Contenu

Vies des artistes: vies des plus excellents peintres, sculpteurs et architectes

Résumé
Peintre, architecte et historien italien, Giorgio Vasari (1511-1514) est considéré comme le fondateur de l'histoire de l'art. Dans les Vies Le Vite de piu eccellenti pittori, scultori e architettori, il dresse magistralement un portrait du contexte culturel et artistique de la Renaissance italienne. Il associe, pour chaque artiste, le récit de la vie avec le catalogue des œuvres, mais, pour la première fois, l'ensemble est conçu dans une réflexion globale sur le ressort des trois arts (peinture sculpture et architecture), sur le sens de leur histoire du XIIIe au XVIe siècle. Vasari s'est consacré à un véritable travail d'historien, parcourant toute l'Italie et fréquentant les ateliers pour recueillir des témoignages de première main. L'ouvrage, paru une première fois en 1550, est réédité en 1568 à Florence et comprend au final 164 biographies. Le rôle des artistes italiens dans l histoire de l'art européen est mis en valeur avec une autorité qui marquera longtemps l'historiographie. Dans ce livre sont illustrées trente-cinq Vies, les plus célèbres, de Vasari. De Cimabue à Titien, en passant par Léonard de Vinci, Raphaël et Michel-Ange, revisitons le panthéon des maîtres de la Renaissance à l'aune de ce grand texte classique.
Genre littéraire: Biographie/témoignage
Durée: 29min.
Édition: Saint-Germain-en-Laye, Association Des Livres à Lire et à Entendre, 2013
Numéro du livre: 20167
CDU: 700.92 A/Z

Documents similaires

Durée:2h. 18min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:68887
Résumé: Artiste mythique, icône de la modernité et de l'avant-garde internationale, Ettore Sottsass est également un écrivain accompli, maître dans l'art de raconter des histoires, comme en témoignent ses nombreux récits et chroniques, et ces pages autobiographiques tirées d'Ecrit la nuit, qui renouvellent en profondeur le thème de "l'innamoramento". Le volet de ce livre de mémoires qui forme le Livre interdit est celui où Sottsass apparaît le plus nu, où la créativité, la sensibilité, l'intelligence ne font qu'un seul flux avec la sensualité. Dans Ecrit la nuit, pensé comme testament au début des années 2000, Sottsass fait défiler, dans une suite faussement désinvolte, les tableaux de son enfance en Autriche puis à Turin ; de sa jeunesse, où il rencontre Fernanda Pivano, la grande traductrice italienne des écrivains et poètes de la Beat Generation, qui l'influenceront ; dans le Livre interdit, on retrouve Sottsass à l'âge mûr, où il rencontre celle qui deviendra sa muse et complice, Barbara Radice, avec laquelle il voyagera à travers tous les continents, mû par une curiosité et une quête insatiable de beauté. Ce qui frappe et enchante dans ces évocations pleines de verdeur, c'est le don qu'a Sottsass de se livrer d'une voix confiante et intime au lecteur, qui traverse en sa compagnie une vie et un siècle.
Durée:6h. 30min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:36387
Résumé: Ce récit saisissant est l'histoire d'une renaissance. Celle de Salvatore Striano, dit " Sasa ", voleur, receleur, leader à quatorze ans d'un gang de gamins devenus camorristes pour se protéger de la violence des bas quartiers de Naples. Une vie dans la rue, la guerre dans la tête, la cocaïne dans le sang. A trente ans à peine, il atterrit dans une geôle espagnole avant d'être transféré en Italie. Un destin tout tracé. Fin de l'histoire. Mais c'est au coeur de l'enfer et du désespoir que son existence prend un tournant inattendu. " Sasa " découvre les livres, la littérature. Shakespeare commence à lui courir dans les veines comme une drogue qui ne tue pas mais qui sauve. Lui qui n'était jamais allé à l'école se passionne pour le théâtre, joue, renaît à la vie. Un récit poignant qui parle de nous, de nos forces insoupçonnées, du pouvoir salvateur des mots et de la littérature qui ont fait aujourd'hui de Sasa, que tout condamnait, l'un des acteurs les plus étonnants et les plus estimés d'Italie. " Un livre intense, dramatique, et en même temps heureux. " La Stampa " Un livre sur le courage et l'espoir. " La Repubblica
Durée:3h. 35min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:24504
Résumé: La Désobéissance de l'architecte est, par le biais d'une conversation avec Renzo Cassigoli, une biographie de Renzo Piano qui, de Gênes, nous mène au Centre Georges-Pompidou, à Paris, de la Postdamer Platz de Berlin à l'auditorium de Rome, du centre culturel Djibaou, en Nouvelle-Calédonie, au musée de Sarajevo, mais c'est aussi le manifeste d'un créateur enthousiaste, frondeur et réaliste, qui poursuit une véritable réflexion sociale sur les villes et les banlieues, enrichie d'une pensée éthique et esthétique sur le sens que nous entendons donner à nos vies.
