent un regard fin, amusé, parfois moqueur, mais toujours empreint d'indulgence et de respect envers les autres.
Durée:44min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:19562
Résumé: Les paysages des hauteurs alpestres, où se déroule une partie importante de l'enfance et de l'adolescence de Jean-Claude Pont, présentent peut-être des similitudes cachées avec la symphonie des formes des édifices mathématiques qui, plus tard éveilleront, elles aussi, sa sensibilité esthétique. Guide de haute montagne issu d'une famille anniviarde à l'origine de toute une saga d'escapades échevelées, docteur en mathématiques de l'EPFZ, enseignant de mathématiques au Lycée-Collège de Sion, premier titulaire de la Chaire d'Histoire et Philosophie des Sciences de l'Université de Genève, fondateur, avec d'autres, de l'Observatoire François-Xavier Bagnoud de St-Luc et du Chemin des Planètes, créateur de la course Sierre-Zinal, telles sont quelques composantes de ce parcours que nous découvrons au long du film. Un parcours qui illustre bien cette belle pensée : une vie réussie est un rêve de gosse réalisé.
Durée:49min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:19561
Résumé: A l'âge de 5 ans, elle dit avec conviction vouloir faire du théâtre. Le gigantesque rire des adultes qui entendent cette déclaration devient prémonitoire quant à sa vocation. Depuis le 24 février 1970, date de l'ouverture du Théâtre Boulimie, Martine Jeanneret et Lova Golovtchiner, à la tête de leur troupe, font rire le public romand. Leur théâtre, qui s'installe dans les locaux de la «Soupe populaire» en plein centre de Lausanne, occupe une place à part dans l'offre théâtrale de la ville car il est essentiellement dédié à l'humour. L'histoire de cette réussite commence en fait en 1962 avec un spectacle qui s'intitule «Boulimie». Suivra le «Cabaret officiel» de l'Expo 64 puis, au bout de six ans de nomadisme, le théâtre que l'on connaît aujourd'hui. Bilan de ces 40 ans: 22 spectacles «maison», une vingtaine de créations (Woody Allen, Boris Vian, Raymond Queneau, Pierre Dac, etc.) et plus de 150 accueils. Le nombre de spectateurs- plus de quatre cent mille - scelle le succès jamais démenti de cette entreprise théâtrale.
Durée:50min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:15812
Résumé: Du Rwanda paisible de son enfance, il garde la haute image de sa mère et de son large accueil. Il évoque le conflit entre Hutus et Tutsis, en analyse les origines et en décrit les terribles conséquences. Revenant à son propre trajet, il se voit débarquant en Europe à vingt-deux ans; c'est en 1963 et il désire devenir prêtre. Il est reçu au Grand Séminaire de Sion grâce à une bourse puis, après deux ans d'enseignement au Rwanda, il revient à Fribourg où il abandonne la prêtrise pour une carrière de pédagogue, à Champittet (Lausanne) d'abord, au collège de Gruyères ensuite. Naturalisé citoyen suisse, il entame une carrière politique et sera élu député au Grand Conseil fribourgeois en 1995.
Lu par:Alain Tanner
Durée:47min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:16852
Résumé: Alain Tanner n'est pas un raconteur d'histoires : il se laisse inspirer par des personnages dans lesquels viennent s'incarner des idées; ils sont en porte-à-faux, dans une forme d'inconfort, en fuite d'eux-mêmes. Né à Genève, Tanner, dès l'adolescence, ressent un désir de fuite, la nécessité du départ même. Durant deux ans, il sera écrivain de bord dans la marine marchande. A son retour, il optera pour le cinéma. Débuts à Londres, puis retour en Suisse où il réalise, en 1968, son premier long métrage Charles mort ou vif qui sera suivi de La Salamandre...