Contenu

Recherche par auteur : Topor, Roland

3 résultats.

Lu par:Stéphane Richard
Durée: 2h. 24min.
Genre: Humour-satire
Quatrième de couverture: Jeune homme honnête et soutien de famille, Joko se rend à son travail à la citerne de la ville, comme tous les matins, lorsqu'un inconnu bondit subitement sur son dos et lui ordonne de le porter jusqu'à l'hôtel, contre rémunération. D'abord outré d'être pris pour une bête de somme, Joko ne tarde pas, comme ses collègues, tous attirés par l'appât du gain, à changer d'avis et à se vendre. Mais la dépendance entre le porteur Joko et ses clients va prendre des formes tout à fait étranges et monstrueuses, l'entraînant avec ses proches dans un véritable cauchemar... Joko fête son anniversaire est un des romans les plus noirs et les plus féroces de Topor
Lu par: Stéphane Richard
Durée: 2h. 24min.
Numéro: 33573
Lu par:Philippe Diserens
Durée: 3h. 5min.
Genre: Biographie/témoignage
Quatrième de couverture: Un artiste du vingtième siècle raconte sa vie ou plutôt sa vie rêvée. Il aurait influencé tous les artistes du siècle et créé les mouvements artistiques ou les idéologies qui ont fait la richesse ou les malheurs du siècle. Des "rencontres" sont particulièrement truculentes celles avec Mondrian, Gide ou Proust. A la fin du livre se trouve un index de tous les noms cités ce qui fait supposer que le livre est issu d'un pari du genre "chiche de citer un maximum d'artiste dans un livre qui ne soit pas un dictionnaire".
Lu par: Philippe Diserens
Durée: 3h. 5min.
Numéro: 16166
Lu par:Marie Meylan
Durée: 2h. 58min.
Genre: Humour-satire
Quatrième de couverture: « Le regard des vaches, tout le monde dit qu’il est bête. Il n’est pas seulement bête. Il est méchant. Un regard de tueur comme on en décrit dans les Série noire. Une vache noire sortirait un flingue et vous arroserait de pruneaux sans même cesser de mâcher son chewing-gum. Sans états d’âme et sans remords. Un contrat comme tant d’autres, pour le fric, voilà comment elles sont, les vaches noires. Saloperies ! » Composé par l’auteur lui-même en 1996, peu avant sa mort, le recueil de nouvelles Vaches noires est le dernier livre de Roland Topor. Ce recueil de trente-trois nouvelles concentre les thèmes qui lui sont chers : l’aliénation par les choses et l’argent, la déchéance physique, jusqu’au démembrement et au morcellement, la hantise du temps qui file et de la mort qui rôde. Le tout baigné dans cet humour noir grinçant, ce sens inné du grotesque, cette fantaisie tantôt blagueuse, tantôt inquiétante, qui furent la marque de l’auteur. « Topor était la simplicité même, c’est du reste une des caractéristiques de son génie, celui qu’on retrouve dans ces Vaches noires. Avec les mots de tout le monde, sans effet de style, Topor fabrique un univers magique et souriant qui nous aide à comprendre le monde et à le vivre mieux. Sa noirceur naturelle, il en a fait une lumière pour les autres… et un peu pour lui. C’était ça, son génie, c’est ça qui le plaçait définitivement bien au-dessus de la mêlée. " (Extrait de la préface de François Rollin)
Lu par: Marie Meylan
Durée: 2h. 58min.
Numéro: 36027