Lu par:Nicole Roche
Durée:12h. 35min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:22640
Résumé: À la Renaissance, les femmes devaient se soumettre à l'autorité de l'homme - comme la noblesse devait se soumettre à celle du roi. Certaines parviendront pourtant à faire de leur condition d'infériorité un atout. Fortes de leurs ambitions, de leur intelligence et de leur beauté, c'est en profitant de la faiblesse masculine quelles se glissent dans les rouages, sans être broyées. Si elles ne peuvent assumer le pouvoir en leur nom, leurs destinées sont parfois spectaculaires. De Diane de Poitiers à Marie-Antoinette, en passant par Catherine de Médicis, la reine Margot, Gabrielle d'Estrées, Madame de Maintenon ou la marquise de Pompadour, Benedetta Craveri nous offre une suite de portraits, passionnants comme des romans, mêlant avec brio la petite et la grande Histoire.
Durée:9h. 53min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:30396
Résumé: C'est la découverte d'une boîte remplie de lettres et de photographies qui inspire à Sophia Loren ce livre plein de vie, où se déploie le destin d'une gamine peu sûre d'elle mais d'une beauté n à faire ressusciter les morts d'une jeune Napolitaine qui, en l'espace de quelques années, conquit le monde. Derrière la star, on découvre le sourire d'une femme timide mais déterminée, qui dès l'enfance a enduré bien des épreuves, a travaillé toute sa vie avec acharnement et a su aimer d'une passion authentique. Sophia Loren nous guide ainsi en personne dans sa ville natale de Pozzuoli dévastée parla guerre, dans la Cinecittà des premiers grands péplums américains, dans le Naples en noir et blanc de Vittorio De Sica. Elle nous fait marcher sur les pas de Cary Grant, Marcello Mastroianni ou Audrey Hepburn, nous emmène avec elle sur les tapis rouges de Hollywood, Cannes et Berlin en compagnie de Charlie Chaplin, Ettore Scola et tous les plus grands. Mais elle nous conduit aussi dans les coulisses, là où bat son coeur d'épouse, de mère et de grand-mère, au sein d'une famille qu'elle considère depuis toujours comme son meilleur film. Au-delà du voyage passionnant dans l'histoire du cinéma, c'est aussi un conte de fées qui, un jour, est devenu réalité. Sophia Loren compte parmi les actrices les plus célèbres au monde. Au cours de son extraordinaire carrière, elle a joué dans plus de cent films et remporté de multiples récompenses, parmi lesquelles le Lion d'or du festival de Venise, cinq Golden Globes, un prix d'interprétation féminine à Cannes, l'Oscar de la meilleure actrice, en 1962, pour La Ciociara, et, en 1991, un Oscar pour l'ensemble de sa carrière.
Lu par:Claude Fissé
Durée:3h. 6min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:17127
Résumé: En 1910, dans la nuit du 27 au 28 octobre, Tolstoï, qui a 82 ans, quitte la propriété familiale avec son secrétaire, sans prévenir sa femme ni ses enfants. Il prend un train, puis un autre, essayant de brouiller les pistes. Ses proches sont prévenus, certains viennent le retrouver et essaient de le convaincre de rentrer. Mais il repart jusqu'à Chamardino où habite sa soeur, puis reprend un train mais, fiévreux, doit s'arrêter dans la petite gare d'Astapovo où il mourra quelques jours plus tard.
Durée:6h. 16min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:23937
Résumé: La vie de Fakhra pu être un conte de fée : jeune fille pakistanaise vivant dans la misère la plus totale, elle parvient à gagner son indépendance en dansant, rencontre un prince charmant, décide de tout quitter pour lui. Mais ils ne vécurent pas heureux. D'une jalousie plus que maladive, son mari choisit, pour garder sa femme auprès de lui, d'effacer son visage... à l'acide.
Lu par:Louis Belon
Durée:10h. 40min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:23834
Résumé: L'air était "sa'" dimension, le vol sa passion. Mettre ses compétences qu service de la science, sa plus belle ambition. Le 26 mars 2006, Angelo d'Arrigo s'est tué dans un accident d'avion. C'est un très grand sportif qui disparaît, un homme exceptionnel qui a su, avec passion et un immense professionnalisme, donner corps à ses rêves d'enfant. Au-delà des exploits - plusieurs records du monde de vol en altitude ; premier survol en vol libre du Sahara, de l'Everest et, fin 2005, le survol à 9100 mètres de l'Aconcagua - , Angelo d'Arrigo, passionné par les grands oiseaux planeurs, s'était lancé dans un extraordinaire projet : " Metamorphosis ". En 2001, il apprend à un aigle des steppes à voler, à chasser, puis il lui fait découvrir sa route migratoire, du cœur du Sahara jusqu'en Europe. Le succès de l'aventure fait que des scientifiques russes lui demandent de sauver une espèce en voie d'extinction : les grues blanches de Sibérie. Il volera 5300 kilomètres avec six grues dont il est devenu le " père ", du cercle polaire arctique à la mer Caspienne. En 2004, il réintroduit l'aigle népalais en Himalaya et réalise son plus grand rêve : survoler en vol libre, à plus de 9 000 mètres, l'Everest ! Son dernier défi était de relâcher sur le Macchu Picchu un couple de condors , et de voler en Arctique avec des albatros...
Durée:4h. 12min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:69982
Résumé: 100 nouveaux destins de femmes héroïques du monde entier, d’hier et d’aujourd’hui. Mieux que tous les livres de contes de fées ! Elles sont sportives, aventurières, scientifiques, créatives, courageuses ou surprenantes… La saga des Filles rebelles continue.
Durée:3h. 39min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:65977
Résumé: Elles sont pirates, scientifiques, espionnes, sportives, chanteuses, guerrières, reines, romancières... 100 femmes aux vies extraordinaires qui brisent les stéréotypes et encouragent filles et garçons à suivre leurs rêves. Voilà les histoires que nous devrions lire à nos filles… et à nos garçons !
Lu par:Nadine Maugie
Durée:23h. 29min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:29305
Résumé: Témoin majeur des camps nazis et du génocide des Juifs, Primo Levi ne s'identifie pourtant pas uniquement au "devoir de mémoire" dont il nous a légué la responsabilité. Sa personnalité est bien plus complexe, à l'image de son histoire. Au terme de ses études, comme le régime fasciste renforce ses lois antisémites, il se retrouve mis au ban de la société italienne. Alors qu'il s'apprête à entrer en résistance, il est arrêté et déporté à Auschwitz. Il survivra à sa détention en partie grâce à ses connaissances en chimie. Même s'il rédige Si c'est un homme en 1946, à son retour, il ne commence à témoigner qu'à partir de 1955. Peu à peu, il cumule les activités : écrivain, directeur d'entreprise, personnalité publique. Il compte parmi ses amis de nombreux grands intellectuels dont Italo Calvino ou Philip Roth. Mais après les années 1970, il est gagné par une fatigue et un pessimisme qui lui font perdre espoir dans les capacités du témoignage à lutter contre l'oubli et contre les violences politiques. Les terrorismes brun et rouge des années de plomb en Italie l'affectent profondément. En 1987, en pleine dépression, il se suicide. Nourrie par de nombreux documents jusqu'alors inédits, cette biographie retrace la vie exceptionnelle de cet homme aux multiples facettes qui, jusqu'à présent, ne nous avait été que partiellement présenté.
Durée:5h. 40min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:16291
Résumé: Cet ouvrage s'ouvre sur la grande photographe Berenice Abbott, qui, pour fêter son diplôme de fin d'études secondaires, se fit couper les cheveux à la garçonne : " A peine furent-ils par terre que je me sentis plus légère et plus libre. " Ce geste d'indépendance pourrait être l'emblème de chacune des femmes dont l'histoire est racontée ici. jusque dans les souffrances qu'elles traversent, dans les luttes qu'elles doivent livrer, dans les moments les plus sombres de leur existence, ces vingt " Aventurières américaines " surent conserver un style plein de grâce et de légèreté et se montrer d'une séduisante insolence dans leur manière de s'affirmer.